Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2013

Les tarzanides du grenier (n° 37)

Commençant KALI, se prolongeant ZORA puis redevenant KALI, ce pockets fut publié tantôt genre garçon, tantôt genre fille par « Jeunesse et Vacances » jusqu'à atteindre 51 numéros ZORA et 133 KALI. Une quantité faible comparativement à leur longue période d'existence (de 1966 à 1981). L'explication tient au fait que ce produit n'était souvent mis en vente que trimestriellement. Exemple : KALI du numéro 122 est daté d'octobre 1978 ; son numéro 123 de janvier 1979.  

Zora,Kali,Hogarth,Rubimor,L'Intrépide,Hitler




Beaucoup d'exemplaires comptent 132 pages. Généralement KALI-ZORA en occupe les 42 premières pages. Les feuilles suivantes supportent des séries changeantes : Ringo, Buffalo Bill et autres. On y retrouve même les péripéties de HARDI JOHN ! jeune yankee engagé dans le conflit américano-nippon et dont les débuts héroïques se firent dans L'INTREPIDE, hebdomadaire fameux qui reparut en 1948 après une absence de quelque dix années. 

 

Les dessins de ZORA-KALI, aussi fréquemment que pauvrement imités de ceux de Hogarth, sont condamnés à demeurer toujours en-dessous de leur modèle d'Outre-Atlantique. Néanmoins c'est cette décalque, quoique miséreuse, qui fait que nous en rangeons les personnages parmi les tarzanides. 

Les pages 32, 33 et 34 du numéro 122 (oct. 78) ont ceci d'assez agaçant que leurs images reprennent de façon indigente quelques-unes des phases du combat qui opposa TARZAN contre un grand lutteur gréco-romain (voir l'original made in USA des 21 et 28 oct. 1945). Tarzan,tarzanide,zora,kali,hogarth,rubimor,l'intrépide,hitler

Nouveau Siegfried, Tarzan plonge l'épée mythique – NOTUNG ? - dans l'éternel brasier régénérateur. On est alors dans les lendemains de la défaite inouïe du 3e Reich, et ce n'est pas Paris qui a brûlé, c'est Berlin.

Berlin à partir de laquelle Hitler et Speer anbitionnèrent de créer Germania, capitale annoncée gigantesque dans une Europe fortifiée « De Brest à Vladivostok ». 

Bien que signés Hogarth les deux dessins ne sont pas entièrement de sa main. Il s'est suffi d'un crayonné préparatoire, l'encrage final étant abandonné au débutant Rubimor. 

Docteur Jivaro


01/06/2013

Les tarzanides du grenier (n° 35)

Aucun Tarzanide ce jour !

 

J'allais vous parler de DURGA RANI. 

J'allais vous en parler lorsqu'un des collectionneurs de BD avec lesquels j'échange des titres, arriva, proposant un fort gros lot de « formats de poche » parus pendant les années 70. 

Je ne pouvais pas refuser. Résultat : nous avons écoulé cet après-midi à discuter des mérites d'Hugo Pratt comparativement à ceux de Druillet. Nous avons bien ri, aussi en revoyant certaines vignettes réussies par Manara. Et finalement nous nous sommes promenés dans le passé des comics américains. En particulier de tous ceux qui prirent des chats pour sujet principal. 

C'est dire que le temps m'a manqué pour rédiger un 35e tarzanide. 

Lorsque le collectionneur de vieux papiers est sincère la valeur commerciale lui importe assez peu. 

 

 BD,BD anciennes,Félix le Chat,Pat Sullivan,Manara

 Image recto-verso de la page de garde de l'album FELIX LE CHAT,

édité en France, année 1931. 

  

 

Docteur Jivaro

25/05/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 34)

Par l'un de ses tarzanides précédents et parlant de Pellos, 09-03-2013, Docteur Jivaro à rapidement évoqué l'existence tumultueuse d'une DURGA RANI. Cette BD d'abord publiée hebdomadairement dans FILLETTE, connut plusieurs rééditions à succès sous la forme d'albums pendant les années 60 et 70 – et notamment lorsqu'en 1976 Pellos obtint le Prix de la Ville d'Angoulème. 

Toutefois Durga Rani « Reine des Jungles » fit aussi et de façon très courte une apparition originale dans un des numéros de la revue PHENIX. 

Comme on disait dans les BD de ma jeunesse : vivement la semaine prochaine, chers petits amis lecteurs

  

bd,pellos,durga rani,offenstald,spe,tarzan,tarzanide,bédé anciennes

Avec qui voulez-vous lutter ? 

