Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2013

Les Tarzanides du grenier n° 44

C'est au départ de son numéro 1 (année 1972) que SAGEDITION permit aux enfants vieillis que nous sommes, de connaître en entier plusieurs des épisodes de TARZAN longtemps demeurés incomplets en France.

 

bandes dessinées,bd,dann barry,john lehti,paul reinman,cardi,editions del duca,sagedition,tarzan,tarzanides

Bimensuel n° 1 Fragment d'un dessin signé Russ Manning.

 

Extraite du numéro 101 (année 1948) de l’hebdomadaire TARZAN, l'image ci-après peut servir à exercer notre sens de l'observation. Tel un jeu des 7 erreurs. Toutefois, en réalité il ne s'agit pas d'erreurs ; s'agissant essentiellement du double effet d'une censure.

 


bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides


Dessinée par Dann Barry puis mutilée afin d'être imprimée chez Georges LANG pour le numéro 101 de Tarzan, année 1948.

 

 

Comparons la partie droite de cette image « à la française » avec cette même partie telle qu'elle apparut en 1947 dans des journaux américains.

 

bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides




 

Vignette américaine non censurée et finalement recadrée dans le numéro 9 du bimensuel Tarzan, année 1973.



 

Un poignard dont le manche déborde est enfoncé dans la gorge du Docteur Warrick. Cette arme est absente dans l'interprétation française. Mais en la supprimant, on a créé du vide derrière elle. Le personnage au loin s'en est retrouvé manchot du bras côté cœur. La réédition à tout simplement négligée de corriger l'anomalie.

 

bandes dessinées,bd,king,fred hartman,editeur sage,jim gary,thunder jack,rancho,donald,tarzan,tarzanides

 

Comme vous le voyez, la REINE TIRA est une bien jolie jeune femme. Raison supplémentaire pour que les dites « bonnes mœurs » lui fassent endurer l'outrage que la pudeur inflige à l'anatomie humaine.

 

Dans les années à venir, si notre belle Tira ose ramener ses miches, on vous l'enveloppera toute entière dans un niqab

 

Docteur Jivaro

 

16/11/2013

Les Tarzanides du grenier n° 42

En 1958, le numéro 1 de JIM CANADA.


296 numéros suivirent, on se demande par quel miracle, malgré la courtitude et le banal d'histoires placées à la queue leu leu.


JIM CANADA disparut, en 1986 et ce fut aussi le cas de beaucoup d'autres BD « Petit format », lesquelles avaient commencé à pulluler dès après 1955. (Aujourd'hui je crois pouvoir dire que le titre SWING subsiste en solitaire, rescapé et dernier témoin d'une époque révolue).

 

bandes dessinées,BD,Tarzan,Tarzanides,Jim CanadaSwing,éditions Del Duca,Hurrah

 

Plusieurs personnages de la police montée canadienne existèrent dans la bande dessinée. Le tout premier, leur modèle est loin d'être un modeste : KING qu'il se fait nommer. Donc, traduit « Roi de la Police Montée » dans les publications françaises. Il nous vint de l'Amérique pour être publié dans HURRAH (numéro 1, année 1935). Puis tranféré par l'Éditeur Del Duca vers le numéro 1 de l'hebdomadaire TARZAN, celui de janvier 1941.


Jim Canada fait vraiment piètre silhouette en présence des larges épaules de KING Roi de la Police Montée. C'est ce qui explique que, samedi prochain, le bon docteur Jivaro trouvera bien de la satisfaction à vous parler de l'illustre policier canadien inventé par le romancier Zane Grey et principalement dessiné par Jim Gary.


