Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2023

Tarzanide n° 548

CAMILLA

 

Cette semaine écoulée nos médias nous parlaient d’un Charles 3e du titre, Roi nouveau de l’angle de terre. Encore du théâtre de Shakespeare ! Vous êtes-vous dit. Mais non, mais non puisque pour vous comme pour moi, tous les amateurs de bandes dessinées savent qu’un Charles court-au-nez ou pas mais de valeur que par sa compagne : CAMILLA.

 

Eh oui : CAMILLA et d’abord le prénom d’une héroïne de BD r’américaine.

 

Jolie fille imprimée sur papier en 1942 me semble t’il, et par Bob Lubbers, ce personnage me resta ignoré pendant toute ma scolarité et au-delà. Aussi beaucoup plus tard, à la fin des années 70, ne fus-je même pas heureusement étonné de trouver CAMILLA dans le mensuel CHARLIE alors dirigé par Wolinski. Celui-ci comme moi était un ancien lecteur du COQ HARDI de Marijac.

 

Lubbers_dans_Charlie.jpg

 

- Wolinski ? Vous parlez de ce gauchiste assassiné par des potes musulmans alors qu’il craignait d’être bousculé dans le métro par des lecteurs de « Minute » ?

 

Quant à Bob Lubber, je connus bien son style de dessin puisqu’il illustrait les aventurlures de Lord Greystoke pour un grand magazine hebdomadaire édité par Del Duca partout en Europe sauf en URSS.

 

Vous savez sans doute qu’une anecdote coquine propagée par les tabloïds à souvent fait ricaner les amateurs grossiers au sujet de la petite culotte de la Camilla de Charles III et du sommeil du monarque … Notre Camilla à nous, celle de nos bandes dessinées, apparaît également sous l’aspect d’une fille de la jungle. Elle se range alors en rivale des célébrités du genre : Les Tarzella, les Loana, les Liana, etc. etc. Toutes nous ayant fait connaître leurs charmes dénudés dans de nombreux films des années 50 et 60 du siècle précédent. Toutefois, dans le fanzine MONSTER-BIS consacré aux « filles de la jungle » il semble que l’existence de CAMILLA ait été ignorée par Joël Cabanes et Norbert Moutier.

 

camilla,charles 3,monster bis,norbert moutier,wolinski,charlie mensuel,bandes dessinées de collection

Ci dessus ce n'est pas Camilla mais l'actrice Irish Calla interprétant Sheena

 

Est-il nécessaire de rappeler que les filles de la jungle éclairées dans les salles obscures ont bien servi aux adolescents s’exerçant à leurs premiers émois ?

 

- On en devient sourd, disait le curé en se faisant redire la question.

 

Les-filles-de-la-jungle.jpg

Doc Jivaro

 

15/02/2023

Un des routiniers du show Biz ...

En « Garde à vue » ? ...

Palmade-garde-à-vue.jpg

13/02/2023

Tarzanide n° 544

 

Parait que les collectionneurs de BD classiques le recherche encore ce petit bouquin daté de 1969 et publié par MARABOUT. Qu’ils le recherchent même pour s’en acheter un deuxième, un troisième, etc. exemplaire(s) … Pour ma part je me le payais l’année de sa parution, chez Gibert Jeune, Boulevard Saint Michel.

 

BD-Marabout-1969-G.jpg

 

Outre la technique appropriée aux bandes dessinées, Gillain et Franquin nous y content quelques anecdotes survenues à eux pendant leur carrière et notamment lorsque la loi de censure de l’année 1949 fut votée en France. Savez vous que LE Marsupilami faillit être interdit de publication auprès de nos enfants ? Il est vrai que le petit monstre à longue longue queue est toujours plus malin que le bébête Pif Le Chien.

 

Certes, la censure votée en 1949 visait d’abord à limiter la quantité de BD étrangères, notamment américaines, dans le pays de de Gaulle et Maurice Thorez. Mais très vite les catholiques d’un côté et les communistes de l’autre l’utilisèrent pour handicaper leurs concurrents français dans le domaine des journaux illustrés destinés à la jeunesse. Ils l’employèrent pareillement pour interdire à l’affichage public l’ensemble des titres relatifs aux écrits et photos concernant l’érotisme. Ainsi, à l’époque, le célèbre PARIS-HOLLYWOOD.

 

Paris-Hollywood,-n°145.jpg

Interdit à l’affichage public.

 

Il faut dire qu’en 1953, par exemple, les staliniens de CGT pas encore remis de la mort du Petit Père des Peuples, préféraient feuilleter des journaux appelant à la lutte des classes c’est à dire à la guerre civile entre français.

 

France-URSS,-11-1953.jpg

Recommandé à l’affichage public.

 

Ces même cocos avaient momentanément fait alliance avec les catholiques afin de se payer la peau d’un des personnages les plus illustres du roman puis de la bande dessinée : TARZAN. Ils y réussirent en France mais ne purent faire échouer la résurrection du héros au moment des évènements de Mai 68 : Sur le Boulevard Saint Michel il y eut un groupe qui, pendant un moment, se promena joyeusement brandissant une grande affiche exhibant l'image d’un des films relatifs au mythe créé par Edgard Rice Burroughs.

 

Quant au marsupilami il est toujours présent dans les pays où le patronat vorace dévore vivant le prolétaire laborieux. C'est pourquoi il n'existe pas officiellement en Corée du Nord.

 

Doc Jivaro

02/02/2023

Les milles et deux nuits

Sihem-Belouahmia-assassinée.jpg

04/01/2023

La bêtise ? on n'en meurt pas à gauche

Socialiste

BERTRAND KERN

se travestit en PANTINE

plutôt que de rester PANTIN

Pantin-Pantine.jpg

Pantin ? J’y dormis une semaine ou deux, arrivé pour la première fois sur Paris pas encore pourri. C’était avenue Hoche, dans un modeste Bar-Hôtel. Le périphérique pas encore tracé et quelques grands murs peints aux couleurs d’un avant-guerre : bois et charbon, spiritueux … Dubo, Dubon, Dubonnet. J’y dormis même, incognito, dans une école de filles … Dès l’aube encore nocturne  j’allais attendre le premier métro. Un car de police arriva, freina, s’arrêta.

 

- Qu’avez-vous dans votre sac ?

 

J’ouvris mon sac : mon pyjamas roulé s’y trouvait. On était à la fin de la guerre en Algérie et quelques attentats mettaient l’alerte. De nombreux « Pieds noirs » refusaient d’être expulsés d’une région nord africaine que nous avions sortie de l’invasion ottomane, région sur laquelle l’occident possède des droits historiques depuis César et Cléopâtre, ne vous en déplaise.

19/10/2022

Honni soit qui "malle" y pense

Les parents de LOLA 

s'en retournent vivre

en France profonde

Lola-parents.jpg