Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2018

Les Tarzanides du grenier n° 285

 

Depuis le 14 octobre jusqu’au 25 novembre de l’année 1950, le grand hebdomadaire d’aventures TARZAN nous raconta l’épisode pendant lequel le champion inventé par Burroughs affrontait RAMBUL.

 

– Qui est ce encore que celui-là ?

– C’est un caïd commandant toute une smala de pillards.

 

Tarzan est capturé, ligoté par des cordes solides qui l’enserrent contre un pilier. Les dessins sont signés de Cardy dont l’identité complète s'écrivait : Nicholas Viscardi.

 

 

Les quelques images BD semblent avoir été inspirées par un film réalisé mais pas réussi et dans lequel on voit l’homme de la jungle prisonnier de vilains pas beaux tout moches militaires nazis. Le titre est TARZAN TRIUMPHS. La date 1943 et la pellicule d'une courte durée : 75 minutes. C’est un navet.

 

Lorsque Johnny Weissmuller a tenu le rôle il approchait de la quarantaine et sa silhouette commençait à trop s’épaissir pour un personnage tout en souplesse. C’est aussi le cas dans les dessins de BD signés de CARDY et c’est pourquoi nous supposons que le bédéiste utilisa quelques-unes des photos du film.

 

tarzan,antar,cardy,rko,johnny weissmuller,burrough,éditions ponzoni,bd,bandes dessinées de collection,tarzanides,bar zing,code haye,rambul,code hays

 

Plus tard, beaucoup plus tard, en 1964 l’éditeur italien Ponzoni transcrivit en un roman-photos de 61 pages le film de la RKO. Toutefois le titre en était changé pour devenir JUNGLE APPELLE BERLIN, et le nom de ANTAR remplaçait celui de TARZAN.

 

tarzan,antar,cardy,rko,johnny weissmuller,burrough,éditions ponzoni,bd,bandes dessinées de collection,tarzanides,bar zing,code haye,rambul,code hays

 

Signalons que dans ce cinéma américain, l'aspect politique a été atténué par le fait que les nazis ne portent pas de brassards marqués de la croix gammée.

 

Mais que, surtout, le nombril de Weissmuller est caché sous un pagne attaché au-dessus des hanches. Explication : le code de pudeur HAYS interdisait de montrer la blessure cicatrisée laissée par la perte du cordon ombilical.

 

Tiens ça y est ! la neige recommence de tomber dans le jardin. Mon chat, qui est aussi celui de mon n’épouse, appuie son museau contre l’une des vitres d’une de nos fenêtres. Je le devine qui maugrée : "Ils ne vont pas me permettre de sortir à cause de ces foutus flocons !

 

Doc Jivaro

(qui essayera de faire mieux samedi prochain)

 

27/01/2018

Les Tarzanides du grenier n° 284

 

C'est l'actuel SALON D’ANGOULÊME qui motive les quelques lignes suivantes. Doc Jivaro ne s’y rendit qu’une seule fois, en 1984, et finira probablement ses jours sans jamais y retourner. Il était aaccompagné par cinq jeunes gens, dont deux participaient à la création du trimestriel RECTO VERSO journal de AJBD (Association de la Jeune Bande Dessinée).

 

Pendant le voyage aller SNCF un quidam cria : « Au feu ! au feu ! » Quelqu’un ajouta d'une voix de western : c’est les Indiens ! Le train stoppa pendant une heure. Je crois bien qu'autour de nous le paysage était inondé. Finalement, en début d'après-midi nous déjeunâmes dans bon petit restaurant marocain.

 

bd,bandes dessinées de collection,tarzanides,bar zing,recto verso,ajbd,salon d’angoulême,convention de la bande dessinée,arts,bd,ateliers d’expression culturelle de la ville de paris

Couvrante BERG

 

Cependant, malgré notre présence à Angoulême notre préférence allait plutôt à LA CONVENTION DE LA BANDE DESSINÉE dont les stands s’ouvraient dans l’ancienne et bien parisienne Gare de la Bastille. C’était l’époque où le Salon de l’Érotisme voisinait par une allée centrale avec les exposants de Bandes Dessinées pour la jeunesse. Pour le dire clairement le porno des éditions Dominique Leroy cohabitait avec les Tarzan, Spirou et Bécassine de l'enfance. Nous apercevions aussi l'enseigne du prozine ZING, enseigne formée de gros « pétards » disposés en éventail.

