Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2014

Un archaïsme humain appelé religion

Exécution-James-Foley.jpg

19/08/2014

Chrétienne, Nadine Morano libère la musulmane

L'islamophobie  existe  bel et bien

pratiquée par les démocrates dont

la  frousse favorise la  propagande

musulmane en Europe

 

Nadine-Morano-libère.jpg

 

18/08/2014

Quelle honte pour les démocrates !

Un prince saoudien dévalisé

dans Paris

capitale de l'immigration musulmane

 

Prince-saoudien-dévalisé.jpg

16/08/2014

Les Tarzanides du grenier n° 76

Lothar - bis -

 

 

Donald-Album-n°-7.jpg

 

  

Effectivement, Lothar est bien le roi d'une tribu africaine présente dans les BD ! (année 1950 et n° 163 de DONALD). Or, Lothar se maintient en même temps comme garde du corps de MANDRAKE, homme blanc tout en élégance civilisée avec son haut chapeau emblème du capitalisme depuis la seconde moitié du XIXe siècle occidental.

 

Devons-nous en conclure que même un roi de noirs ne mérite qu'une place de serviteur auprès de tel ou tel personnage blanc ? C'est ce que durent penser des politiciens pour qui le racisme ne peut exister qu'à sens unique : le blanc dévalorisant le noir. D'autant que dans cette BD américaine les créateurs Falk et Davis attribuèrent à Lothar un équipement vestimentaire vaguement inspiré des mœurs de l'époque coloniale en Afrique Sub-Saharienne. Une peau de léopard couvrant la poitrine et le dos de l’athlète black, semblait attarder celui-ci parmi les « sauvages » animistes d'avant la venue des arabes monothéistes porteurs du sabre de l'Islam.

 

En conséquence la présence domestique de Lothar parut témoigner d'une nostalgie de l'esclavage tel qu'il était autrefois pratiqué dans les États du Sud précédant la dite Guerre de Sécession. Il fallait donc délivrer Lothar. On le délivra en le supprimant vers la fin des années 1970. Il avait eu un rôle essentiel ; il n'en eut plus aucun.

 

Mandrake.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Lothar s'improvisant

Tarzanide

 

Les premiers exploits de Mandrake-Lothar furent réimprimés en 4 volumes par les Éditions des Remparts, année 1980. Ils débutent par la planche du 2/03/1935 où nous apprécions une panthère noire prénommée Rhéta, que le magicien métamorphose en une jeune femme aguichante que nous apprécions mieux encore – Oh ! Oh !

 

 

Docteur Jivaro 

15/08/2014

15 août 1944 : un grand pays secouru par ses colonies

15 août 2014 ...

 

provence 1944,neptune,indigènes français,toulon,marseille,saint tropez

12/08/2014

L'Hollande des défaites fête ses 60 ans

Happy birthday to you,

Mister Présidente

Hollande-anniversaire.jpg