Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2020

Tarzanides du grenier n° 396

Trois fois je me revois dans le local du Canard Enchaîné alors aménagé dans le quartier de la Bourse. C'était la période d'une "Affaire Medhi Ben Barka" ... A. Grum me conseilla de présenter une dizaine de mes dessins relatifs à ce fait politique. Ma façon de rendre la silhouette du patriarche de Colombey-Les-Deux-Eglises m'attira quelques compliments. Malheureusement pour moi j'étais jeune et je contrôlais mal ma langue. Je me souviens avoir parlé un peu vivement des massacres commis à l'encontre de familles européennes par les indépendantistes FLN dans Oran en 1962 ... "L'équipe a dû penser que tu penchais plutôt à droite". C'est à peu près le commentaire que me fit A. Grum.

 

Je ne sais trop comment je me retrouvais dans un des cafés du quartier en compagnie d'une jeune femme qui venait de m'être présentée comme étant la fille de Grove.

 

Les dessins schématisés de Grove se distinguaient totalement de ceux de ses collègues embauchés par le palmipède, qu'il s'agisse d'un Escaro, d'un Lap ou encore d'un Ferjac.

 

 

Grove,-Canard-Enchainé,-196.jpg

Canard Enchaîné, 18 nov. 1964

 

Toutefois, Grove produisit avant les années 40 comme illustrateur dans des journaux pour enfants. Ainsi pour JEUNESSE-MAGAZINE, un hebdomadaire dont le numéro 1 date du 3 janvier 1937. Le titre de la série en images se nomme "Le Fils de Sherlock Holmes" mais le plus curieux est que les images sont présentées comme étant des "tableaux". L'exemple ci-dessous est daté du 21 février 1937.

 

 

BD-Sherlock-Holmes,-1937.jpg

 

Dans ce même journal de 32 pages, Grove était en compagnie d'un certain Pellos qui accumulait des planches BD pour "Monsieur Petipon fait de l'Aviation". Il faut savoir qu'à ce moment là les exploits des pilotes aériens occupaient une place importante dans les illustrés et, donc, que "Jeunesse-Magazine" portait comme sous-titre : Aventures Aviation.

 

Doc Jivaro

 

04/01/2020

Tarzanides du grenier n° 394

 

OLIVER n’est qu’une BD en petit format de poche éditée par IMPÉRIA à partir du 25 février 1958. Nous la disons banale pour ne pas avoir à la dégrader jusqu’à la médiocrité. IMPÉRIA eut souvent la main plus heureuse mais pas avec ce titre qui n’est qu’un démarquage chétif de Robin des Bois.

 

BD-Oliver,-25-02-1958.jpg

 

 

Le BDM indique 456 numéros parus quand des collectionneurs portent le total jusqu’à 471. Doc Jivaro se suffit de savoir que cette publication cessa pendant l’année 1985. Aussi préfère-t’il se rappeler que deux versions en bandes dessinées de ce personnage existèrent dans l’hebdomadaire TARZAN, toutes deux dessinées par Souriau. La première débuta en noir sur blanc dans le numéro 54 du 23-09-1947 alors que la seconde, moins conforme à la saga du héros de Nottingham n’allait commencer qu’en 1953, le 28 mars ; mais tout-en-couleurs mes enfants !

 

A coup sûr Doc Jivaro vous en reparlera dans l’une de ses prochaines rubriques plus ou moins improvisées.

 

Doc Jivaro

 

30/12/2019

30 décembre 2019, simplement

 

 

BAR ZING
EXISTE DEPUIS DIX ANS.
 
DOIT-IL ENCORE VIEILLIR
D’UNE ANNÉE ?
 
DEMAIN OU APRÈS DEMAIN
LA RÉPONSE APPARAÎTRA.
 
DOC JIVARO

27/12/2019

Tarzanides du grenier n° 393

 

RE-CASTAGNE

 

 

C’est dans le numéro 279 du 17 janvier 1957 que les jeunes lecteurs de SPIROU applaudirent la grande, très grande colère du Marsupilami. Un évènement dans l’Histoire de la BD Franco-Belge : Eh oui ! Robert Velter le créateur de SPIROU était de nationalité française.

 

BD-Spirou,-couv-album,1957.jpg

 

 

Les collectionneurs trouvent dans la reliure cartonnée n° 60 de SPIROU les premiers exploits de l’animal qui ne manqua pas de s’attirer des remontrances "bien pensantes" à cause de son comportement extravagant. Et c’est dans cette même reliure n° 60 que l’on peut assister à la toute première apparition d’un certain GASTON LAGAFFE (Hebdomadaire n° 985 du 28 février 1957).

 

BD-Gaston-28-février-1957.jpg

 

 

Le futur héros sans emploi porte un nœud papillon, un veston et des chaussures cirées comme pour tromper son employeur éventuel ... Ce ne sera que deux semaines plus tard qu’il s’affichera sous une allure désinvolte : assis de travers sur une chaise et allumant une cigarette dont il ne gardera bientôt plus que le mégot au bec.

 

BD-Gaston,-14-mars-1957.jpg

 

 

Rappelons que Franquin fut accompagné d’un certain J.D.M. lorsqu’il esquissa les premiers aspects de Gaston ; et que JIDÉHEM faillit bien être le seul héritier du personnage dont la popularité peut presque devenir proverbiale.

 

Aucun d’entre-nous n’étant immortel JDM nous a définitivement quitté le 30 avril 2017.

 

Doc Jivaro

 

21/12/2019

Tarzanides du grenier

 
DOC JIVARO
DONNE RENDEZ-VOUS
LUNDI 23 DÉCEMBRE

 

 

 

17/12/2019

Tarzanide numéro 391

 

Imaginer une fois encore un dessin caricatural à propos des manifestations de grévistes socialo-cocos en France finit par devenir assez fastidieux. Aussi Bar Zing et Doc Jivaro se réfugient-ils à l’occasion dans d’anciennes imageries réputées divertir l’enfance.

 

BD-Tarzan,-n°-13,-1972.jpg

 

 

La vignette ci-dessus de Sagédition 1972, nous montre TARZAN occupé à faire boire un éléphant … Notez qu’il utilise son pagne en peau de léopard pour étancher la soif du pachyderme lequel est nommé Kudu … « Cul du » vraiment ? Quoiqu’il en soit avez vous déjà essayé de vous servir une rasade de bière dans votre slip comme dans un bock ? Le dessin est signé de Russ Manning auquel on a fait parfois croire qu’il surpassait Burnes Hogarth dans l’art de camper la silhouette de Lord John Greystocke.

 

Justement le revoici LE TARZAN imaginé par Hogarth pendant l’année 1941. L’homme singe égaré dans le désert affronte le simoun et doit protéger ses poumons contre des milliards de grains de sable … Ce qu’il réussit fort bien en utilisant son slip-pagne en guise de masque filtrant protecteur. Qui dit mieux ?

 

tarzan,russ manning,burnes hogarth,décembre 2019,mai 68,sagédition 1972,doc jivaro,bar zing de montluçon,bandes dessinées anciennes

 

Bon, revenons à la réalité : imbibé de jus de citron à la mode de Mai 68 le caleçon ou le cale-barre de T. suffirait-il à préserver quelque peu du gaz lacrymogène les actuels Black-Blocks ?

 

Doc Jivaro