Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2019

Tarzanides du grenier n° 388

 

FANTASIA



- Il est pourri ton FANTASIA, j’en ai rien à branler !



J’improvise ainsi le réflexe d’un gamin banlieusard auquel j’aurais proposé d’échanger un de ses Mangas de merde contre mon historique FANTASIA. Historique d’autant que c’est le number one de l’an de grâce 1957.



fantasia,fantax,black boy,pierre mouchot,gérard thomassian,Éditions s.e.r.,doc jivaro,tarzanides du grenier,bar zing de montluçon



Parurent quarante huit numéros mensuels, chacun d’une épaisseur de 128 pages avant d’être amaigri à une centaine ; et jusqu’à ce que leur fondateur Pierre Mouchot cédât l’ensemble de ses titres S.E.R. à Edi-Europ.



L’année où s’édita FANTASIA fut aussi l’année où Doc Jivaro désertait la bande dessinée pour des lectures adultes sans images, parmi lesquels des récits policiers. Exemple : une famille Pied-de-bouc éditée en 1952 dans la collection Série Noire de chez Gallimard.



fantasia,fantax,black boy,pierre mouchot,gérard thomassian,Éditions s.e.r.,doc jivaro,tarzanides du grenier,bar zing de montluçon



Le numéro 1 de FANTASIA nous fournit trois séries BD : elle de Black boy, fils de FANTAX personnage fétiche de Pierre Mouchot. Le ranchman TOM MIX est également présent mais toujours mieux connu aux Etats-Unis qu’en France. Enfin une histoire d’anticipation : « Marc héros des temps futurs », dont peu de français connaissent la totalité des aventurlures, celles-ci n’ayant été imprimées que de façon fragmentaire dans le pays de Descartes.



- Vous avez vu ça ? demanda un des trois ou quatre adolescents avec lesquels je me rendais au collège.

Nous avions stoppé nos bicyclettes devant la vitrine du tabac-journaux de la rue Miscailloux. Le copain, avant-bras croisés sur le guidon de son vélo qu’une pédale calait sur le bord du trottoir, retenait notre attention entre deux pages du troisième numéro de FANTASIA.



fantasia,fantax,black boy,pierre mouchot,gérard thomassian,Éditions s.e.r.,doc jivaro,tarzanides du grenier,bar zing de montluçon



- Y en a une qui retient sa jupe autour de ses jambes mais l’autre, à gauche, retient rien du tout et toute sa robe se gonfle comme un parachute. Dommage qu’elle porte un jupon noir ! …



En fait le « jupon noir », n’est qu’un gros coup de pinceau d’encre noire destiné à dissimuler ce que nos yeux de petits français ne devaient pas voir mais que pouvait sans doute voir le regard d’un anglais devant l’image originale. Souvenons nous que la censure soviétique couvrait d’une grosse bavure noire les textes, donc les idées qu’elle interdisait au bon peuple. On appelait ça : caviader. Je propose donc l’expression « jupon noir » pour désigner en la dénonçant toute tâche sombre n’ayant d’autre raison d’être que de cacher tout ou partie d’un graphisme BD.



Lorsque j’allais et venais dans Paris-Pourri, Gérard Thomassian le libraire BD de la rue Balzunce m’apprenait qu’un numéro spécial de 132 pages de FANTASIA et daté de 1961 existait, étant très recherché.



Ne le cherchez plus, le voici :



fantasia,fantax,black boy,pierre mouchot,gérard thomassian,Éditions s.e.r.,doc jivaro,tarzanides du grenier,bar zing de montluçon

 

Je ne me souvenais même plus le posséder, et j’avoue ne l’avoir jamais feuilleté.



Doc Jivaro

 

16/07/2016

Tarzanides du Grenier n° 220

 

TERRES JUMELLES est un scénario BéDé rangé dans le genre Science Fiction ou encore anticipation, ces deux expressions ayant un sens approximativement identique dans le parler commun des années 1950.

 

Ma première rencontre avec TERRES JUMELLES date de loin dans mon passé : septembre 1953. Une planche américaine traduite en français et présentée comme si elle débutait réellement le scénario original, me fut visible en page 22 de TARZAN numéro 25.

