Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2018

Tarzanides du grenier n° 332

Hier encore, nous rappelions que MARIJAC manifestait fréquemment une désapprobation quant à l’existence concurrente d’une BD ayant TARZAN APE MAN pour héros de papier.

 

Tantôt au détour d'une phrase dans sa chronique réservée à La Tribu des Coq Hardi ¹, tantôt dans un scénario illustré par Jacovitti, le « Sachem sans plume » de Coq Hardi ne ratait pas l'occasion de brocarder le Lord anglais fils orphelin de John et Alice Greystoke.

 

tarzanides du grenier,bandes dessinées anciennes,coq hardi,wolinski,chirac,marijac,tarzan,jacovitti

 

Parmi des dizaines d'exemples en voici un prélevé dans le numéro 33 de la disparue collection « Supplément à Coq Hardi » de l’année 1948.

 

Le titre en est ONESIME PELLICULE filme Tarflan.

 

 

tarzanides du grenier,bandes dessinées anciennes,coq hardi,wolinski,chirac,marijac,tarzan,jacovitti

 

 

Tarflan ! ! c'est dire que nous suivons des yeux un vieillard bon bougre mais en fin de carrière. Dans ce récit nous repérons quelques phrases impossibles à mettre dans la bouche de sauvages  ou de sauvageons d'aujourd'hui, qu'ils débarquent d'Afrique ou se fassent expulser de Trifouilly-Les-Oies.

 

– Macache ! pas bon li crocodiles.

 – Camarada pas kapout !

 

Cette dernière exclamation évidemment allusive à la débâcle des troupes allemandes de 1945.

 

Mardi prochain, c'est le 1er janvier 2019. Et alors ? et alors rien, sauf que le 2 ce sera un mercredi.

 

Doc Jivaro

 

¹ A laquelle appartinrent le Président Chirac et le ci-devant nommé Wolinski, l’injurieux permanent.

 

 

27/12/2018

Tarzanides du grenier n° 331

 

Cette année encore, la fête de Noël détournée pour le seul profit du boucher du village, a justifié le massacre immense de nos animaux domestiques. Goinfrerie humaine oblige.

 

TOTOCHE LE VAGABOND, comme son qualificatif l’indique n’a pas de toiture sur la tête, mais un creux profond dans l'estomac. Chaque dîner lui échappe, ne laissant qu'un vide entre ses mâchoires.

 

Apparu un jeudi de 1948, TOTOCHE disparaîtra un autre jeudi de la même année, un 29 juillet. Pendant ces quelques semaines ce sera le dessinateur italien JAC (Jacovitti, 1923-1997) qui l'animera, contribuant au succès populaire grandissant d'un Hardi Coq, celui de notre MARIJAC national.

 

Tarzanides du grenier,bandes dessinées anciennes, TOTOCHE le vagabond, COQ HARDI,GODOT,Jean Cocteau, JACOVITTI, RUSSEL,CLAUDE MARIN

 

L'esprit de JAC se différencie totalement de celui de Russel (Le Père Lacloche, 1938) et de Claude Marin (Le Père Noël, 1953) quoique le personnage TOTOCHE appartienne à la même catégorie des pauvres gars en errance dans nos villes. Autant RUSSEL et CLAUDE MARIN manifestent un humour apaisé, aimablement digeste, JACOVITTI cuisine surtout une tambouille qui tourne à l'aigre. Parfois loufoque, mais sans verser dans un surréalisme de pacotille tel que Cocteau Jean l'emploie pour feindre de ne pas reconnaître son Jeannot travesti en Oedipe aveugle.

 

Dans sa BD de courte durée JACOVITTI évoque quelque peu les lendemains miséreux de la Seconde Guerre Mondiale. Crise sociale d'un manque de logements populaires. L'infirmité des uns, l'égoïsme ventru des autres. A chaque fois que TOTOCHE s’apprête à avaler un morceau de pain, celui-ci s'envole, s’escamote. Les miettes aussi lui en restent inaccessibles.

 

Tarzanides du grenier,bandes dessinées anciennes, TOTOCHE le vagabond, COQ HARDI,GODOT,Jean Cocteau, JACOVITTI, RUSSEL,CLAUDE MARIN

Jeudi 1er juillet 1948, 4e page COQ HARDI.

 

Jamais une solution sauf celle de l'échec. Il ne reste plus à TOTOCHE qu'à s'éloigner, qu'à s'isoler de ses contemporains. Ce qu'il fait en nous quittant par la même route qui l'amena parmi nous.

 

Et sans s’être infligé la peine d’attendre GODOT.

 

Tarzanides du grenier,bandes dessinées anciennes, TOTOCHE le vagabond, COQ HARDI,GODOT,Jean Cocteau, JACOVITTI, RUSSEL,CLAUDE MARIN

 

Doc Jivaro

 

 

 

 

22/12/2018

Les Tarzanides du grenier n° 329

Je doute qu’un enfant de 2018 se suffise pour les fêtes de fin d’année d’une reliure BD pareille à celle-ci datée de Noël 1948.

