Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2014

11 septembre 2001

11 septembre 2014

11-septembre.jpg

09/09/2014

Il faut sauver l'étalon et la jument

Aidons B.B.

à ne pas rater sa vie

Brigitte-Bardot-lutte.jpg

06/09/2014

Les tarzanides du grenier n° 79

 

Quand MARIJAC maraudait chez FOSTER et HOGARTH.

 

Peut-être pas une hostilité véritable envers TARZAN ; mais en tout cas beaucoup de méfiance. Telle fut l'attitude de Marijac – fondateur de l'excellent journal COQ HARDI – devant les scénarios et les dessins par lesquels le héros de Burroughs faisait son entrée fracassante parmi les bandes dessinées étrangères soudainement éditées en France.

 

En réalité, la quasi totalité des BD que nos pères lurent avant les années 40 était américaine. Et, même si cela vous choque, vous devez avoir conscience du fait suivant : c'est pendant l'occupation allemande de notre pays que se développa vraiment une bande dessinée revendiquée par des auteurs français.

 

Marijac, nous venons de le dire, n'approuvait pas sans réserves TARZAN et, donc, ne se faisait pas scrupule à ses débuts de chaparder quelques-unes des attitudes inventées par Foster et Hogarth pour le Roi de la Jungle.

 

gorinne,le petit luron,marijac,foster,hogarth,coq hardi,jules barigoule,tarzan,pierrot,bd,bandes dessinées anciennes

 

 

 

 

Un emprunt dans PIERROT, n° 45 du 6 novembre 1938

 

C'est d'abord en Belgique que MARIJAC publia plusieurs de ses BD. Ainsi, en 1936, chez l'éditeur GORDINNE localisé à Liège. Le texte se déroule classiquement sous les images sans toutefois refuser la présence d'une disposition nouvelle, celle de paroles incluses dans des bulles.

 

gorinne,le petit luron,marijac,foster,hogarth,coq hardi,jules barigoule,tarzan,pierrot,bd,bandes dessinées anciennes

 

Cet extrait modeste nous vient d'une reliure sous carton rigide et assemblant six petites histoires humoristiques inventées par MARIJAC : Sidonie, Marinette, Barigoule, etc, etc. Une publication dénuée de date de parution – 1938 ? - Tous les écrits, tous les dessins apparaissent imprimés en bleu.

 

gorinne,le petit luron,marijac,foster,hogarth,coq hardi,jules barigoule,tarzan,pierrot,bd,bandes dessinées anciennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme il se doit chez tout Jivaro, voici un titre de tête.

 

En une seule couleur bleue, oui. Car nos voisins les belges aimèrent souvent publier des bandes dessinées dont les lignes sont tour à tour coloriées en vert, en rose, en violet … Exemple : Le Petit Luron (hebdomadaire 1953). Une manière qui en vaut une autre lorsqu'il s'agit d'économiser les encres de couleur tout en croyant rendre chaque page un tantinet plus attrayante. Encore une histoire belge !

 

Docteur Jivaro

 

 

04/09/2014

Le coup du Père François

Riposte à l'une d'entre ellesvalérie Treiweiler.jpg

01/09/2014

La Rochelle : sitôt fini le discours de Valls ...

... Marine offre son aide à Hollande

 

La-Rochelle-Valls.jpg

30/08/2014

Les tarzanides du grenier n° 78

Commercialisé (12 septembre 1953), le TARZAN n° 25 de la troisième série française du titre, aurait pu être numéroté 1 d'une quatrième série trop rapidement abandonnée.

 Tarzan-12-09-1953.jpg

 

 Avec ce numéro 25 de sa troisième série, Tarzan subit une réduction de moitié de son grand format classique. Del Duca nous avait promis pour la semaine suivante un Tarzan grandi jusqu'à 24 pages au lieu des douze habituelles. Vous devinez que nous fûmes déçus de ne recevoir que les douze grandes pages réduites de moitié pour faire 24 petite pages ! Autant dire : une cause de trauma d'enfance pour la multitude de lecteurs fidèles.

 

Tarzan,-reliure-8e-année.jpg

 

Ci dessus, album reliant depuis le numéro 25 jusqu'au numéro 30 le final troisième série du TARZAN hebdomadaire qui débuta le 29 janvier 1941 en zone française libre, Paris ayant alors cessé d'être la capitale de la France. (A noter que le numéro 31 de Tarzan se confond avec le numéro 1 de HURRAH ! du 24-10-1953 hebdomadaire dans lequel se continueront des grandes BD préalablement présentées dans TARZAN : Duck Hurricane, Yann, etc, etc,. Dans ce nouvel HURRAH ! Nous pûmes apprécier dès 1953 quelques unes des toutes premières BD imprimées « en relief » et dont l'illusion d'optique est obtenue avec l'aide d'une paire de lunettes bichromie (orangé-bleu).

 

 Hurrah-n°-7,-09-12-1963.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MIGHTY MOUSE

N° 7 de HURRAH !

 

 

Dans le numéro 30 de TARZAN, avec son adaptation française nous prîmes connaissance d'une planche BD dans laquelle le dessin au crayon signé Bob Lubbers se trouve relayé par un encrage dû a un tout nouveau venu : John Célardo.

 

Docteur Jivaro