Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2019

Apprendre la politesse dans les stades

Sport-foot-homophobie.jpg

Et n'faut pas arrêter le progrès :

supermarchés sans caissières, 

rues chaudes sans prostituées

14/08/2019

Faut de tout pour faire un monde ...

... et d'abord

des plaisanciers aventuriers

Plaisanciers-imprudents.jpg

 

27/07/2019

Tarzanide du grenier n° 363

- Tu sais, ne crois pas que je regarde le Tour de France. Je regarde les paysages que les coureurs traversent.

 

Ma mère me parut se chercher une excuse car je venais de la surprendre assise, assoupie devant son poste de télé. Je ne le l' avais pas informée de mon retour à Montluçon par le train qui partait de Paris vers les neuf heures. Son médecin lui avait conseillé et (re)conseillé de bouger, de marcher.

 

- Tu parles ! on voit bien qu'il n'a pas mal aux jambes lui !

 

DYDO FAIT LE TOUR DE FRANCE est un illustré broché de l'imprimeur et éditeur René Touret. On est en 1951.

 

BD-Dydo-Tour-de-France,-cou.jpg

 

 

A ce moment là, les cyclistes compétitifs roulaient sur des pneus étroits : les boyaux. La bicyclette se devait de ne peser qu'un poids minimum et la fibre de carbone n'était pas utilisée pour le cadre. Alors on retirait le superflu : les garde-boue, les systèmes d'éclairage, le porte-bagages ... Mais fallait-il pousser le strip-tease jusqu'à démunir de ses deux freins le guidon ? (voyez l'image de la couverture signée de Durane). Quant à DYDO c'est un jeune garçon qui ne manque ni d'ambition, ni d'ingéniosité. Il va donc triompher sur la Grande Boucle, déjouant tous les mensonges et toutes les tricheries de son adversaire incorrigible en malhonnêteté : TOUTAMOI.

 

"DYDO fait le Tour de France" est le neuvième album, les numéros dix et onze en prolongent les péripéties, d'abord avec "Dydo gagne le Tour de France" lequel est suivi de "Dydo fabricant de vélos".

 

BD-Dydo-Tour-de-France-p-28.jpg

 

 

Ah ! que je n'oublie pas de signaler qu'à partir de la page 23 du numéro IX et jusqu'à la page 32, l'enfant-lecteur en 1951 insista sur la qualité du personnage principal en coloriant d'un crayon jaune le maillot de celui-ci.

 

Je dois à la générosité d'un ami, Pierre, tout un ensemble de bandes dessinées destinées à la jeunesse : Tintin, Dydo, Rodéo ...

 

Doc Jivaro

 

26/07/2019

Libérons les potiches hôtesses d'accueil !

Place aux

Hôtes d'Accueil !

Tour-de-France-Hôtesses.jpg

25/07/2019

Dommage ...

 

Franki-Zapatta-dommage.jpg

20/07/2019

Tarzanide du grenier n° 362

 

NIQUE LES, LES PIEDS !

 

Ça y est ! Julian Alaphilippe garde ce soir encore le maillot jaune qu'il endosse mieux qu'un gilet de même couleur. Ainsi donc il n'a pas été dépassé par ses poursuiteurs.

 

- Poursuiteurs ?

- Oui, souvenez vous : il y a une quinzaine d'années les commentateurs sportifs essayaient d'imposer "poursuiteur" en remplacement du traditionnel "poursuivant". Mais peut être avez-vous oublié qu'en 1960, exactement en janvier 1960, les Pieds Nickelés furent chargés d'organiser le Tour de France. En doutez-vous ? En voici la preuve.

 

BD-Pieds-Nickelées,-janvier 1960.jpg

 

Notre pays venait de pratiquer une dévaluation de sa monnaie et c'est ce qui explique que pendant une période de temps chaque prix de vente était imprimé sous deux aspects. Ici, 60 francs anciens convertis en 0,60 NF.

 

Filochard, Ribouldingue et leur pote Croquignole ont gagné toute leur célébrité en préparant des coups fourrés qui immanquablement n'aboutissent qu'à les laisser le bec dans l'eau. Tous les phénomènes de la vie en société sont prétexte à tenter la fortune. Tout y passe : les sports, le pétrole, les acrobaties aériennes, la publicité, le PMU ... Tout y passe ? pas certain. Non, tout n'y passe pas : le trio ne se risque jamais dans le commerce de la traite des blanches.

 

Témoignages-de-notre-temps,1933.jpg

 

Couverture vinasse du numéro 4 de Témoignage de notre Temps, année 1933. Y figure un des premiers articles signés de Simenon et ayant trait à la prostitution, sujet toujours controversé, jamais résolu. On sait que dans les romans bien français du Commissaire Maigret du même Simenon Georges, la prostituée apparaît comme un personnage tout autant nécessaire et journalier que la présence de la concierge balayant la cour pavée d'un immeuble haussmannien.

 

Eh bien puisque demain c'est dimanche et après demain lundi, je vous laisse deviner la suite.

 

Doc Jivaro