 

BD-Garry-Noël-1948.jpg

 

Il s'agit d'un recueil groupant sous une couverture en carton souple sept numéros TARGA suivis de six numéros GARRY. L'éditeur en était Les Éditions du Siècle. Chaque TARGA comptait seize pages tandis que GARRY n'en comptait que douze (Le numéro un de TARGA manque). Un tel assemblage de BD se confectionnait à l'aide des journaux invendus pendant l'année écoulée. Si TARGA, victime de la loi 1949, ne parvint pas à franchir un vingt deuxième numéro mensuel, GARRY joua les prolongations jusqu'au numéro 457. Toutefois, il perdit son grand format de publication pour se réduire, à partir de son numéro 190, au format banal des "pockets".

 

GARRY c'est l'aéronaval guerroyant en Extrême Orient contre les "faces de citron" c'est à dire contre les japs, contre les japonais bourreaux des populations chinoises en Mandchourie.

 

Peu avant l'heure du cours du cours de cathéchisme ... Pardons : de la leçon de cathéchisme  l'abbé Sauvageot nous surprit à regarder une des couvertures batailleuses de GARRY ... Ses yeux furetèrent parmi les images. Il ne nous adressa aucun reproche. Peut être venait-il d'être rassuré : pas une geisha n'enquiquinait les hommes occupés à s'étriper le plus sérieusement du monde.

 

Doc Jivaro

 

14/12/2018

Drôle de ZOZO ! sacré ZOZO !

 

Les collectionneurs n’en raffolent pas. N’empêche que ce petit singe malicieux comme un malicieux singe petit eut quelque succès dans la BD, en 1935 chez l’éditeur René Touret et imprimé en Belgique.

 

BD-Zozo-Explorateur,-1935.jpg

 

Ici la brochure numéro 1. Il y eut neuf numéros mais les deux derniers ne sont que des reprises des quatre premiers titres. Les pages sont en bichromie, bleu et rouge, les nuances étant obtenues par un jeu de trames ajourées. Il y eut une seconde édition datée de 1947.

 

Les amateurs écrivent que ZOZO porte un pagne confectionné de bananes… Nous venons de questionner l’experte Joséphine Baker : « Certainement pas ! » a-t-elle protesté. Mais au lieu de se préoccuper du pagne de ZOZO les curieux feraient mieux de remarquer que le dessinateur FRANCHI oublie assez souvent de dessiner la queue de l'animal. J’avais pensé faire remarquer cette négligence à monsieur l’instituteur, mais je m’en abstins craignant qu’il m’obligeât à conjuguer au temps présent et à recopier dix fois de suite la phrase : Je ne dois pas regarder des images sottes.

 

Vous allez me demander : pourquoi ZOZO aujourd’hui ?

 

Pourquoi pas ?

 

BD-Zozo-explorateur-,-pg-23.jpg

 

Parions que de tels personnages typés dans une situation aussi menaçante même sous forme d'humour, sont impossibles à éditer dans un journal pour les gamins d’à présent. Imaginez ça dans un dessin animé matinal, sur l'écran de votre Télé.

 

T. FOU, toi, mon frère.

 

Doc Jivaro

 

 

 

 

13/12/2018

Partie de Poker

 

bd,bandes dessinées anciennes,bar zing,doc jivaro,la vie des chats domestiques,montluçon

 

Comme annoncé notre Blog devient le réceptacle de quelques-uns de nos travaux des décennies écoulées.

 

Ce jour, une planche BD prélevée dans une des aventurlures de Louis Fernand de Coursensac alias Bar Zing. L’épisode groupe douze pages, chacune de format réel de 65 X 47,5 cm. Matériaux utilisés : encre de chine, gouache aquarellée. (Année 1983-84)

 

 Météo dans Montluçon : - 3 °.

 

 Le chat Pollux (Popaul) roupille en travers du lit pendant que sa mère ISIS patrouille dans le jardin tout autour du château dont elle ne s’éloigne pour ainsi dire jamais. Elle surveille les abords de ce qui est devenu son refuge. Nous l'avons fait stériliser, la coquine ! elle se laissait trop facilement aborder par les voyous du quartier. Non mais ! On va vous apprendre à adopter une tenue correcte devant les petits écoliers, Madame !

 

 On n'est pas chez les Bonobos chez nous.

 

Doc Jivaro 

24/11/2018

Tarzanides du grenier n° 325

 

Ce jour, Doc Jivaro a décidé de ne pas se fatiguer, puisant dans ses réserves. Aussi se suffit-il de présenter la planche BD n° 2 de l'épisode "Du Porc Chez Les Cochons" ; épisode dont il signala l'existence samedi 10 novembre.

 

BD-Tarzanides 325.jpg

 

Voici les dimensions réelles : 47 x 64,5 cm. L'encre de chine et la gouache aquarellée en sont les matériaux.

 

Doc Jivaro.