Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2021

Tarzanide n° 499

 

C’est du BARNUM !

 

 

JUMBO ? … C’est lui, c’est JUMBO. Dans la collection BD de Doc Jivaro cet hebdomadaire débute avec le numéro 1 du 1er janvier de l’année 1938 pour se terminer le 31 décembre. Soit un total de 53 numéros, chacun de huit pages. La réussite de cet illustré fut de concurrencer « Le Journal de Mickey » qui venait de moderniser la Presse destinée à la jeunesse du pays de Léon Blum et Philippe Pétain.

 

 

BD-Jumbo, 1938.jpg

Format approximatif : 28 X 27 cm.

 

Mais d’où vint le titre JUMBO ? Peut-être de la fin du XIXe siècle occidental lorsque le célèbre cirque américain BARNUM acheta en Angleterre un éléphant de haute stature piégé en Afrique, dans le pays d’Abyssinie ; éléphant auquel les geôliers anglais n’épargnaient aucune humiliation, aucune souffrance. L’histoire de ce pachyderme vous est contée sur votre web. On estime que l’espèce humaine est la plus intelligente des espèces animales : elle est aussi la plus cruelle, comme si intelligence et cruauté allaient en couple.

 

 

Jumbo_poster_1-660x880.jpg

 

La collection complète de JUMBO fut distribuée de l’année 1935 à 1944. Peut-être Bar-Zing et Doc Jivaro, s’ils sortent vivants de l’actuelle pandémie, vont-ils se mettre à la recherche de la totalité des numéros BD faisant écho à Dumbo. Oh ! pardon : je voulais dire : écho à JUMBO.

 

Doc Jivaro

 

04/02/2021

Tarzanide n° 481

 

MARC TRAIL

 

Vous n'en gardez peut-être pas la mémoire mais ...

 

... Mais dans notre rubrique n° 479 je vous avais promis d'attirer votre attention sur une curiosité présente dans le n° 232 du COQ HARDI de Marijac daté 31 août 1950. La voici cette curiosité extraite de la série Marc Trail créée par Ed Dodds.

 

Coq hardi,Marijac,Marc Trail,Ed Dodds,bandes dessinées de collection,Tarzanide du grenier,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon,

 

Dans la troisième image du début nous lisons : «Une mère écureuil et ses petits sortent …»  etc. Il s'agit bien de mammifères mais pas d'écureuils ! Il s'agit de putois. Vous savez : les charmants animaux qui utilisent leurs glandes anales pour ne pas être fréquentés par d'autres museaux que le leur. Mais comme on le voit dans l'exemple ci-dessus le correcteur français a fait une concession à la censure du moment qui interdisait de mettre en action les odeurs excrémentielles dans les journaux pour enfants. Et c'est ainsi que le brigand Putois devint Monsieur Écureuil. Cependant une image suivante évoque dans le même numéro 232 du journal de Marijac, la réalité de notre monde naturel dans lequel vos anges ne savent pas faire pipi.

 

Coq hardi,Marijac,Marc Trail,Ed Dodds,bandes dessinées de collection,Tarzanide du grenier,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon,

Doc Jivaro

 

30/09/2020

Tarzanides n° 451

 

Vite, en passant !

 

 

Si j'affirme qu'après les Pieds Nickelés suivi de Bibi Fricotin, le dessinateur humoristique Forton inventa un cinquième luron appelé SIROCCO ...

 

 

bd-Hardi-!,-21-11-1937,-pg-4.jpg

 

 

 

Et que celui là demeure moins connu que ses quatre devanciers, me croirez-vous ? Oui. Cependant vous aurez tort sur un point : SIROCCO fut imaginé par Callaud et non pas par Forton. Mais comme Callaud succéda à Forton dans les aventurlures des Pieds Nickelés ainsi que dans celles de Bibi Fricotin, les deux peuvent feindre d'avoir été jumeau pendant une époque passée où la biographie des auteurs de BD n'existait pas.

 

SIROCCO gardien de zoo était publié dans l'hebdomadaire HARDI ! « paraissant tous les dimanches » et n'ayant pas été ou delà de son numéro 22 de 1937. Mais pourquoi avoir baptisé SIROCCO un gardien de zoo ? Ce genre d'enclave en pays civilisé présentait à ses visiteurs principalement des spécimens d'animaux absents en Europe mais présents en Afrique, là où souffle un vent chaud saharien, le sirocco.

 

Ici, pour terminer, Doc Jivaro avoue une falsification : il a gommé la signature de Callaud dans la sixième et dernière image de la petite BD. Ouh ! Le vilain pas beau.

 

Doc Jivaro

 

29/09/2020

Les z'animalistes veulent la peau ...

 

... des métiers de la fourrure

 

Mouvements-animalistes.jpg

26/05/2020

François Ruffin ...

 

... au secours de ma 

femme de ménage

Ruffin l'aide ménagère.jpg

 

10/10/2019

Les 12 coups de midi

WILLIAM FRÉDÉRICK CODY

1846 - 1917

Grand chasseur de lapins
était surnommé BUNNY BILL

william cody,buffalo bill,12 coups de midi,conquête de l'ouest,jean-luc reichmann,wild west show,tf1,séries télévisées

Nous, "Les 12 coups de Midi" orchestrés par Jean-Luc Reichmann on ne s'en amuse qu'en replay.

 

Hier, à la question : "Quel gibier était chassé par Buffalo Bill ? une candidate a répondu sans plaisanter "des lièvres".

 

Paul l'indéboulonnable a failli en tomber dans les pommes, nous aussi.