Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2018

La vie cesse, le Show Bees continue

Johnny Hallyday

"Mon pays c'est le dollar"

 

Johnny-Hallydays.jpg

02/10/2018

Aznavour


Le dernier des géants

mesurait 1 mètre 64

charles aznavour,la mamma,la bohème,je me voyais dèjà en haut de l'affiche,chansons françaises,musique

 

 Ils sont venus

Ils sont tous là

Elle va mourir, la Mamma ….

 

Nous écoutions cette chanson sans l’avoir demandée dans l’un des derniers grands établissements parisiens populaires d'avant-guerre, face à la Gare du Nord : c’était un Biard. Le juke-box ressassait le timbre de voix alors inhabituel d’un Aznavour.

 

Un serveur, plateau équilibré sur l’avant-bras, nous connaissait de vue Marie-France et moi qui restions plus d’une heure assis devant deux tasses à café vidées de leur café. Il ne ratait que rarement de reposer la question dont il prévoyait la réponse négative : est-ce que je renouvelle vos consommations ?

Nous ne possédions souvent qu'un restant de monnaie dans nos poches.

 

A dix-huit ans je me voyais en haut de l’affiche.

 

Par la suite de l’année, un affairiste nommé Borel (je me trompe ?) acheta les comptoirs Biard pour transformer chacun d’eux en un self-service à la mode r'américaine : le Wimpy.

 

Wimpy ? ce mot m'évoquait tout autre chose : Un des personnages entourant POPEYE, personnage que nous appelions aussi GONTRAN. 

GONTRAN? un chômeur fainéant (ou l’inverse), ventru à cause de tous les petits pâtés à la viande qu’il avale sans jamais en être rassasié.

 

Petits pâtés à la viande ? Eh oui ! nous ne savions pas encore les nommer Hamburgers.

 

 Moi qui criais famine et toi qui posais nue.

 

C’est vieux tout ça, c’était hier.

27/09/2018

Une plaisanterie bien innocente :

Nick Conrad

Pendez les Blancs !

Tuez les bébés blancs !

Nick Conrad-Pendez-les-blancs.jpg

24/09/2018

Tête pensante des élus de gauche

 

Démocrade en Démocrassie

 

YANN MOIX

 

yann moix,eric zemmour,gérard collomb,syndicat alliance police

Ce Moix s’est cru malin, à propos de Zemmour, en rappelant que le prénom Eric n'est pas né français mais Viking. Rappelons à notre tour à ce Moix que son prénom Yann n'est pas non plus français d’origine mais breton et même breton dérivé de mots juifs (ils sont partout ?).

Yann Moix ressemble à ces touristes retraités qui s’imaginent visiter la Turquie en visitant Constantinople occupée par les envahisseurs Ottomans.

08/09/2018

Tarzanides du grenier n° 314

 

Doc Jivaro, au risque de décevoir, précise volontiers qu’il ne se compte pas parmi les fan's de Jean Smet alias Johnny Hallyday … Toujours il lui préféra un Brel ou même un Aznavour. N’empêche qu’il ne se retient pas de rappeler que le rockeur « idole des jeunes » qui grava un premier 45 tours en duo avec la blonde Rita Cadillac (!), aida à la création d’un nouveau journal de BD en 1970. Un journal qui, comme par hasard, avait pour enseigne JOHNNY.

 

 

BD-Johnny,n°-1, 1970.jpg

 

La naissance de cet hebdomadaire venait à l'appui d'une sorte de western spaghetti réalisé par le cinéaste Sergio Corbucci et ayant pour titre HUD LE SPÉCIALISTE. La surprise du chef étant Johnny Hallyday dans le rôle principal. 

 

johnny bd 1970,rita cadillac,tozan,schwarz,spirou,jijé

 

 

Les vignettes de cette BD, résulte du talent de JIJÉ alors créateur de Jerry Sprint dans le fameux magazine belge SPIROU. Quant à l’hebdomadaire JOHNNY, ses deux directeurs : TOZAN et SCHWARZ, se faisaient forts de replacer en première ligne des séries illustrées américaines datées d’avant le second conflit mondial, et que, déjà ! de vieux collectionneurs célébraient comme spécimens d'un ÂGE D’OR de la bande dessinée.

 

Financièrement, hélas ! les amateurs du genre manquèrent à l’appel, ce qui obligea au sabordage du journal à son numéro 7.

 

Doc Jivaro, à l’époque eut la négligence de rater les numéros 6 et 7. Personne n’est parfait.

 

Doc Jivaro

 

 

07/09/2018

Achetons la "paix" dans les banlieues :


BOOBA and KAARIS ?

INNOCENTS !

Boobas-et-Kaaris-Orly.jpg