 

À ce moment-là Doc Jivaro signait RYAL pour la première fois et cela se remarque dans les deux planches ci-dessous.

 

bd,bandes dessinées de collection,tarzanides,bar zing,recto verso,ajbd,salon d’angoulême,convention de la bande dessinée,arts,bd,ateliers d’expression culturelle de la ville de paris

 

Pour souvenir Ryal était responsable de plusieurs Ateliers d’Expression Culturelle de la Ville de Paris, parmi lesquels un atelier de Bandes Dessinées et un atelier de graphisme sur ordinateurs. (Macintosh, Atari).

 

Doc Jivaro

avec l'aide de Marie-France

 

06/10/2013

Aux bonnes heures des dames n° 18

prostitution,prostitution populaire,sexualité,prostitution parisienne,moeurs

« Il prend une allure de dur en m'quittant. Mais c'était plutôt mou dedans. » En 1963, rue Quincampoix, Lydia n'y tourna que pendant sept ou huit mois. Son ami de cœur (façon de parler) développa un cancer, qu'il en creva. « Et tant mieux, je te jure ! J'allais repartir chez mes parents, il me soutirait trop ». 

Elle a eu ses moments de déprime, Lydia.

26/08/2013

La Syrie - Bernard Henri LEVY

DEJA


deux fois en trois ans que le sioniste

prétend entraîner la  France    -  pour

qu'elle s'y perde ?  -  dans un conflit

armé interne aux peuples  de  l'Islam

 

Syrie,BHL,Bernard Henri Levy,action militaire,conflit armé,régime Bachar Al Assad,politique internationale,

_________

 

 

Barzinguette 

 

Madame Dombasle serait, dit-on, fachée avec les rédacteurs du Who's Who (à vos souhaits), à propos de l'âge de son podex.  

Elle a pourtant accepté en 1999 d'interpréter le rôle d'une femme appelée AGECANONIX dans Obelix contre César.  

Alors maintenant, ambitionne t'elle de rétropédaler pour jouer ZAZIE DANS LE METRO ?

18/04/2013

Jeudi 18 avril 2013

Le gouvernement ordonne

des mesures supplémentaires

pour la sécurité des aéroports

 

François Hollande,Jean-Marc Ayrault,vigipirate,protection anti-terroriste,déplacement présidentiel,Roissy Charles de Gaulle,

____________________________________

 

Barzinguette N° 12 (18-04-2013)

 

Le fric du Qatar implanté dans Paris-Saint-Germain vient d'être battu par l'équipe française d'Evian-Thonon.  

Il ne s'agit, hélas ! que de coups de pied dans un pauvre ballon que personne n'applaudit à la fin des matchs.

16/04/2013

Barzinguettes n° 10 et 11

a) Najat Belkacem approuve la publication future d'une « Liste noire » des métiers que tout ministre se verra interdit d'exercer. 

Vous allez voir que d'ici quatre ans, il faudra être soit flemmard, soit chômeur pour mériter d'être nommé ministre dans un gouvernement de gauche.

 

b) « Le Monde » publie de Redoine Faïd une grande photo – portrait agréable à regarder et qui, à elle toute seule, équivaut à tout un éloge silencieux. 

Quant à la Taubira incarnant les « droits de l'homme », elle a expliqué à propos de l'évasion à l'explosif du TOP MODEL enfant des banlieues, qu'aucune faille n'existe dans la surveillance interne des lieux de détention. 

Il existe pourtant une faille dans le traitement des gangsters et des terroristes par la loi en France : cette faille s'appelle BADINTER.