Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2022

Est-il possible de civiliser le Foot Ball ?

MATCH INDONÉSIE 

125 MORTS !

Indonésie,-Foot-ball-125-cadavres,.jpg

30/09/2022

Chevauchant une trottinette ...

Trois jeunes gens 

apportent leur "force de travail"

dans Paris-Pourri

délinquance-en-trottinette.jpg

28/09/2022

C'est à n'y pas croire :

Vos démocrades de tolérance 

en ont ras le bol z'eux z'aussi

Criminalité-en-hausse.jpg

27/09/2022

Tarzanide n° 536

 

ALERT’A LA TERRE

 

Une fois encore l’imagination de nos BD annonçait une réalité future. Pendant le mois de juin 1952 sur la première page du COQ HARDI n° 81 (nouvelle série) les images signées Matthelot racontaient une fiction.

 

BD-Coq-Hardi,-12-06-1952.jpg

 

Un astronef se projette en direction d’une comète, celle-ci menaçant d’entrer en collision contre la planète des bipèdes lesquels inventèrent les dieux et les déesses avant la logique des nombres. D’où le titre « Alerte à la terre ». La mission de cette fusée évoluée à partir de l’arsenal de Herbert Von Braun, consiste à détruire, par explosion, un danger venue de l’espace temps. La NASA d’aujourd’hui vient de rendre réel ce qui n'était encore que de l'imaginaire :  dévier la trajectoire d’un astéroïde.

 

Des astéroïdes géants frappèrent notre planète dans son passé et les spécialistes pensent même que la  disparition soudaine des dinosaures géants fut causée par une catastrophe tellurique. Nombre de romans de science-fiction recourent à l’existence supposée d'engins volants intersidéraux appelés soucoupes volantes à cause de témoignages d'ailleurs controversés les décrivant sous des formes circulaires. Un des romanciers les plus connus du genre se faisait appeler Jimmy Guieu pendant mon adolescence. Pour assurer sa popularité il n'hésita pas à écrire que l’explosion formidable qui frappa la Sibérie en 1908 était due à la destruction d'un bolide conduit par des extra-terrestres. Le romancier poussa même jusqu'à donner à croire que les soviétiques détenaient la preuve de l'existence de "petits hommes verts" venus secrètement d'une autre planète.

 

Les-soucoupes-volantes,Jimmy Guieu.jpg

Éditions Fleuve Noir, année 1954

 

Un soir d’août que nous rentrions, chez nous, à pieds, depuis la gare ferroviaire montluçonnaise, je m’écriais d’une voix enfantine :

 

- P’pa ! Regarde, regarde : des étoiles filantes !

- Je vais te décevoir, fiston ! Ce ne sont que des pierres surchauffées qui tombent en poussière.

- Laisse le donc croire à des merveilles, dit ma mère. Moi quand j’étais gamine je croyais bien que c’était les morts qui allumaient des feux follets pour voir clair la nuit dans le cimetière de Parsac.

 

Doc Jivaro

 

26/09/2022

Meloni Giorgia

Bientôt punie 

de préférer le crucifix

dans nos écoles

plutôt qu'un croissant de l'Islam

Meloni-Giorgia.jpg

25/09/2022

Tarzanide n° 535

 

HOP-LA !

 

Ce fut l’évidence même … L’ évidence mais frustrante : en ce dimanche 1er octobre 1939 le n° 95 de notre journal HOP-LA ! Ne comptait plus que huit pages. Huit au lieu des douze devenues traditionnelles. Une explication succincte s’imprimait en page quatre : « Une restriction d’Intérêt National (…) par la commission du papier » etc, etc. La Seconde Guerre Mondiale débutait voulue par le Pacte Germano-Soviétique.

 

BD-Hop-Là-!,-1-10-1939.jpg

 

En page trois l’épisode intitulé « Tarzan seigneur de la jungle » n’était plus illustré par Souriau, jeune français, mais par FIORA dont nous n’apprîmes que plus tard qu’il s’agissait d’une femme étrangère en provenance de Budapest. Est ce un numéro du GIFF-WIFF de l’année 1964 (ou 65) qui publia sous le nom de FRANCIS LACASSIN une biographie assez brève de cette Fiora ? J’ai la flemme d’enquêter.

 

BD-Fiora,-Hop-La-!,-1939.jpg

Image signée par FIORA dans HOP-LA ! N° 101 du 12 novembre 1939

 

Mais pourquoi comment notre Christian Souriau venait-il d’abandonner brusquement sa participation graphique au magazine d’Opéra Mundi dirigé par Paul Winkler ? C'est qu'il venait d’être appelé sous les drapeaux, c’est à dire engagé militairement contre un certain Adolph Hitler. A ce moment là un communiste nommé Maurice Thorez désertait l’Armée Française pour aller passer pratiquement quatre années paisibles auprès de Staline pour ne pas avoir  personnellement  à tirer un coup de feu contre les soldats nazis.

 

Vous vous en doutez : je n’ai jamais lu HOP-LA ! En 1939. : Je suis né en 1942, et c’est pendant ma sept ou huitième année que le fils plus âgé que moi du dernier maréchal-ferrant actif dans Chenérailles, gros bourg de la Creuse, me fit connaître plusieurs des illustrés de cette période  qu’il est convenue d’appeler l’Age d’Or de la Bande Dessinée.

 

Et voici que je vais vous faire rire à mes dépens : l’odeur grillée du sabot d’un cheval que l’on ferrait reste l’un des souvenirs les plus agréable de mon enfance.

 

Pourquoi viens-je de choisir FIORA la dessinatrice comme sujet d’un de mes Tarzanides ? Eh bien ! à cause de l’actuelle tempête baptisée FIONA qui ravage tout sur son passage depuis la Guadeloupe jusqu’au Canada nous dit-on. FIONA – FIORA. Des mots toujours des maux, braves gens !

 

Doc Jivaro