Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2011

Attitude citoyenne :

devenez actionnaire d'une entreprise

de  rouleaux  de  papier  essuie-tout

 

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne


Brèves du trottoir n° 29

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,sexualité

- Alors, content de ton voyage ?

18/12/2011

brèves du trottoir n° 28

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,sexualité

Une blonde


Une grande blonde pour les harengs noctambules.

Si ma vieille mémoire n'est pas trop défaillante, le boxon fut ouvert années 1975-76.

Avec ascenseur, s'il vous plaît !

Malgré que les clients préfèrent généralement monter à l'arrière de la gagneuse dans l'escalier. 

Brèves du trottoir n° 26

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,sexualité

Rue Saint Martin, début année 70.


Il y en avait une qui n'arrêtait pas de regarder l'heure tourner sur le cadran de son bracelet-montre.

Carole la narguait : plus tu les attends, moins ils viennent !

Certaines filles restent collées sur place des heures sans dérouiller. Pas plus moches que leurs voisines, elles n'attirent pourtant pas le chaland.

C'est l'ambiance : c'est le premier client qui mobilise le deuxième. Les clients attirent les clients.

C'est ainsi.

Il y a comme un relai masqué d'homosexualité auprès de la fille publique.

13/12/2011

Le voyage dans la Lune

Méliès enfin révélé

georges Méliès,voyage dans la Lune,cinéma,jules Verne,science fiction,

 

Le  cinéma de divertissement populaire commence et finit souvent par des niaiseries. Méliès en fut l'exemple type. Il aurait pu très bien utiliser ses trucages et ses superpositions transparentes pour autre chose que pour monnayer des amusements enfantins à l'attention d'un public d'adultes.

La photographie de nus masculins et féminins exista dès les progrès du daguerréotype (1839-1840) et les artistes tels Delacroix en apprécièrent d'emblé les premiers résultats érotiques. Mais Pépé Méliès, encore en 1903, s'attardait dans des programmes puérils. 

Cependant, rénovant les photos endommagées du film  Le voyage dans la Lune, les spécialistes furent stupéfaits de découvrir l’inattendu de plusieurs scènes. 

L'inattendu ? disons surtout l'inacceptable, l'insoutenable. 

Un faciès de grosse mémère toute laide, toute grimaçante et dont Méliès fait couler le sang menstruel d'un coup de suppositoire phallique. 

Ne me dites pas que vous emmenez vos enfants applaudir une cochonnerie pareille !

 

Bar-Zing

11/12/2011

Brèves du trottoir n° 25

 prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,sexualité

Le client éprouva de la gène lorsqu'il m'aperçut assis plus haut dans l'escalier du troisième.

C'était presque midi.

Après avoir siphonné ce passager, Lydia allait prendre une ou deux heures de repos. Elle écarta le rideau de la fenêtre, ses yeux balayèrent la rue ... Le temps de repos dépendait de la fréquence du va et vient des bonhommes en bas.

J'avais apporté des sandwichs et trois parts de flan.

Elle en raffolait, Lydia, de cette pâtisserie. Elle n'en grossissait pas pour autant.