  

Bar Zing


10/08/2013

Les tarzanides du grenier (n° 38)

 Depuis le 2e trimestre 2010 Danièle et Tanguy Mouchot ont entrepris de rééditer la collection complète des premiers exploits de FANTAX, qui enthousiasmèrent beaucoup d'enfants pendant les années 1946-47-48 et 49, avec un total de 39 numéros mensuels explosifs. 

fantax,chott,bd anciennes,bandes dessinées,éditions del duca,illustrés pour enfants

 

La troisième reliure comprend la copie des exemplaires 17 à 24, et est datée du 4e trimestre 2012. Imprimée qu'elle est à 1000 exemplaires. C'est dire que, malheureusement vous ne pouvez vous la fournir qu'auprès de quelques-unes des boutiques spécialisées dans le genre BD anciennes. 

Par ci par là, FANTAX, tout comme TARZAN « prend le chemin des lianes » pour se faufiler plus rapidement à travers la jungle hostile, celle d'Afrique ou celle de Malaisie – en dansant la Javanaise ? Cela ne suffit pourtant pas à le classer parmi les vrais Tarzanides. Même s'il tue un pachyderme en lui enfonçant un pieu dans l’œil pour atteindre le cerveau. Alors comment justifier sa présence dans notre petite rubrique répertoriant plusieurs des Tarzanides ? Sans doute en rappelant que presque tous les mouvements de FANTAX sont calqués sur ceux imaginés par FOSTERS et HOGARTH pour le personnage TARZAN. 

Fantax fut d'abord vendu à l'époque au prix modeste de 12 Fr. Un collectionneur marchand de vieilles BD, rue Sémard, me confiait : « CHOTT cherchait avant tout une jeune clientèle populaire ne se rattachant ni à un parti politique, ni au catéchisme catho. Je n'avais pas beaucoup de sous étant gosse. Mes parents ne m'auraient pas donné 30 frs pour me payer COQ HARDI 4 fois chaque mois. Un seul FANTAX à 12 Frs mensuels devait suffir à mon bonheur. » 

Reconnaissons aussi que les scénarios simples, voire nigauds fournis par un prétendu « reportage de G. K. MELWYN-NASH » avaient de quoi séduire certains gamins pour qui toute difficulté de groupe trouvait sa solution dans une raclée à grands coups de poing. 

CHOTT inventant FANTAX ne craignit pas de signaler que nombre de musulmans notamment par l'intermédiaire du Grand Mufti de Jérusalem, firent alliance politique avec le nazisme. Hitler ayant su exploiter des revendications arabes et berbères contre le colonialisme des puissances européennes de l'Ouest. Après le très controversé traité de Yalta, les communistes mais aussi dans une moindre mesure les américains n'eurent qu'à abonder dans cet anticolonialisme hitlérien.


fantax,chott,bd anciennes,bandes dessinées,éditions del duca,illustrés pour enfants

 

A chaque fois qu'il dessine une croix gammée pour désigner l'ennemi allemand l'Atelier CHOTT la fait tourner dans le mauvais sens de gauche à droite. Il peint ainsi une croix contraire de celle du Jaïnisme et du national socialisme. 

L’atelier CHOTT est surtout connu pour avoir mille fois copié les mouvements de TARZAN. Mais il imita, aussi et de façon tout à fait inattendue, quelques-uns des personnages inventés par MILTON CANNIF pour son célèbre TERRY combattant le Japon dans l'Océan Pacifique.

 

fantax,chott,bd anciennes,bandes dessinées,éditions del duca,illustrés pour enfants

 

 

A gauche : image recrutée dans l'hebdo DONALD, n° 9 du 18 mai 1947. La belle Lotus d'Or devient-elle un des atouts du Mikado ? Elle ferait volontiers rotir le beau TERRY mais elle ne peut longtemps cacher qu'elle en est amoureuse.

A droite : Lotus d'Or est ici appelée Rose du Levant. On la devine capable de faire étriper Lord Horace NEIGHBOUR caché sous la cagoule de FANTAX.

La cagoule deviendra, dix ans plus tard, l'un des déguisements préférés des catcheurs voltigeurs du ring.

Vous souvenez-vous d'un certain « Ange Blanc » ?

