Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2013

Montluçon City infernale

La boite aux lettres s'est fendue d'une ouverture pour l'entrée du Bulletin Municipal « Montluçon notre Ville ». La feuille d'impôts en même temps, cachée dans une enveloppe coloriée comme un prospectus publicitaire. S'en fallut de peu que Bercy Racket terminât dans la poubelle. 

Le Bulletin Municipal, je le lus par çi par là pendant mon adolescence. J'y appris que messieurs les élus faisaient construire l'ENET au moment même où, dans les bistros du quartier Blanzat, les ouvriers tapant la belote prévoyaient pour dans pas longtemps la fermeture définitive des z'usines Saint Jacques. Aujourd'hui, j'ai l'impression que c'est kif kif comme avant-hier l'ambiance pépère du rédactionnel et de la maquette de ce Bulletin. Sauf qu'il y a de la couleur, sauf que la publicité s'absente. Fin des années 50, nous avions droit aux ameublements de l'un Ducreuzet, de l'autre Bodmer ... 

Pour l'inauguration de la première tranche des travaux de l’École professionnelle, il y eut Monsieur Nègre … Non, je me goure, ce n'était pas Nègre, le maire. C'était Southon. André Southon. Mon père serra la main du tout premier directeur : Boucheret, si j'ai bonne mémoire. « On a été à l'école ensemble » dit mon père en rangeant soigneusement sa main dans la poche de son pantalon. 

Boucheret, ce n'était pas le type qui riait façon dentifrice. Il mâchouillait souvent une allumette qu'il n'allumait pas. « C'est pour s'empêcher de fumer des clopes devant nous! » racontaient les élèves internes – car il y avait un internat. 

Il y avait aussi la Surveillante Générale, assez courte sur pattes, toujours les fesses et les cuisses moulées dans une jupe étroite mais longue ; et qui faisait de la provocation de bordel en traversant pendant la récréation la cour des grands garçons puceaux. 

Tiens ! page 29, le Bulletin Municipal d'Avril invite les familles montluçonnaises pour un « Concours des Maisons fleuries ». 

Je participe. 

Regardez, que dis-je ? admirez ma superbe pelouse de pissenlits superbes.

 

Bar-Zing

 

Montluçon,concours Maisons fleuries,bulletin municipal montluçonnais,souvenirs d'enfance,


04/04/2013

Marre de la politique ...

éthologie animale,vie des bêtes,animaux

  

Numéro 4

 

éthologie animale,vie des animaux,

__________________________

 

Montluçon City infernale


Dans le Bulletin Municipal n° 635, on vous présente un « Printemps des Peintres ».

Lorsqu'on n'a rien à dire, faut se taire.

Allez ! au lieu d'exposer des amateurs dans la salle des Congrès de l'Hôtel de Ville, la Mairie serait mieux inspirée d'y aménager un Salon de l’Érotisme.

Et d'inviter Brigitte Lahaie pour le commenter.


28/01/2013

Montluçon City infernale

Télévision.

 

Dimanche, après-midi (sur la D8) un reportage traitant de l'aggravation de la délinquance dans plusieurs villes.


Montluçon était présentée comme subissant une forte hausse des actes délictueux.


 Explication avancée : Une diminution des effectifs de police.


 Moi, j'ai plutôt tendance à mettre en cause une législation qui facilite la protection des délinquants en invoquant les « droits de l'homme », et qui fait voter des lois permettant au final de culpabiliser l'activité policière.


 Viendra le jour où marchant sur le boulevard avec une baguette de pain à la main, nous serons accusés d'exciter l'appétit tout autour de nous et, ainsi d'inciter au vol sur la voie publique.


 Puisqu'on nous reproche déjà de porter un bracelet montre dans le métro.


Bar-Zing

 

13/08/2012

L'île de la Réunion ...

... relance

la chasse aux requins

 

requins,attaques de requins,abattage de requins,La Réunion,pêche aux requins,requins tueurs,wall street,

_________________________


Montluçon City infernale


Entendu d'une oreille, marché Saint Paul du dimanche matin :

- Toi, franchement, que trouves-tu de bien dans les Jeux

   Olympiques ?

- Qu'ils soient terminés.

Il y a vraiment des gens auxquels on devrait faire payer 10 fois le prix du petit blanc cassis servi sur une terrasse proche de l'ancien cinéma "Les Variétés". 

09/08/2012

Exceptionnellement ...

Bar-Zing s'est absenté aujourd'hui.

Ceux-celles qui accompagnent son blog le retrouveront demain, vendredi 10 en fin de soirée.

À bientôt.

26/06/2012

Montluçon City infernale n° 5

 

père coulon,personnalité montluçonnaise,record de longueur de barbe

 

 

La parité homme/femme existe depuis plus de cent ans dans le quartier de la Ville Gozet. 

En témoigne cette carte postale. 

On y apprécie l’inaccessible « Vénus à la Fourrure » de Sacher Masoch. On la voit se préparer à faire languir d'un amour impossible le plus fameux fétichiste du poil des anciennes usines Saint Jacques. 

Détail sociologique : le préservatif en vessie de cochon se portait épinglé à l'extérieur du veston. 

Autre temps, autres mœurs. 

La jeune femme n'est pas identifiée sur le document. 

Notez qu'une altération de la reproduction photo fait paraître myope cette jeune femme. A moins qu'elle fût réellement atteinte d'une anomalie oculaire et que par coquetterie elle ait retiré ses binocles.