 

Pierre Mouchot,Fantasia,Terres Jumelles,Black Boy,Librairie Fantasmak,Éditions Rhodaniennes,Lebekc,Mc Williams,BD,bandes dessinées de collection

 

Ce matin là, la dame des Poste et Télégraphe me tendit un Roi de la Jungle diminué de moitié : « Dis donc, il est petit ton journal aujourd’hui ! » … Malheur ! … TARZAN venait d’être frappé de nanisme de la tête jusqu’aux pieds. Les 24 pages promises depuis deux semaines, ne résultaient que des 12 grandes pages traditionnelles, celles-ci tout simplement pliées en deux. Seule compensation : la quantité plus importante des images. Mais chacune d’elle perdait en centimètres carrés.

 

A peine m’étais-je relevé de cette déception qu’une tragédie frappait ma pré-adolescence : TARZAN disparaissait à son numéro 31, remplacé par un HURRAH ! daté du 24 octobre 1953. « Pas de quoi s’étonner, s’exclama mon père qui se souvenait (vaguement) d’avoir vu le tour de magie inverse : un ancien HURRAH remplacé par un nouveau TARZAN. « Juste retour des choses mon garçon ! » Effectivement, le 24 janvier 1941, l’ancien HURRAH ! avait été remplacé par un TARZAN tout nouveau né.

 

Mais revenons à TWIN EARTHS, c’est à dire à TERRES JUMELLES.

 

Je n’aurais pas mentionné, ici, TERRES JUMELLES si un collectionneur de bandes dessinées de jadis, d’un âge vieilli autant que le mien, ne m’en avait pas rappelé l’existence. Toutefois, mon interlocuteur commit une confusion, racontant avoir lu cette série d’anticipation dans FANTAX « Là où on voyait un athlète vêtu d’un gilet noir et d’une culotte de cheval, et qui … » Je tressaillis, rectifiant aussitôt le tir : « cet équipement c’est celui de Black Boy. Et Black Boy ne parut pas dans FANTAX mais dans FANTASIA, attention ! C’est donc dans FANTASIA que commença la seconde parution française de TERRES JUMELLES, sauf que … Sauf que le titre était modifié en un "MARC Héros des Temps Futurs".

 

Pierre Mouchot,Fantasia,Terres Jumelles,Black Boy,Librairie Fantasmak,Éditions Rhodaniennes,Lebekc,Mc Williams,BD,bandes dessinées de collection

 

FANTASIA n° 1, pocket de 128 pages du deuxième trimestre 1957, et ayant été produit par la S.E.R. (Société des Éditions Rhodaniennes) dirigée par le désormais inoubliable Pierre MOUCHOT). La copie scan présentée plus haut ne cache pas combien le journal est endommagé par l’outrage des ans et des gens. On compte quarante huit (48) numéros pour la collection complète, le terminus pendant l’année 1961. “Marc Héros des Temps Futurs” débute à la page 86 de FANTASIA mais aucun folio n’est imprimé en pagination. C’est dans la voiture balai du peu reluisant Copyright Edi-Europ que s’achèvent – trainards - les titres énergiques d’abord crées par la S.E.R. Pleurons, frères !

 

Rue Belzunce, non loin d’une Gare du Nord aménagée démocratiquement en carrefour des délinquances, un libraire spécialisé dans les Petits Formats n’épargne ni Terres Jumelles, ni Marc Héros des Temps Futurs, ni même notre défunt Pierre Mouchot : tous mauvais ! qu’il les sabre. Chez les réalisateurs Lebekc et Mc Williams, il dénonce un anti-communisme obsessionnel ; et chez Mouchot il réprouve un « nationalisme aigu ». Toutefois d’aussi sévères critiques n’interdissent pas forcément à un juge de se montrer satisfait d'une des parties de l'ouvrage qu'il sanctionne. C’est pourquoi le même censeur qualifie d' « habile synthèse » l’agencement des mots "fantasque" et "fantaisie" ayant servi, dit-il, à inventer le titre FANTASIA.

 

Pour Doc Jivaro, rescapé de l’École des Beaux-Arts de Paris, le mot Fantasia ne doit rien à une astuce langagière donnant naissance à un illustré BéDé. Il est avant tout redevable à un exploit équestre, assemblage spectaculaire de la chasse et de la guerre dans la tradition du Maroc. Notre Delacroix en exposa de vives interprétations picturales.

 

Doc Jivaro