 

fantax,chott,bd anciennes,bandes dessinées,éditions del duca,illustrés pour enfants

Dans toute sa splendeur, le Gomateshvara au long prépuce

13/07/2013

Le Petit Censeur Illustré n° 3

Tarzan,ononos,Hogarth,Milocco,del Duca,BD,bédé anciennes

Image modifiée. En fait, très censurée. L'épisode américain TARZAN ET LES ONONOS obligea à beaucoup de falsifications et autres tromperies avant de recevoir l'autorisation d'être publié en France.

 

Une réédition mieux respectueuse du modèle fut commercialisée par les Éditions AZUR, année 1967. Nous ne pouvions qu'en regretter les couleurs criardes. Cependant nous y appréciâmes, enfin ! les vrais Ononos (ou Onnonoés) créatures dotées d'une tête énorme démunie d'estomac et de jambes. Démunie, aussi, de tout relief sexuel. Ce produit de la tératologie personnelle de Hogarth, est fréquemment surnommé « Tête ronde » dans la traduction française. Et ce n'est évidemment pas pour dénoncer les cent mille cruautés avec lesquelles les sbires de Cromwell, en leur temps, accablèrent les enfants d'Irlande.

 

Ononos,Tarzan,Hogarth,censure,Milocco,Editions Del Duca,BD,Bédé ancienne,illustrés pour enfants

Hogarth hésita entre deux physionomies avant de décider sous quel aspect définitif paraîtrait un Onono. Au début, il l'imagina muni de longues canines pointues et le crane partagé par une chevelure taillée à la mode huron. C'est le maquettiste MILOCCO, bon serviteur de toute censure, qui métamorphosa l'onono en un gnome métissé à grosse caboche. (voir ci-dessous : image sortie du numéro 179 de TARZAN, année 1950).

 

Tarzan,censure,Hogarth,Milocco,Editions Del Duca,BD,bédé ancienne,illustrés pour enfant

 

Voilà ce sera tout pour aujourd'hui comme ils disent dans Secret Story.


Docteur Jivaro


 


15/12/2012

Les Tarzanides du grenier (n° 10)

Bavarder à propos des Tarzanides c'est bien, ça nous divertit. Mais n'en oublions pas pour autant que leur racine s'appelle TARZAN. Ce qui fait que chaque Tarzanide n'est que le reflet pâli d'un feu central, brasier originel allumé par le romancier E.R. Burroughs en 1912. 

 

L'aptitude de TARZAN à survivre parmi des peuples qui lui sont hostiles, est proprement phénoménale. Deux guerres mondiales ne l'ont pas aboli. Ses ennemis furent pourtant multiples, féroces en tout. L'URSS, l'URSS et le National Socialisme germanique le bannirent sans réussir à le faire oublier. Même TINTIN n'eut pas à résister contre de tels ennemis : Ils se tranquillisèrent en faisant semblant de ne pas savoir que ce boy scout leur était contemporain. Quant aux trois religions du monothéisme, elles continuent à calomnier le héros sans réussir à le défigurer, tant son existence nous vient des splendeurs du paganisme gréco-latin, seule source politique authentique de l'Europe. 

 

Immédiatement après la capitulation allemande (1945) TARZAN revient en force dans les pays européens de l'Ouest, après quelque quatre années d'absence. Son retour s'effectue avec l'arrivée du juke-box et du blue-jean, en compagnie des films industriels américains exportés depuis Hollywood. Autant dire que TARZAN est présent dans le paquetage du soldat yankee dont la tête explose sous la mitraille du IIIe Reich. 

 

C'est l'éditeur italien Del Duca qui va rétablir en France la royauté populaire du prodigieux enfant orphelin de Lord et Lady Greystone. Il va publier simultanément un TARZAN hebdomadaire et un TARZAN mensuel à destination de la jeunesse mais en escomptant bien que les parents, eux aussi en seront satisfaits, puisqu'aux Etats-Unis ce sont des adultes qui assurèrent d'abord le succès de « l'homme singe ». 

