Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2022

Tarzanides n° 530

 

La balle au pied

 

Supposons que vous mettez à cuire un pigeon, que vous reste-t’il à la faim à manger ? … les petits pois. C’est l’impression décevante que j’ai ressentie pendant que mon couteau fouillait entre les os de l’oiseau. Vous n’allez pas me croire : c’était la première fois peut-être que je consommais cette volaille si bien adaptée à nos villes. Ça m’a ramené en mémoire une anecdote survenue à proximité du Musée des Arts et Métiers dans Paris. Un jeune mec lançant un coup de pied contre un des pigeons attardés devant son passage. Visiblement, il avait tenté de frapper la volaille pour la casser.

 

- C’est la banlieue ! me dit un type qui comme moi avait vu le mouvement du jeune individu qu’on ne surnommait pas encore « grand frère ».

 

Mais revenons tout de suite à l’actualité. J’ai pris l’habitude de regarder CNEWS, « L’Heure des Pros » entre autres. Ce jeudi d’hier, le 16, il y eut tout un commentaire sur Thierry Roland le spécialiste du ballon rond, DCD le 16 juin 2012. Tous les participants oublièrent de rappeler que lui même se présentait comme collectionneur de BD. Notamment dans le n° 6 de la réédition par l’éditeur Soleil, en mai 1994, de plusieurs des aventurlures de TARZAN.

 

Tarzan-réédition-éditorial.jpg

 

Moi, le foot ball je l’ai quelque peu pratiqué pendant mon adolescence. C’était dans le stade du Diénat montluçonnais. Après le match les copains et moi allions quelques fois consommer de la limonade dans un café bistro en dehors et en face des terrains de sport. Une fois, pas deux, je demandais un Coca-Cola.

 

Mon père surnommait « Beaujolais américain » cette pharmacie r’américaine que le Parti Communiste Stalinien de l’après-guerre s’efforçait de ridiculiser.

 

Des années et des années plus tard, dans un restaurant proche de la Gare du Nord de Paris, où je consommais, comme un pauvre diable, un jambon-frites après deux jours de famine, j’entendis un des serveurs crier : Et un Beaujolais américain, un !! Quelqu'un venait de lui commander un Coca-Cola.

 

Ce qui me rappela un épisode d’une des BD de SPIROU : Son combat contre ZORGLUB où l'on voit une image de la lune porteuse du graphisme de Coca-Cola mais modifié :

 

coca-cola,thierry roland,spirou,édition soleil,z comme zorglub,bandes dessinées de collection,bar zing de montluçon,doc jivaro

 

Allez, à la semaine prochaine, comme on disait autrefois.

 

Doc Jivaro

 

31/05/2022

Après l'échec de la gestion du Stade "De France"

Le pays de Charles Martel 

EST-IL PRÊT

pour les jeux Olympiques de 2024 ?

Olympiques-2024.jpg

 

29/05/2022

Liverpool Real Madrid

 

Le samedi soir après le turbin

Liverpool-Real-Madrid--2022.jpg

05/05/2022

30 ans après

 

FURIANI ?

Le fric, toujours le fric !

Furiani-50-ans-après.jpg

09/02/2022

Le S'porc infantilise-t'il les peuples ?

 

L'AFFAIRE ZOUMA

Affaire-Zouma.jpg

01/02/2022

Femmes libérées sous la tutelle de l'homme

Elles exigent de porter le hijab

sur les terrains de sport

Sport-femmes-voilées.jpg

Le s'porc bientôt interdit en •RANCE ?