Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2022

Encore un crime commis par le yankee

AYMAN AL ZAWAHIRI 

"Lumière des peuples"

assassiné par les capitalistes

Ayman-Al-Zawahuri.jpg

31/07/2022

Canada : L'église catho fière de son déclin ?

Demain, au Vatican, 

faudra d'abord être grabataire

pour être pape

Mariage-des-prêtres.jpg

29/07/2022

En France on n'a pas de pétrole ...

Mais on a les bradeurs 

de notre Histoire

mohammed ben salmane,macron élysée,le grand remplacement,the line,arabie saoudite

27/07/2022

Les p'tits blancs n'en ont plus pour longtemps

 

Problème de migrants à sens unique

lyon,la guillotière,jean messiha,fanny dubot,immigration insécurité,institut apollon,nupes

26/07/2022

Les z'écolos ne sont que des pastèques

 Et « les droits de l' Homme » devenus 

les droits du voyou, du gangster

et du terroriste

places prisons,populations prisons,dupond moretti,bagnes pour enfants,prison belle ïle

 

24/07/2022

Tarzanides du grenier n° 531

DON BOSCO

 

Samedi d’hier sur CNews j‘ai suivi une rediffusion relative à la carrière religieuse de DON BOSCO, né en 1815 et qui consacra sa vie à aider des enfants populaires italiens plus ou moins abandonnés par leur famille. Brièvement on rappela que la biographie de ce prête catholique avait fait l’objet d’une BD signée par Gillain allias Jijé

 

Moi, j’entrevis les images de ce Don Bosco dans l’hebdomadaire SPIROU de l’année 1947. Je dis bien que j’entrevis et non pas que je lus : lorsque vous étiez dans votre cinquième année saviez-vous lire, vous ? Ma mère, femme au foyer, soulignait d’un doigt les mots qu’elle prononçait pendant que je regardais les images et que mon père tardait à rentrer en famille. Que voulez-vous, à ce moment là, il tapait la belote dans un des bistros de la rue Denis Papin.

 

Don-Bosco-Spirou 1947.jpg

Spirou, n° 490, septembre 1947

 

Je ne sais pas trop pourquoi « Bosco » me faisait penser à « bossu » … SPIROU tout comme TINTIN venait des milieux catholiques belges mais s’en détacha assez rapidement, notamment en publiant des titres américains tels que : Superman, Red Ryder et Tarzan, celui-ci, l’homme singe sans variole, étant même imprimé en double page centrale. Seule la Loi maudite de 1949 relative aux publications destinées à la jeunesse obligea SPIROU à renoncer à éditer ces trois titres champions parmi les enfants mais aussi chez bon nombre d’adultes.

 

L’imagerie officielle que l’église catholique consacra en faveur de Don Bosco familier des jeunes garçons (pas des filles), peut souvent et involontairement donner cours à des interprétations à caractère pédophile. Quant à la BD signé de Jijé elle obtint un vif succès lorsque ses pages hebdomadaires furent groupées en un seul recueil.

 

Don-Bosco-Jijé,-1943.jpg

 

Jijé se rendit surtout célèbre dans SPIROU par sa création de Jerry Sprint lequel allait donner naissance à un Lieutenant Blueberry dont hérita un certain Giraud – Gir.

 

Doc Jivaro