 

La collection totale du TARZAN mensuel éditée par les Éditions Mondiales en trois séries successives, fut publiée pendant une trentaine d'années. C'est la première  série comptant 102 numéros qui est la plus essentielle. Néanmoins, certains collectionneurs restent bredouilles d'avoir vainement cherché à posséder les numéros 1, 2, 3 et 4 de cette toute première série mensuelle commencée au 1er trimestre 1946. 

 

Ce n'est pourtant pas pour s'attirer leur jalousie que Dr Jivaro vient de scanner les quatre couvertures par lesquelles TARZAN fit son grand retour auprès des indigènes français. 

 

L'illustration est d'un style « en vrac » consistant à assembler divers fragments prélevés dans plusieurs bandes dessinées. Elle a pour but de donner le résumé dynamique des personnages et de leurs actions contenus dans le journal. Ici, tous les mouvements sont copiés sur des images signées de Hogarth. Tous sauf un, celui montrant TARZAN descendant de son arbre à singes. Il a été pris d'un des dessins de Foster.

  

Tarzan,bd,bande dessinée,bd ancienne,illustration,dessin


Brochure n° 1


 

Dans ce numéro 1 débute « TARZAN et les Peuples du Feu et de la Mer ». Mais comme dans toutes les rééditions françaises, la planche BD datée du 5 mai 1940 par laquelle commence réellement l'aventure n'a pas été éditée. Aujourd'hui encore elle reste inconnue de beaucoup d'entre nous.


  

Tarzan,bd,bande dessinée,bd ancienne,illustration,dessin

 

Brochure n° 2



Peut être l’assemblage le plus habile à l'aide de morceaux d'images découpées ici ou là dans l'histoire. La coloration jaune de la chevelure du héros doit elle rappeler l'origine britannique de TARZAN ? en tout cas, c'est une rareté, TARZAN étant principalement identifié avec des cheveux noirs dotés de reflets bleus.

 

 

Tarzan,bd,bande dessinée,bd ancienne,illustration,dessin


Brochure n° 3

 

  


Dans ce numéro 3 s'achève le récit des peuples de la mer et du feu. L'aventure suivante nous permet d'apprécier TARZAN affrontant un dictateur africain métissé : Dagga Ramba.




 

 tarzan,tarzanide,burrough,hogarth,editions del duca,les éditions mondiales,bd,bd anciennesBrochure n° 4


  

TARZAN continue la lutte contre Dagga Ramba mais ne la termine pas. Les jeunes lecteurs en furent tous désolés. C'est que le numéro suivant (n° 5) perd le titre TARZAN pour se changer en celui de Tarzella, et le dessinateur Rex Maxon s'y substitue à Hogarth.


 

Les 8 premières brochures mensuelles comportent 20 pages chacune, puis simplement 16 pages à partir du numéro 9 et jusqu'à la fin de la deuxième série, année 1956 (exception pour les numéros 15 et 16 de 20 pages chacun).

Notons que cette quatrième couvrante (l'Attaque Nocturne) a pour signature Lefèvre. Toutefois ce nom n'est pas présent sur les trois précédentes brochures qui résultent cependant du même auteur.


Une bizarrerie  


Parmi toutes les images des exemplaires 1, 2, 3 et 4 il en est une complètement inattendue à cause de la gaucherie de son graphisme. Elle figure en troisième position du numéro 1 en haut de la page 11 (La numérotation ne commençant qu'au verso de la couverture en couleur). On la retrouve dans les autres rééditions françaises. Par exemple dans la réédition « Prince Tanny » du 2e trimestre 1956.

 

Tarzan,bd,bande dessinée,bd ancienne,illustration,dessin

On dirait que cette image après avoir été esquisée habilement par Hogarh a été retracée avec maladresse par un tâcheron resté anonyme.

Dr Jivaro