Une attitude souvent adoptée de TARZAN et par laquelle l'impétueuse jeune vierge semble s'enfermer dans le refus obstiné de toute intrusion en elle d'un macho méprisé. 

Elle ne sait donc pas de quelle jouissance sa virginité la lèse ?


Docteur Jivaro 

18/05/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 34)


PANTERA BIONDA (2)

 

La sexy Barbie vient d'ouvrir SA maison rose itinérante … Ce n'est pas de mon goût, n'appréciant pas la guimauve. Mais comme Barbie fait enrager les lesbiennes viragos ; et comme les gauchistes, grands fournisseurs de « camps de rééducation par le travail », la détestent, alors cette petite blonde de 29 cm m'est devenue sympathique. Que voulez-vous, la pétroleuse Louise Michel, laideronne que même Victor Hugo semble avoir refusé de baiser, n'est pas de mon genre. Elle qui exigea d'être fusillée après avoir été assurée de la clémence des tribunaux versaillais. 

Étant gosse je déchirais les pages de BECASSINE et m'abstenais de toute relation intime avec les robes de BLEUETTE, poupée fadasse frappée d'un mongolisme même pas identifié trisomique 21. J'ai horreur des filles dont le pubis mutilé de pudeur est clos comme un œuf durci à la cuisson! 

Heureusement pour mon enfance, il y eut la bédé PANTHERE BLONDE. 

Douze numéros venus d'Italie.

  

bd,bandes dessinées,bandes dessinées anciennes,tarzan,tarzanides,panthère blonde,tarzan femme

Contrairement à ce qui est parfois raconté, PANTHERE BLONDE ne vient pas de SHEENA (1938) mais de TARZELLA. Sheena se vêt d'un short hypocrite faisant obstacle ; Tarzella et Panthère Blonde, elles, voltigent en jupe courte, leurs jambes suggérées libres en-dessous de leur petite jupe taillée peau de léopard. 

bd,bandes dessinées,bandes dessinées anciennes,tarzan,tarzanides,panthère blonde,tarzan femme

Eh ! Eh ! En créant le soleil, le dieu d'Israël créa,

en même temps, les ombres. Du vent dans la voilure.


Ces douze exemplaires BD, assez vite censurés en France par la conjuration de la bigote catho et de l'abonné à « l'Huma Dimanche », furent édités, dit-on, jusqu'à 100 000 exemplaires pendant les années 1948-1949. 

L'imagerie en résulte d'un artiste italien mort en 1981 : MAGNI inversé en INGAM. Presque toutes les interprétations commercialisées en France virent leurs couvertures endommagées par les ciseaux d'Anasthasie. Tantôt le poignard brandi par l'héroïne est gommé (n° 4. La Secte des Thugs) ; tantôt la jupe est allongée comme s'il s'agissait de se rendre, mains jointes à hauteur du bonbon, dans la librairie en face de l'église Saül-Paul dans Montluçon, là où les journaux quelque peu érotiques sont systématiquement enlevés du rayon destiné à les exposer. 

PANTHERE BLONDE donna une succession assez prodigieuse de filles de la jungle. Le cinéma, lui-aussi produira de multiples Tarzellas et autres Tarzanides.

bd,bandes dessinées,bandes dessinées anciennes,tarzan,tarzanides,panthère blonde,tarzan femme

Couverture d'un des exemplaires MONSTER-bis et ayant pour sujet principal de jolies femmes exposant leur anatomie sous prétexte d'une vie sauvage menée sinon pendant les nuits du Bois de Boulogne tout au moins dans des forêts de carton pâte. Est-il nécessaire de signaler que le public en était majoritairement masculin ? 

  • On y va chéri ?

 Docteur Jivaro

 

  

11/05/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 33)

Lorsque l'enfant paraît … lorsque PANTHERE BLONDE paraît, je ne sais pas encore lire – ou alors au ralenti, d'un doigt soulignant les lignes, le nez reniflant l'odeur du papier imprimé comme pour s'assurer que l'encre en est bien sèche. 

Ce n'est que deux ou trois années après que cette grande blonde court vêtue avec son allure de trapéziste du cirque PINDER, fait son entrée dans le village de mes bandes dessinées préférées. En ce temps là, «  les petits mickeys » étaient très mal acceptés par l'instituteur, le curé et l'élu politique. 

Heureusement pour moi, ma famille ne fut jamais hostile ni à Tarzan, ni à Zorro, ni même à Betty Rumba.

