Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2021

Macron s'coiffe d'un melon

 

Touche pas à son pote !

Gifle-présidentielle-Macron.jpg

08/06/2021

Ce que c'est d'être photogénique

 

Coupez ! coupez ! 

la séquence n'est pas bonne

On la recommence.


Macron-giflé.jpg

31/05/2021

Enfin ! un rappeur fréquentable

 

KAOTIK 747

Chevalier du Ku Klux Klan

 

kaotik,ethnonational blanc,le nouvel obs,ku klux klan,jim crow

25/05/2021

Sept sur Sept

 

La SINCLAIR fait L'ANNE ...

Anne-Sinclair-DSK.jpg

20/05/2021

Foutre-Bol - Coupe de Rance

 

BENSEMA ?

raciste anti-blanc ?

 

Benzema-raciste.jpg

15/05/2021

Tarzanide n° 498

 

LES NÉGRIERS ET NOUS

 

Lorsque mon enfance, cinq jours sur sept, se faisait présent à l’école, l’esclavage n’était pas un sujet historique de premier plan. Je ne me souviens pas qu’un de nos instituteurs de la Laïque en ait parlé. Heureusement pour nous autres écoliers, la bande dessinée faisait de la « traite des noirs » un de ses thèmes mais sans oublier de nous faire entendre que l’esclavage s’était pratiqué partout dans le monde et que les blancs, eux-aussi, s’étaient retrouvés exploités « taillables et corvéables à merci ».

 

Du numéro hebdomadaire 159 au numéro 164 de la collection année 1949 de TARZAN publié par les Éditions Mondiales, une tribu de familles noires est victime d’esclavagistes, l’un arabe, l’autre européen. L’un Hassim Hassan, l’autre Donald Mac Nabb. Le premier trafique « le bois d’ébène », le second l’ivoire qu’il arrache aux éléphants. Mais tous deux et leurs complices nombreux ne s’attendaient pas à l’intervention du héros de papier créé par Edgard Rice Burroughs.

 

 

:esclavage,Paul Reinman,Taubira,BD Tarzan 1949,Tarzanides du grenier,bandes dessinées de collection,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon,

 

 

Les images sont dessinées par l’américain Paul Reinman dont la signature n’apparaît pas dans la version française. L’épisode original a pour titre : Tarzan and The Slavers.

 

 

:esclavage,Paul Reinman,Taubira,BD Tarzan 1949,Tarzanides du grenier,bandes dessinées de collection,Doc Jivaro,Bar Zing de Montluçon,

 

 

Récemment, la Madame Taubira, socialiste, a voulu stigmatiser l’homme blanc européen en faisant de lui comme le seul esclavagiste a avoir exploité l’homme noir. On lui a fait remarquer que les arabes musulmans avaient eux-aussi et pendant beaucoup plus longtemps pratiqué l’esclavage aux dépens de la race noire. Mais elle a refusé, d’après ce que j’ai cru comprendre, de signaler cette réalité. Doit-on en conclure que Madame Taubira ne parle de l’esclavage que pour dénigrer au maximum l’homme blanc européen ?

 

Nous semble pourtant que ce vilain pas beau homme blanc est le premier à avoir condamné la pratique de l’esclavage et fait voter des lois l’interdisant.

 

Doc Jivaro