Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2012

A tire d'Elles n° 9

prostitution,prostitution parisienne,prostitution populaire,sexualité,moeurs parisiennes

Et qu'elle les regardait partir

16/09/2012

A tire d'Elles n° 8

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

Un habitué s'en allant content après

plus d'une demi-heure auprès de Lydia.

Je ne vous raconte pas ce qu'elle lui a mis.

A tire d'Elles n° 7

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

Pas simplement un dimanche de juin mais une matinée de pluie. 

Lydia ne faisait pas uniquement dans la conserve du maquereau, elle faisait aussi dans l'entretien de deux pots de fleurs. Bégonia et géranium, du classique, quoi. C'était son côté voisine montluçonnaise. 

Par temps pluvieux, il lui arrivait de les descendre (les pots de fleurs) pour leur faire prendre l'air et l'eau sur le trottoir, en bordure du caniveau. Une manière héritée de son adolescence provinciale. 

  • Tu ne vois pas que quelqu'un me les fauche ? Je les surveille du coin de l’œil.

Mais voilà, fallait quand même monter avec le clille ; et Lydia ne pouvait tout de même pas monter avec ses pots de fleurs, un dans chaque main. 

  • Tu les planques dans le couloir, tu les ressortiras quand tu redescendras.

  • T'en as de bonnes toi ! Les filles vont balancer des coups de pied dedans ! Quelle est la connasse qui encombre l'entrée ? C'est Lydia, j'en fais le pari ! 

(Sur l'image, quand la rue est trempée, un client est devancé par un autre client.

Oui, ce n'est pas du dessin « terminé » … rien n'est jamais terminé. Si vous aviez été « terminé » à votre naissance vous n'auriez jamais vieilli.) 

 

09/09/2012

A tire d'Elles n° 5

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

- Eh ! faut pas exagérer toi ! tu vas pisser ailleurs, merde, alors !

26/08/2012

A tire d'Elles n° 2

On a changé le titre sans changer de personnages.

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

Aperçu de deux filles s'éclatant de rire sur leur tapin.

J'ai quitté Paris sans oser montrer ce croqueton aux deux dames en question.

Mais je l'ai montré, il y a vingt ans, à René, lequel commenta brievement : tu ne les as pas ratées !

19/08/2012

Brèves du trottoir n° 95

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie parisienne

Lydia promenant sa petite caniche par quatre rues tout autour d'un bloc de bâtiments, ancien quartier des Halles.

  • Au début, elle m'aidait auprès des clients, tu vois ce que je veux dire. Mais figure toi que cette coquine serait devenue ma concurrente si je l'avais laissé continuer.

Oh ! Oh !

_____________________________________________ 


Rangée n° 95, cette  image est la dernière de notre série

« Brèves du trottoir ».

Dimanche prochain, une deuxième série intitulée

« A tire d'Elles »

débutera mais sans que je puisse en prévoir sa durée.

___________________________________________________________