Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2022

Pénurie alimentaire en Ukraine

 

PRENONS Y GARDE !

 

guerre ukraine,pénurie alimentaire,prix du beurre,tarif essence,économie électriciité,civet de chat

04/04/2022

Boutcha : crimes de guerre ?

 

Moscou dénonce l'imposteur ukrainien

« Les morts sont de faux cadavres »

boutcha,volodymyr zelensky,massacre boutcha,irpin,marioupol,ukraine,bar zing de montluçon,crimes de guerre,russie

03/04/2022

RAMADAN

RAMADAN

 

Avez-vous remarqué ? … Oui : dans les commerces de pâtisserie les croissants ont de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout, la forme du croissant. Forme lunaire à son origine. Nous sommes devenus pacifistes béats : le croissant, viennoiserie symbolisant la défaite des musulmans turcs envahisseurs, guerriers adeptes d’une religion lunaire. « Ce n’est pas bien, mes enfants, de satisfaire votre gourmandise en savourant ce gâteau qui peut rappeler une grande déception à votre gentil voisin turc ». Et voila pourquoi tout simplement le croissant cesse d’avoir la forme du croissant.

 

On admet généralement que les viennoiseries dont le croissant furent introduites en France par une jeune Marie-Antoinette autrichienne de naissance et qui venait d’épouser un certain Louis XVI non circoncis, victime d’un phimosis. Cette demoiselle était bien placée pour connaître la symbolique du croissant : rappeler heureusement la victoire de l’Europe chrétienne contre l’agresseur islamiste. Les sans-culottes de 1793 ne manquaient pas d’attribuer à Marie-Antoinette d’autres histoires de boulangerie. Ainsi lorsqu’elle apprit que les parisiens manquaient de pain, elle se serait exclamée : Qu’ils mangent de la brioche !

 

Dans Montluçon, ancienne ville industrielle, le boulanger de la Place de la Fraternité apprécie-t’il à proximité de de son commerce que la grande surface Leclerc réduise le prix de la baguette de pain à 29 centimes d'euro ? 

 

Je vais vous dire : je suis né à Montluçon, j’ai passé toute mon enfance dans cette ville et comme tous les autres écoliers de ma génération, cette place de La Fraternité n’existait pas. Nous l’appelions : « Place des Marais ». Tout simplement. Et c’est probablement, aujourd'hui, la place publique la plus dégueulasse de la ville dont Marx Dormoy fut le maire. Elle est salement belle La Fraternité !

 

Ramadan-2022.jpg

 

Bar Zing

 

 

 

01/04/2022

1er avril 2022

 

POUTINE annonce :

« Le gaz russe gratuit pour la France »

 

Premier-avtil-2022.jpg

31/03/2022

Pizzas BUITONI

 

L'ancien salarié dénonce 

la malpropreté des salariés

Pizzas-Buitoni.jpg

29/03/2022

Tarzanide n° 524

 

Souvenirs, souvenirs

 

Ce n’est pas une brochure épaisse de 144 pages et datée d’avril 1944 que je cherchais sous la double pente du grenier. Pourtant c’est d’elle que les pinces de mes mains se saisirent. Voyons en la couverture très endommagée.

 

Je-vous-hais-!,-15-04-1944,.jpg

 

Sur ce résidu on reconnaît l’homme politique des années 40 et début 50. Oui c’est lui, le rescapé du camp nazi de Buchenwald où il survécut dans le voisinage, dans une maison allemande, non pas parmi six millions de ses frères et sœurs en ethnie condamnée.

 

Ici, Je ne veux pas commenter ce magazine spécial entièrement antisémite. Seule sa page 38 retiendra notre attention. Elle dénonce comme néfaste pour la jeunesse française nombres de journaux publiant des suites d’images (pas encore désignées comme « bandes dessinées »). Il s’agit d’éditeurs juifs actifs avant la seconde guerre mondiale dans le pays de Pétain et de Thorez, pas encore pays de De Gaulle. Et voyez cette page 38 :

 

Je-vous-Hais,-15-04-1944, pg 38.jpg

 

 

Les collectionneurs reconnaîtront immédiatement des titres de BD devenues mondialement célèbres dans les bibliothèques spécialisées. Quelques uns provenant de la famille Offentald, un autre, franc maçon attaché à la société Walt Disney pour ce qui fut de propager les personnages Mickey et Donald en France. Sous l’aspect d’illustrations et non pas de films d’animation : Paul Winkler qui créa Opera Mundi.

 

D’où tiens-je (coquetterie dans le verbe) cette brochure antisémite ? Pas de ma famille en tous les cas. En fait je l’achetai à Paris en 1985 ou 86 Porte de Vanves, peut-être, un dimanche en matinée et non pas auprès d’un marchand déclaré mais d’un vieux couple ayant installé son baluchon sur un des ponts enjambant le périphérique.

 

Comme on le voit, chez nous, les attaques en tout genre contre les histoires en images destinées à l’enfance, ne datent pas simplement des années 1950.

 

Bar Zing