Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2015

Les Tarzanides du grenier n° 94

Dans les BD de notre jeunesse, arriva qu'un personnage apparaisse sous deux noms différents – sous deux rôles aussi.

 

Ce fut le cas pour le shérif américain Hopalong CASSIDY, lequel connu son heure de gloire en France pendant la décennie 1950.

 

Ci-dessous le numéro 1 de Hopalong CASSIDY dont le dépôt légal se fit en 1951, sous la direction de Robert Bagage. D'abord commercialisé au prix de 30 frs (anciens), ce nouveau venu réserva une heureuse surprise au porte-monnaie des parents : son numéro 15 se vendait encore 30 frs, mais son numéro 16 se vendit à moindre coût, soit 25 frs. (En observant bien la couverture, on constate que le prix modifié est écrit manuellement et non pas à l'aide de caractères typographiques).

 

Hopalong-Cassidy-1951.jpg

 

Dans le numéro 85 bimensuel de Hopalong CASSIDY, en mai 1956, l'homme de Loi de Twin-River, pétarade de ses deux revolvers pour échapper à une bande de trafiquants de viande de boucherie. Mais une année plus tard, le même personnage a modifié son nom en Bill Boyd ; et il n'est plus shérif mais simplement cow-boy c.a.d. vacher du Far West dans l'illustré RANCHO numéro 38 de 1957.

 

Cassidy-n°-85--Rancho-n°-38.jpg

Celle de gauche : Éditions IMPERIA  -  Celle de droite : Éditions de la S.E.R.

 

Bien d'autres personnages de BD changèrent leur identité en changeant d'éditeur. Ainsi, Marc Trail, d'abord connu des enfants pour avoir été publié dès 1948 et dans Coq Hardi, modifia son nom en Mark Been dans le mensuel Old Bridger – Creek de 1962. Et notre brave tarzanide TARGA, disparu en 1950 à cause de la censure, ne revint sur scène qu'après s'être fait appeler AGAR pour terminer dans la déchéance sous le dessin balourd de Carland.

 

Hopalong-Cassidy-bandeaux.jpg

 

A gauche, au dessus de Hopalong Cassidy et dans le numéro 32 de février 1954, une fumée dont la provenance ne s'explique que lorsque le revolver redevient visible à droite et dans le numéro 36 du 15 avril 1954.

 

La censure n'est pas clémente mais elle peut être oublieuse.

 

Doc JIVARO

 

23/11/2013

BD du grenier du 23-11-2013

KING

 KING mais pas GONG.

 Couverture du numéro 28 (Anne née 1951) de la BD américaine « Le Roi de la Police Montée » en son interprétation pour les indigènes français. Éditeur S.A.G.E. dans une de ses séries mensuelles « Grand Nord ». De cette collection me manquent les neuf premiers numéros, ainsi que les 11 derniers. Les dessins signés Jim Gary sont parmi les plus recherchés du genre, d'autant que Fred Hartman, créateur du grand cow-boy rouquin RED RYDER, participa à l'élaboration de l'imagerie.

 

bandes dessinées,bd,king,fergal,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides

 

Remarquez qu'ici la censure socialo-catholique a encore frappé, généralisée qu'elle fut jusqu'au milieu des années 1960. Le revolver a été escamoté, gouaché à la sortie du poing de KING. L'index tendu remplace, suggère le canon de l'arme disparue. Ainsi faisait-on pendant les jeux de l'enfance où l'on criait « Pan ! Pan ! t'es mort ! » en direction du petit copain.

 

King, « montee » de la police canadienne possède une aptitude rare. Rare et enviable. Il est capable de parler sans ouvrir sa bouche. Et sans être ventriloque (tout ventriloque remue discrètement des lèvres). Il ne s'agit pas non plus chez lui d'un don de surhomme ; il ne s'agit que d'une mésalliance entre le dessin et le texte. 

 

bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides

 











Bouche cousue,

parole en l'air 

 

 

Autre caractéristique de ce héros : il est certainement le plus malmené de tous. Blessé, brûlé, jambe cassée ou épaule déboîtée, avec des pansements ou des béquilles, KING ne survit souvent que grâce à l'aide improvisée de jolies filles. Parfois même, celle d'une voleuse ou d'une meurtrière. Bel homme, sa peau ne vaut pourtant que le prix que lui accorde l'aventurière en voie de repentance. 


bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides

  

Du masochisme là-dedans. Pas pour se retrouver giflé, fouetté, mordu, souillé … Mais pour devenir l'objet d'attentions maternelles. Le simulacre pratiqué par l'enfant qui fait semblant : d'être malade et qui joue à faire croire qu'il est victime. Pour s'attirer protection et caresses de la part d'une personne dont il vérifie ainsi la fidélité, avec un égoïsme d'animal chez qui les sensations de l'estomac ont plus d'importance que les idées de la cervelle. Tout l'érotisme selon l'enfance : feindre de souffrir pour recevoir en guise de soins la proximité d'un épiderme féminin souhaité plus sexy que celui d'une vraie mère.

bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides

 

Ayant connu le succès sur les deux bords de l'Atlantique, KING inspira des imitateurs. Parmi eux un produit français dérivé d'un roman populaire italien : THUNDER JACK, illustré par Ferri-Ferra ou Ferri-Gallieno et qui terminera en signant Fergal. La S.E.R fondée par Chottard-Fantax en assura la distribution auprès d'un jeune public.

bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides

Image de gauche extraite de Thunder Jack, numéro spécial de 68 pages dont il occupe 48 pages. Le héros ne s'ennuie jamais.

Image de droite dessinée par R. Oret, mars 1956 dans Rancho Spécial. Une des rares images à avoir échappées à la censure.


Aujourd'hui, KING a cessé d'exister. Sauf dans la mémoire de vieux grognards dont il distraya par ses exploits fictifs certaines années d'école bien éloignées d'être sérieuses.

 

Docteur Jivaro

 

03/12/2011

Ca va manquer de neige dans les stations de ski

Du coup on a remplacé les tire-fesses par des pièges à ours

 

BD,Fantax,Bd ancienne,Pierre Mouchot,Rancho,Je vous ai scanné deux couvertures de BD anciennes pour enfants, l'une année 1948, l'autre mars 1956.


Par temps enneigé, Fantax puis son fils Black Boy sont piégés par les dents de la terre.

BD,BD ancienne,Rancho,Black Boy,Mouchot

 

Aujourd'hui, seuls certains jeux vidéo offrent de telles scènes de violence à vos gosses. Beaucoup plus encore pensez-vous ? Pas obligatoirement. Tenez, en dessous, un dessin extrait du numéro 8 (1947) des aventures du grand cagoulard  Lord Horace Neighbour.

 

Force reste à la force.

 

bd,bd ancienne,bd de collection,pierre mouchot,fantax,black boy,rancho

L'Editeur Pierre Mouchot (Chott) ne transigeait pas avec les réalités humaines.

 

A présent, les albums BD destinés à la jeunesse pataugent dans la banalité. Les mangas, eux mêmes, ne font plus exception.

 

Vous pouvez en vérifier le déclin actuel en reportant par comparaison vos yeux sur les pages BD de deux décennies passées 1970 et 80. 

 

Comme quoi il n'existe aucun pacs positif unissant l'Art  et les dites bonnes mœurs.

 

 Recto-Verso de BAR-ZING