Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2018

Tarzanides du grenier n° 308

Hier, c’était vendredi.

 

– Bravo ! et alors ?

 

– Et alors, hier le Tour de France des pédaliers a traversé Grenoble dont le nom rappelle à Doc Jivaro qu’il fut jeune appelé du contingent dans les Chasseurs Alpins.

 

Une incorporation probablement due à ma mauvaise humeur du moment, laquelle me donna un non moins mauvais conseil, celui de négliger les tests psychotechniques pendant les trois journées préparatoires.

 

La feuille du départ pour l'Algérie nous attendait mes compagnons de chambrée et moi.

 

Le moral n’était pas fameux.

 

Dans ma tête je gardais comme un oxygène personnel l’air musical d’un film récemment vu : L’île Nue.

 

– Dites donc ! que deviennent les bandes dessinées là-dedans ?

 

– Bonne question que je me pose aussi.

 

je vais donc simplement profiter de ce bout de page pour écrire qu’à ma connaissance il n’existe pas de journaux BD ayant traité de la guerre en Algérie à l’attention de lecteurs d’âge mineur. Par contre nous en trouvons pour ce qui est des conflits passés en Indochine. Ici encore, COQ HARDI, au départ de son numéro 71 (nouvelle série) du jeudi 3 avril 1952 s’engage résolument en faveur d’opinions contraires à celles des cellulars cocos.

 

COQ HARDI souvent cocardier, jamais chauvin.

 

BD-Coq-Hardi-Indochine,-1952.jpg

 

Bon ! je suis d’accord avec vous : ces paragraphes vite expédiés sentent les grandes vacances, celles qui me délivraient de l’école jusqu’à la veille du premier octobre.

 

Doc Jivaro

 

 

03/10/2012

Grenoble - Echirolles

La tension monte

 

Echirolles,grenoble,Kévin,Sofiane,lynchage,crime,police


28/07/2010

Protégeons la police !

Police-protégée.jpg

17/07/2010

Bogota dans Grenoble


Une France de plus en plus libanisée

La France des communautés

Gangsters-dans-Grenoble.jpg