BD,BD anciennes,Panthère blonde,Tarzellas,Tarzanides,illustrée pour enfants,

 

Cette couverture s'attira immédiatement les foudres des dirigeants communistes ainsi que celles des autorités religieuses. 

Le titre en est : Un Étrange Explorateur.

Effectivement le regard du grand singe semble guetter le bon endroit de la jolie fille, pour y explorer le trésor à peine caché. 

Semaine prochaine nous apprécierons à notre tour les charmes de cette PANTHERE BLONDE qu'il faut ranger dans la catégorie des TARZELLAS bien avant que dans celle des TARZANIDES.

Doctor Jivaro

20/10/2012

Les Tarzanides du grenier (n° 7)

bd,bande dessinée,bd ancienne,Tarzan,Edition Mondiales,illustration,dessin

 

Un TARZANide nommé THORWALD

 

Ici, nous sommes aventurés dans la collection TARZAN mensuel des disparues «  Éditions Mondiales » que l'italien Del Duca dirigea, publiant autant des BD pour la jeunesse que du roman photo « presse du cœur » pour la femme mariée maintenue au foyer conjugal.

 

Sur ce sujet, Doktor Jivaro a remarqué depuis longtemps que bien des bandes dessinées « pour enfants » offraient des scénarios et des dessins autrement plus adultes que beaucoup des romances et illustrations de bas étage destinés à divertir nos amies les femmes.

 

En cela, Doktor Jivaro ne peut rien modifier : ce fut ainsi.

 

Les numéros 23 et 24 de TARZAN mensuel (année 1947) comptent chacun 16 pages – 15 imprimées noir et blanc accompagnées d'une seule frappée de couleurs, la couverture évidemment. Cependant, si vous souhaitez les acquérir auprès d'un marchand spécialisé ne vous étonnez pas qu'il veuille vous les vendre un prix plus haut que le prix de chacun des autres numéros de la série. C'est que …

 

C'est que l'infernal Adolf HITLER s'y déplace dans nombre d'images. Un Adolf dessiné par Rex Maxon, l'américain qui inventa Tarzella. Mais cette fois, c'est la vie d'une anglaise, Jane Porter, que les nazis menacent : « Lache-LE sinon je LA Tue ! gueule un soldat allemand affecté d'un faciès patibulaire conforme aux caricatures du genre. 

 

LE ? Qui donc LE ? Mais voyons, Hitler !

 

Hitler que l'homme singe, une fois encore victorieux, s’apprête à étrangler. « Vous valez moins que les bêtes » lui crache TARZAN en plein visage, avec mépris. Le vouvoiement marque dans cette phrase la distance répulsive et non pas la politesse d'une première rencontre.

 

Mais comment le führer de toutes les fureurs se retrouve t'il en situation fâcheuse dans le numéro 24 ? C'est que le chancelier du troisième Reich a mis à contribution quelques-uns de ses ingénieurs parmi les meilleurs. Il a exigé, exigé et obtenu d'eux qu'ils lui fabriquent un ersatz de TARZAN. Un puissant Tarzanide répondant à un nom du tonnerre de Dieu : THORWALD. 

 

Hitler se montre ainsi opportunisme : le vrai TARZAN vient d'être annoncé disparu, sans doute perdu, noyé en mer. L’Allemagne nationale socialiste va donc pouvoir conquérir l'Afrique subsaharienne en abusant les populations noires par la pseudo  réapparition d'un TARZAN présenté sous les traits d'un surhomme imposteur. 

 

Heureusement pour la démocratie des milliardaires américains et, également, pour les démocrates dictateurs marxistes, TARZAN revient réellement pour poignarder l'usurpateur que les walkyries accueillent aussitôt dans leur glorieux Walhalla – Ouf !

 

Notons que le nom de Hitler n'est pas mentionné sur les couvertures des numéros 23 et 24. Son visage est absent, aussi. La croix gammée n'y apparaît même pas et les sous-titres n'ont aucun rapport avec le scénario. Probablement qu'au lendemain de la capitulation allemande, les croix gammées furent déconseillées dans les journaux pour enfants. Un exemple : Marijac dirigeant l'hebdomadaire COQ HARDI, s'abstiendra de toute svatiska pour raconter les premiers exploits du Colonel X illustré par Poïvet.

  

bd,bande dessinée,bd ancienne,tarzan,editions mondiales del duca,illustration,dessin

Vignette sortie du n° 21 de FANTAX « Les buveurs de sang ».

 

Le boche repère le terrain d’atterrissage mais sans se soucier que la croix gammée du Parti s'y affiche  tournée dans le mauvais sens. (Atelier Chott.)

 

Herr Doktor Jivaro