Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2018

Les Tarzanides du grenier n° 293

 

Une image (celle de gauche) qui ne manqua pas d’émoustiller la jeunesse d’âge scolaire lorsqu’un journal de BD n° 61 de l’année 1947 en publia l’effet.

 

 

BD, bandes dessinées de collection, Bar Zing, Doc Jivaro, Tarzanides,Tarzan et Jane 1947,Titeuf,Rex Maxon,loi 49 956 du 16 juillet 1949,moeurs,

 

 Dessins Rex Maxon

 

Quel journal de BD ?

 

Comme s’il fallait poser une telle question ! Puisqu’il s’agit de JANE, il s’agit de « Peau Nue » c’est-à-dire de TARZAN.

 

Les garçons en ricanèrent entre eux, en l'absence des filles.

 

– T’as vu ça ? Regarde ! elle ne porte pas un soutien-gorge.

 

Effectivement la jeune femme est dessinée se suffisant d’une tenue topless.

 

Parions que quelques parents s’en inquiétèrent. Et ne vous demandez plus pourquoi les curés et les communistes, copains en pudibonderie, votèrent la loi 49 956 du 16 juillet 1949.

 

Une loi toujours pas abrogée donc toujours à l’affût de couper la grosse... mèche de Titeuf.

  

Cette première journée vraiment printanière à été l’occasion pour les Tarzanides d’aller gambader en dehors de leur grenier et je ne sais où. Alors, de son côté, Doc Jivaro s’est offert un après midi dans Néris-Les-Bains, petite cité autrefois fondée par nos ancêtres les Latins païens.

 

Et comment se porte l'AVC chez le Doc Jivaro ? L'AVC se porte mal ce qui fait que Doc Jivaro se sent bien mieux.

 

À lundi.

Doc Jivaro

 

 

21/03/2017

Après interdire aux mineurs, interdire aux adultes ...

La socialiste ROSSIGNOL

rend le porno inaccessible aux ados

laurence rossignol,pornographie,vie ouvrière,pathologie familiale,cgt communiste,moeurs,sexualité

13/12/2015

Impasse des passes n° 22


En attente du résultat
des élections régionales.


09/12/2015

Colmar

Quatre militaires français jugés

pour viols en Centrafrique

Colmar-Centrafrique.jpg

03/10/2015

Les Tarzanides du grenier n° 182

 

Et ! Vlan ! Spaf ! Krac ! Arg ! Zwoo !

 

Tous ces coups de poing ! Tous ces bruitages !

 

KALI, Tarzanide de peu de notoriété, passe un très mauvais quart d'heure, encaissant malgré lui une foutue vache de rossée.

  

Kali décembre 1979.jpg

 

 - On n'enrichit pas son vocabulaire avec des onomatopées.

 

- Des quoi, m'sieur ?

 

- Des onomatopées. J'épelle au tableau : o. n. o. m. a. t. o. p. é. e. Un S au pluriel. Prenez votre cahier. Problème : un train démarre à 8 h 37 pour un parcours de 130 km. Au même moment et en sens inverse un autre train avec un retard de 10 minutes …

 

- ÇA y est, ça recommence ! On nous angoisse notre  dimanche de flegme à cause du lundi de boulot.

 

Publié en 1979 par « Jeunesse et Vacances », ce genre de couverture BD exposant une bagarre entre hommes était devenue impossible à trouver en France chez les marchands de journaux pendant la décennie qui succéda à 1950. Censure par ci, censure par là. Censure partout. Pourtant, dans le commencement des années 60, un relâchement se fit chez les mutilateurs : ceux qui périssaient laissaient affaiblis ceux qui vieillissaient. Le surgissement de mai 68 allait précipiter leur mise aux oubliettes.

 

En réalité, il y eut comme DEUX Mai 68. Celui des syndicats ouvriéristes dont le seul mot d'ordre demeurait : grèves et salaires. Et le second Mai 68, celui qui libérait la pornographie dans les cinémas comme dans la littérature et les bandes dessinées. A côté de l'enfantin Mickey et du Pèlerin Magazine presque grabataire, le quidam pouvait se payer le Marquis de Sade dans les grandes surfaces marchandes.

 

Nous crûmes rêver : Dieu redevenait sexué.

 

Doc Jivaro

 

04/01/2015

Impasse de l'aller-retour n° 10

prostitution,prostitution populaire,vie nocturne,vie parisienne,moeurs,sexualité

 

En bordure du canal de l'Ourcq. 1963-1964 ?