Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2011

Cheetah vient de mourir

Cheetah,

 seule véritable compagne de

Tarzan

 

cheetah,tarzan,johnny weissmuller,edgar rice burroughs,roman,cinéma,bd,littérature

  

Cheetah

 

C'est elle qui amusait le public dans nombre de films consacrés à Tarzan et quelques-uns d'entre eux demeureraient soporifiques sans la présence de cette guenon aussi talentueuse que farceuse.

 

Dans Tarzan à New York, par exemple, que j'ai récemment revu « à la télé » le réalisateur Richard Thorpe s'est servi de l'animal pour tourner en dérision l'affecté vestimentaire et l'abus de maquillage chez la femme yankee des années 40.

 

Mais, soit dit en passant, ce qui m'a toujours choqué dans ce film c'est d'y voir Tarzan prêter serment sur la Bible ! Ce geste judéo-chrétien est tellement contraire à l'esprit païen gréco-romain avec lequel fut imaginé le fils adoptif des orangs, que je n'en digère pas la trahison.

 

Francis Lacasssin, dès 1963 et dans la revue trimestrielle Bizarre, n° 29 et 30 avait justement dénoncé une « inquisition contre Tarzan ».

 

Quant à Cheetah, elle changea fréquemment de nom malgré elle, en particulier dans la BD américaine francisée. D'abord orthographiée Sheeta elle fut ensuite appelée tantôt Manu, tantôt Riki (!) après s'être retrouvée Nikima pendant que le léopard devenait à son tour Scheeta.

 

Ce qui avait tout de même le mérite de nous rapprocher des romans écrits par E.R. Burroughs, lequel nomma N'Kima le singe favori de l'homme singe.

 

Bar-Zing

21/12/2011

Karl Marx

 Marx,religion,sociologie,communisme,

Faut-il contraindre les enfants à croire la fable, voire à prendre pour vérité le délire selon lequel un dieu existerait créateur du ciel et de la terre, et par rapport auquel tous nos actes et pensées seraient évalués ?

Personnellement, je préfère une déesse … Isthar-Aphrodite, par exemple.

Afin que nous puissions toutes et tous aller à Corinthe.

15/12/2011

La fin d'une presse papier

quotidien français,france soir,presse écrite française,journaux

 

Un fauteuil pour deux

 

Supposons … (j' osions à peine) supposons qu'un film ait pour scénario un homme noir infirme dont le fauteuil d' handicapé ne se déplace que par l'action d'un homme blanc valide …

Et parions que les belles âmes d' à présent ne manqueraient pas de dénoncer là dedans des relents de colonialisme.

 

Des frites comme s'il en grêlait

 

Mon n'épouse devant le maire du Xe rondissement parisien vient d'acheter une friteuse électrique « qui fait des frites pas grasses ».

Faut se rendre à l'évidence : après 40 minutes d'une patience de momie nous constatons qu'elles sont cuites pas grasses les patates coupées fuselées.

Sont pas grasses, sont même trop sèches.

Ça, oui.

Encore un progrès dans le recyclage des emballages en carton.

Il existe un vieux film de propagande made in URSS où nous voyons le camarade Popov tout émerveillé devant une écrémeuse en fonctionnement. (Je ne me souviens plus du titre. Est ce : « La grève», cinéma d'Eisenstein ?). Filmé en gros plans, le bec de l'engin éjacule avec force hoquets tout un flot de crème.

Ce souvenir m'a fait baptiser notre nouvelle friteuse : friteuse soviétique.

Je n'en maintiens pas moins mon opinion de petit bourgeois : les frites sans huile ne sont pas des frites et j'aime les frites blondes croustillantes.

Lorsque j'étais étudiant, je payais 1 franc le cornet de frites bien huileuses, tout à côté d'une Gare du Nord alors bien tranquille.

Je badigeonnais ce repas du soir avec de la grosse moutarde dont la quantité était laissée à la discrétion des clients. C'était en 1962-63. C'était une époque extra-terrestre : vous pouviez faire dix fois le tour du quartier de la Goutte d'Or, en pleine nuit, sans être emmerdé ni de face, ni de dos.

Enfin, bon, ma moitié et moi avons vite décidé d'un terrain d'entente pour notre ménage à huit pattes : une semaine les frites soviétiques ; l'autre semaine les frites françaises façon provinciale.

Et que mon assiette s'agrandisse au diamètre de la table, SVP !

Bar-Zing


14/12/2011

Rachida Dati "est une paire de couilles sur des talons aiguilles"

L'amazone de la Pampa

 rachida dati,ana cabana,le point,politique,


03/12/2011

Ca va manquer de neige dans les stations de ski

Du coup on a remplacé les tire-fesses par des pièges à ours

 

BD,Fantax,Bd ancienne,Pierre Mouchot,Rancho,Je vous ai scanné deux couvertures de BD anciennes pour enfants, l'une année 1948, l'autre mars 1956.


Par temps enneigé, Fantax puis son fils Black Boy sont piégés par les dents de la terre.

BD,BD ancienne,Rancho,Black Boy,Mouchot

 

Aujourd'hui, seuls certains jeux vidéo offrent de telles scènes de violence à vos gosses. Beaucoup plus encore pensez-vous ? Pas obligatoirement. Tenez, en dessous, un dessin extrait du numéro 8 (1947) des aventures du grand cagoulard  Lord Horace Neighbour.

 

Force reste à la force.

 

bd,bd ancienne,bd de collection,pierre mouchot,fantax,black boy,rancho

L'Editeur Pierre Mouchot (Chott) ne transigeait pas avec les réalités humaines.

 

A présent, les albums BD destinés à la jeunesse pataugent dans la banalité. Les mangas, eux mêmes, ne font plus exception.

 

Vous pouvez en vérifier le déclin actuel en reportant par comparaison vos yeux sur les pages BD de deux décennies passées 1970 et 80. 

 

Comme quoi il n'existe aucun pacs positif unissant l'Art  et les dites bonnes mœurs.

 

 Recto-Verso de BAR-ZING

  

02/11/2011

Victime du printemps de la Charia ...

... Charlie Hebdo

est placé sous la protection

de la communauté musulmane

 

charlie hebdo,charb,charia hebdo,incendie criminel