Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2019

Au poil le voile !

 

Port-du-voile.jpg

15/10/2019

Stade de France des émirates

L'équipe fout'bol de Turquie
OSE
faire le salut militaire turc

football,fifa,france turquie,stade france,roxana maracineanu,salut militaire turc,ottomans,eunuques noirs en turquie,arménie,kurdes sans pays

14/10/2019

Sortie scolaire Bourgogne-Franche Comté

La Sainte Mère au voile

protégeant la laïcité

Port du voile et Conseil Régional.jpg

 

12/10/2019

Tarzanides du grenier n° 381

 

Après nous avoir tenu par le licou pendant tout un week-end avec le décès de Jacques Chirac, la télé d'aujourd'hui se préparait à allonger la sauce avec la capture d'un Xavier Dupont de Ligonnès par la police d’Écosse ... Mais, patatras ! le bonhomme coincé dans Glasgow n'est pas le mauvais homme recherché depuis huit ans à cause de l'assassinat de sa n'épouse et de ses quatre n'enfants.



C'est l'analyse de l'ADN du suspect qui vient de conclure qu'il y a erreur d'intervention. "Une monumentale connerie !" vient de s'exclamer un des voisins de la victime résidant à Limay dans les Yvelines.



Maigret,Georges Simenon,empreintes digitales,Xavier Dupont de Ligonnes,Tarzan, E. R. Burroughs, TARZAN OF THE APES,ADN, Quai des Orfèvres,identification criminalité,bandes dessinées de collection,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon

Hop-là !, 1937



Lorsqu'en 1911-1912, en Amérique du Nord, le roman TARZAN OF THE APES fut mis au point, l'existence donc l'analyse du patrimoine génétique humain était inconnue. C'est pourquoi le romancier E. R. Burroughs quand il dut trouver la preuve de l'origine aristocratique anglaise de "Peau Nue" recourut à une science nouvelle, celle des empreintes digitales. D'abord aux États-Unis puis en France où elles servaient surtout à identifier des criminels ... N'empêche ! c'est dans notre pays que l'officier français D'Arnaud emmena TARZAN jusqu'au Quai des Orfèvres pour connaître l'identité véritable de son ami sauvage né dans la jungle africaine.



Maigret,Georges Simenon,empreintes digitales,Xavier Dupont de Ligonnes,Tarzan, E. R. Burroughs, TARZAN OF THE APES,ADN, Quai des Orfèvres,identification criminalité,bandes dessinées de collection,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon

 



Pour moi, veinard ! c'est en 1949 lors du "mois de mai joli" et dans les numéros 139 et 140 du magazine TARZAN que je pris connaissance de la visite de l'homme-singe dans les bureaux de la P.J. parisienne. A ce moment là le commissaire Maigret n'y avait pas encore installé son bureau et sa pipe.

 

 

Maigret,Georges Simenon,empreintes digitales,Xavier Dupont de Ligonnes,Tarzan, E. R. Burroughs, TARZAN OF THE APES,ADN, Quai des Orfèvres,identification criminalité,bandes dessinées de collection,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon

 

 

 

 

 

Je ne rentrerai pas cette nuit, Louise. "Tu seras gentille de me préparer une blanquette de veau pour demain midi. Non ! plutôt pour demain soir. Cette foutue enquête n'en finit pas.

 

Doc Jivaro

 

 



 

10/10/2019

Les 12 coups de midi

WILLIAM FRÉDÉRICK CODY

1846 - 1917

Grand chasseur de lapins
était surnommé BUNNY BILL

william cody,buffalo bill,12 coups de midi,conquête de l'ouest,jean-luc reichmann,wild west show,tf1,séries télévisées

Nous, "Les 12 coups de Midi" orchestrés par Jean-Luc Reichmann on ne s'en amuse qu'en replay.

 

Hier, à la question : "Quel gibier était chassé par Buffalo Bill ? une candidate a répondu sans plaisanter "des lièvres".

 

Paul l'indéboulonnable a failli en tomber dans les pommes, nous aussi.

08/10/2019

Tarzanides du grenier n° 380

 

La décennie d'avant Godzilla



Nos cousins les gérontes gardiens de BD anciennes sont toujours impatients, toujours heureux de vous parler du COQ HARDI créé par Marijac, qu'ils couronnent d'éloges méritées.



Il fut publié quatre (4) séries du titre COQ HARDI, la première et la deuxième s'affirmant comme les mieux réputées. En fait la troisième série de 1 à 18 numéros bi-mensuels, et la quatrième série portant le sous-titre "Je serai" sont parfois abandonnées en  marge comme négligeable.



coq hardi,marijac,liquois,jean d'alvignac,satan,satanas,satar,satanax,bandes dessinées de collection

Coq Hardi,1954, Paris



Forcément Doc Jivaro détient le numéro 1 de la troisième série dans un coffre-fort piégé ... S'il fait figurer le numéro 2 de 1954 c'est pour que vous compariez l'illustration de couverture avec une autre illustration parue en 1945, toutes les deux étant de la main de Marijac. Vous constatez plusieurs modifications qui répondent à la différence des formats mais aussi à la surveillance exercée par le code de censure voté en 1949. Celui-là interdisait sans les préciser nommément toutes références, tous sous-entendus au monde infernal dénoncé comme imprégné du péché de luxure. Les titres de journaux destinés aux enfants, titres tels que Satan, Satanas, Satar ou encore Satanax (surhomme façonné par Liquois et Jean D' Alvignac) étaient fortement déconseillés par le bouche à oreille religieux. C'est pourquoi les Mts Satanas de l'édition 1945 sont changés en des "Monts Maudits" pendant les années 1950.



Coq Hardi,Marijac,Liquois,Jean d'Alvignac,Satan,Satanas,Satar,Satanax,bandes dessinées de collection,

Année 1945, Clermont-Ferrand



Et ce n'est pas à Doc Jivaro de rappeler à votre mémoire que le diable imaginé par les Judéo-chrétiens et les Musulmans n'est que la caricature tardive de l'antique Dieu Pan hyper sexué.

 

Doc Jivaro