Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2019

Pour mémoire montluçonnaise

T'aujourd'hui c'est un mardi. M'oui ! mais pas n'importe quel mardi : le lendemain du lundi 16 septembre. Or ce pourrait être une date de commémoration dans Montluçon puisque le 16 septembre 1943, l'aviation de guerre anglo-américaine bombardait nos usines Dunlop accusées de travailler pour l'économie hitlérienne.

 

montluçon 16 septembre 1943,la forêt de tronçais,philippe pétain,histoire,deuxième guerre mondiale,bombardements anglo-américains,doc jivaro

 

Les chapelets de bombes tombèrent en nocturne, à partir de minuit trente mais sans être guidés avec précision. La cité ouvrière et des habitations individuelles furent amplement frappées, ce qui obligea le chef de l’État Français, Philippe Pétain, à venir visiter les survivants démunis de leur domicile (photo ci-dessous. Le Maréchal avance d'un pas ferme, chaussures cirées, et portant une canne de vieillard qui ne le soutient pas mais semble plutôt une marque d'autorité).

 

Montluçon,-16-09-1943.jpg

 

 

Deux années avant, en 1941, le Maréchal se rendait à Cérilly et visitait la grande Forêt de Tronçais, où un arbre de haute taille était baptisé à son nom. Pour cette circonstance l'homme portait sur son épaule droite non pas une francisque celte mais une hache de bûcheron bourbonnais.

 

montluçon 16 septembre 1943,la forêt de tronçais,philippe pétain,histoire,deuxième guerre mondiale,bombardements anglo-américains,Doc Jivaro,

 

Pendant ma jeunesse, une cousine deux fois adulte me racontait qu'un groupe de maquisards portant un brassard FTP s'était rendu dans la Forêt de Tronçais au moment de La Libération. Quoi donc y faire ? tout bonnement FUSILLER le brave chêne dédié au Maréchal "vieux traître à la Patrie".

La vengeance est un plat qui se mange en bois.

 

Doc Jivaro

 

16/09/2019

Fête de l'Huma, La Courneuve

Le camarade Roussel :
vibrant appel au peuple laborieux
du 93

Fête-de-l'Huma-Courneuve.jpg

14/09/2019

Tarzanides n° 374

Sur le tard Pellucidar

 

TARZAN et PELLUCIDAR, douzième volume des aventurlures du ape-man inventé par l'américain E.R. Burrough ...

 

tarzan et pellucidar,tarzan et gloria,philippe druillet,e.r. burrough,burnes hogarth,Éditions mondiales,Éditions del duca,sagedition,jean-claude lattès,bandes dessinées de collection, bar zing de montluçon, tarzanides, doc jivaro

 

 

Prenons y garde : la conjonction de coordination "et" ne doit pas égarer le lecteur. Si TARZAN et GLORIA indique bien la présence d'une jolie femme, par contre TARZAN et PELLUCIDAR ne correspond pas ni à une personne ni à un animal. Pellucidar est un monde totalement inconnu de quiconque ne lit pas les romans de Burrough. Monde archi-secret, peuplé d'animaux préhistoriques et de toute une tératologie de spécimens ambitieux fondateurs de royaumes rivaux. Un monde situé au centre de la planète terre, donc sous nos chaussures.

 

Maintenant observons l'illustration de la couverture. Si vous n'avez fait qu'entrevoir les dessins signés de Burnes Hogarth sans doute croirez vous que l'image provient de celui-ci. Détrompez-vous de suite : c'est Philippe DRUILLET qui en est le responsable, imitant le style de Hogarth pour répondre à la demande de Jean-Claude Lattès alors directeur des Editions Premières. Oui : DRUILLET en 1972 et alors qu'il était au sommet de sa réputation d'auteur de BD qui dépendent plus du fantastique que de l'anticipation.

 

Le texte de PELLUCIDAR inspira une bande dessinée américaine dont les lecteurs du TARZAN hebdomadaire français de 1948 ne connurent qu'une version amoindrie, celle des Éditions Mondiales, depuis le numéro 81 jusqu'au 94, année 1948. Deux autres rééditions existent, l'une de 1969 chez Del Duca (n° 38 à 39), l'autre bimensuelle de 1972 et produite par Sagedition (n° 1 à 4) mais affectée de mises en page détruisant l'alignement des trips originaux crayonnés par Hogarth puis encrés par John Lehti.

 

tarzan et pellucidar,tarzan et gloria,philippe druillet,e.r. burrough,burnes hogarth,Éditions mondiales,Éditions del duca,sagedition,jean-claude lattès,bandes dessinées de collection, bar zing de montluçon, tarzanides, doc jivaro

Taille réelle : 28 X 37, 5 cm

 

Est-il superflu d'apprendre que Doc Jivaro eut entre ses dix doigts de petit gamin de 1948 le numéro 84 du TARZAN hebdomadaire des Éditions Mondiales ? Et que le même Doc Jivaro ne dut qu'à son courage d'échapper aux griffes ainsi qu'à la gueule d'un féroce Tharag.

 

Doc Jivaro

 

13/09/2019

Dans Paris-Pourri, vendredi 13 noar

R.A.T.P.

RATP-Vendredi-13.jpg

12/09/2019

Votre Démocrassie protège l'apprenti gangster

En dessous de 13 ans un p'tit n'enfant

ne différencie pas l'ombre de la lumière

 

nicole belloubet,justice des mineurs,loi anti-casseur,condamnation préventive

11/09/2019

Tariq Ramadan :

« DEVOIR DE VÉRITÉ »

11 septembre 2001,world trade center,tariq ramadan,devoir de vérité