Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2012

Brèves du trottoir n° 43

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

 

C'était une p'tite jeune grassouillette, courte sur pattes et affectée d'un caractère le moins aimable possible.

Elle turbinait mais sans rendement dans un passage couvert entre deux vieilles rues populaires que le baron Haussmann avait dû oublier de faire abattre.

Aujourd'hui, depuis plus de trente ans, ce passage est fermé par deux grilles. Les rares boutiques qu'il abritait avaient fini par perdre jusqu'au souvenir de leurs visiteurs.

La dernière à disparaître fut une boulangerie dont la porte étroite semblait avoir été faite pour l'entrée d'une tête sans épaules. Vous y étiez condamné à payer de méchantes baguettes de pain maigres et argileuses d'un aspect de tibia sec.

En ce temps là, Lydia débutait. Très douée, elle fit d'emblée beaucoup de jalouses entre la place Edmond Michelet et la rue de la Reynie.

Brèves du trottoir n° 42

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

Lydia vient de me le dire : "Gros connard pénible à faire".

Mais elle l'embarque malgré tout.

L'argent n'a pas d'odeur.

Il a même la vertu de neutraliser l'odeur de certains clients.

12/02/2012

Brèves du trottoir n° 41

prostitution parisienne,prostitution populaire,vie parisienne,prostitution

 

Paris – Pourri. 

Arrière-cour d'insalubrité entrevue dans l'ancien « Ilot Chalon » peu de temps avant sa destruction. 

- On y va doudou ?

Brèves du trottoir n° 40

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,sexualité

Ilot Chalon (Paris, XIIe), 1981.


Elle se disait d'origine bohémienne, la grande S … Mais comme elle modifiait son prénom autant de fois qu'elle changeait de quartier, aucun de ses passagers ne lui restait attaché. 

Elle s'employa de temps en temps à l'abattage Boulevard de la Chapelle. 

Instable en tout, elle eut aussi sa période « Armée du Salut », entre Anvers et Pigalle. 

Il lui fallait essayer, aux accents du clairon, de ramener auprès du dieu émasculé une des Jézabel follement égarées loin du troupeau de brebis. Un troupeau de brebis que le bon pasteur ne protège du loup que pour en égorger l'agneau.

 

10/02/2012

Peace and love, frères et soeurs

mois de l'histoire noire,black history month,abraham lincoln,rufus buck,histoire américaine

05/02/2012

Brèves du trottoir n° 39

Une main étrangère à une poche

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,sexualité

 Solange travaillait à la colle avec un pickpocket MUET

mais doté de doigts de magicien.

Solange jugeait prudent de changer souvent le lieu

de leurs emplettes délictueuses.