Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2013

Angoulême 2013 - Festival BD

 bd,bd anciennes,angoulême,recto-verso,hergé,patrick claeys,stanislas

 La bande dessinée va t'elle

se métamorphoser en vidéo ?

 ___________________________________

 

bd,bd anciennes,angoulême,recto-verso,hergé,patrick claeys,stanislas

Un incunable désormais introuvable

 bd,bd anciennes,angoulême,recto-verso,hergé,patrick claeys,stanislas

  Le n° 3 de RECTO VERSO

Publié en 1983, alors que la mort de HERGE

accable les uns sans désoler les autres.

 

Ce numéro fut réalisé avec la participation de 

Patrick CLAEYS, CHABERTY, GIO, EFFER, STANISLAS, etc, etc, etc ...


bd,bande dessinée,Festival Angoulême,Fanzine,Recto Verso,Lary,bd ancienne,vidéo,illustration,dessin

27/01/2013

A tire d'Elles n° 43

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne,moeurs,sexualité

Devinez comment mon coeur soupire

A tire d'Elles n° 42

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne,moeurs,sexualité



Pendant le printemps 1999, il prit quelque peu l'habitude de l'emmener à 13 heures, le samedi, dans un restaurant de poissonnerie, boulevard Bonne Nouvelle.

  • Ça me fait trop lourd pour bosser l'après midi. On va se remettre au bon vieux casse croûte des familles. Un sandwich au fromage me suffira jusqu'au soir.

26/01/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 18)

 

Un petit peu, comme ça, en passant.

 

bd,bd anciennes,hogarth,Bob Lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants

 

Pas une bonne blague, dites-vous ? Et pourquoi, hein ?

 

BAMBOULA fut un des personnages BD « petits noirs » parmi beaucoup d'autres. On le doit au dessinateur humoristique MAT (Marcel Tuplin, né en 1895 et qui disparut d'être mort).

 

BAMBOULA, édité par ROUFF en 1951, dans une suite de 10 à 12 numéros, les collectionneurs restant encore dans l'incertitude. Les couvertures en sont colorées en bichromie : le rouge, le vert. Le mélange des deux donne de rares teintes plus sombres. L'intérieur est imprimé rouge avec des plages de rose obtenues par tramages. L'éditeur ROUFF maintiendra cette coloration dans la série « Au Galop » regroupant 2 BD fameuses. L'une « KING roi de la police montée » et l'autre « CISCO KID » celui-ci dessiné par José Luis SALINAS, l'un des plus habiles dans le genre réaliste.


Oui, BAMBOULA parle quelque peu « petit nègre » mais ce n'est pas pour s'en trouver dévalorisé. La preuve : un autre gamin, son rival, un gamin méchant, menteur et tricheur, est un enfant de race blanche appelé TATAVE. Le dessinateur MAT lui donne une allure de fils de prolo. Il porte une sacoche et se coiffe d'une casquette populaire à rayures selon les codes vestimentaires de l'électorat Blum – Thorez.


 bd,bd anciennes,soubillon,abbé pihan,mat,cisco kid,josé luis salinas,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants








 




Au Galop

Le n° 1, année 1956

Ici, reproduit en

"niveaux de gris"

bd,bd anciennes,soubillon,abbé pihan,mat,cisco kid,josé luis salinas,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfantsEditeur ROUFF
















Certes, BAMBOULA n'appartient pas à la clique des Tarzanides mais … mais son dessinateur MAT inventa TETAR-ZAN

(T'es Tarzan) d'abord écrit TETARZAN et qui fut bel et bien une dérision appliquée à TARZAN.

 

 

 


Ci-dessous, une image dessinée par Bob LUBBERS mais censurée – mutilée dans sa version antifrançaise (année 1951) me semble bien instructive quant aux aberrations commises avec l'approbation du communiste Soubillon et de son compère l’Abbé Pihan. La même image mais respectueuse de l’œuvre originale américaine, fut publiée en Allemagne de l'Ouest.

 

bd,bd anciennes,hogarth,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants

 

bd,bd anciennes,hogarth,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants

Docteur Jivaro

20/01/2013

A tire d'Elles n° 41

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne,moeurs,sexualité


- C'est rare quand tu portes une robe longue.

- Et toi, c'est aussi rare quand tu me fais

  un petit cadeau.

A tire d'Elles n° 40

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne,moeurs,sexualité

- Lui, il est comme toi : je lui pique son fric et il s'en va content.

__________________________________________


Intermède Malien

 

Ces derniers jours, l'activité politique officielle – gouvernementale – nous entretient beaucoup du Mali, pays africain parlant bien l'idiome français et, aussi, excisant bien les jeunes filles musulmanes.

 Pour sans doute aider à la pure pureté de la gente féminine.

De quoi nous rappeler que dans le 8e arrondissement de Paris et pendant la seconde moitié de la décennie 1980, de charmantes maliennes occupaient bruyamment la rue de Budapest. Elles s'y prostituaient, voyez-vous. Elles étaient même loin d'y être les seules : des zaïroises leur faisaient concurrence. Quelques unes, racontait-on, disposaient d'un statut de réfugiées politiques. La clientèle était principalement composée de travailleurs d'immigration, lesquels paraissaient plus préoccupés de l'adresse des claques que du renouvellement d'une carte syndicale CGT ou autre.

Le plus amusant c'était chaque dimanche en après midi, quand quelques unes des filles d'Afrique emmenaient le « kebab » dans la cour d'Amsterdam quasiment déserte, entre le mur de l'annexe PTT et deux ou trois gros camions arrêtés pour le repos dominical.

Une vilaine « Affaire Jobic », 1988, précipita la fermeture des cinq bordels de la rue devenue trop étroite pour autant de fessiers attroupés. Il s'ensuivit un déficit commercial pour les bars du coin.

Tout lasse, tout casse, tout passe.

 

Yral