Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2022

RAMADAN

RAMADAN

 

Avez-vous remarqué ? … Oui : dans les commerces de pâtisserie les croissants ont de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout, la forme du croissant. Forme lunaire à son origine. Nous sommes devenus pacifistes béats : le croissant, viennoiserie symbolisant la défaite des musulmans turcs envahisseurs, guerriers adeptes d’une religion lunaire. « Ce n’est pas bien, mes enfants, de satisfaire votre gourmandise en savourant ce gâteau qui peut rappeler une grande déception à votre gentil voisin turc ». Et voila pourquoi tout simplement le croissant cesse d’avoir la forme du croissant.

 

On admet généralement que les viennoiseries dont le croissant furent introduites en France par une jeune Marie-Antoinette autrichienne de naissance et qui venait d’épouser un certain Louis XVI non circoncis, victime d’un phimosis. Cette demoiselle était bien placée pour connaître la symbolique du croissant : rappeler heureusement la victoire de l’Europe chrétienne contre l’agresseur islamiste. Les sans-culottes de 1793 ne manquaient pas d’attribuer à Marie-Antoinette d’autres histoires de boulangerie. Ainsi lorsqu’elle apprit que les parisiens manquaient de pain, elle se serait exclamée : Qu’ils mangent de la brioche !

 

Dans Montluçon, ancienne ville industrielle, le boulanger de la Place de la Fraternité apprécie-t’il à proximité de de son commerce que la grande surface Leclerc réduise le prix de la baguette de pain à 29 centimes d'euro ? 

 

Je vais vous dire : je suis né à Montluçon, j’ai passé toute mon enfance dans cette ville et comme tous les autres écoliers de ma génération, cette place de La Fraternité n’existait pas. Nous l’appelions : « Place des Marais ». Tout simplement. Et c’est probablement, aujourd'hui, la place publique la plus dégueulasse de la ville dont Marx Dormoy fut le maire. Elle est salement belle La Fraternité !

 

Ramadan-2022.jpg

 

Bar Zing

 

 

 

30/08/2021

Tarzanide n° 512

BLUM ! Quand leur cœur fait Blum

 

Ceux-celles qui fouilleront dans mes paperasses trouveront de l’inattendu. Donc à force d’inattendu ils s’attendront à tout, y compris à n’importe quoi. En attendant bavardons un peu à propos d’une brochure de 150 pages dont le « bon à tirer » ! date de 1944 et qui présente sur sa couverture endommagé le buste de Léon Blum criant « Je vous hais ! ». Est ce vrai que l’homme lança ça en pleine assemblée nationale française ?

 

:léon blum,marx dormoy,inauguration statue 1948 montluçon,tarzan n°1,1941,doc jivaro,bandes dessinées de collection

 

Malgré cette couverture rongée aux rats j’entrevis que l’intérieur subsistait en assez bonne état. Alors j’achetai 1 franc cette ancienne publication vendue par un brocanteur ayant son stand à Porte de Vanves, chaque samedi et chaque dimanche le matin. C’était la périphérie de Paris pas encore trop pourrie en ce début de décennie 1980.

 

La page 39 retient ici mon attention. On y accuse les juifs de malmener la jeunesse française en employant contre elle des publications d’histoires en images c’est à dire des bandes dessinées pour la plupart d’origine américaine mais toutes profitant au « youpin ». Les collectionneurs de petits mickeys reconnaîtront facilement quelques uns des titres parmi les plus fameux de l’époque de l’entre deux guerres mondiales.

 

:léon blum,marx dormoy,inauguration statue 1948 montluçon,tarzan n°1,1941,doc jivaro,bandes dessinées de collection

 

Il ne faut pourtant pas croire que notre débâcle politique et militaire en juin 1940 amena immédiatement la disparition des séries illustrées américaines chez nous. Au début, le gouvernement du Maréchal Pétain replié sur Vichy, reçut l’approbation des États-Unis, à tel point que le Président Roosevelt offrit au nouveau chef de la nouvelle France une somptueuse voiture Cadillac. Et le tout premier hebdomadaire de BD a avoir pour titre TARZAN fut édité en janvier 1941 en zone dite libre. Mieux encore : Les premiers jeunes abonnés recevaient comme cadeau une enveloppe contenant des photos du Maréchal Pétain.

 

:léon blum,marx dormoy,inauguration statue 1948 montluçon,tarzan n°1,1941,doc jivaro,bandes dessinées de collection

 

Après la capitulation allemande en 1945, le brave camarade Léon Blum s’en revint en France après avoir écoulé un séjour allemand dans une propriété ayant appartenu à Himmler. On raconte qu’il y jouait au billard sans jamais avoir pris conscience des évènements terribles survenus à quelques centaines de mètres de sa moustache, à Buchenwald.

 

Puis arriva 1948 et le même Léon Blum vint à Montluçon inaugurer la statue en pierre du défunt Marx Dormoy. J’étais présent, perché sur les épaules de mon grand-père paternel à cette cérémonie. J’y fis retentir un mot historique : « Oh ! Quel grand pied ! ». Effectivement ! Vous pouvez encore vérifier l’effet pédestre aujourd’hui : cinq des orteils du gisant émergent du drap de lit. A peine ai-je gardé en mémoire de cette journée des remous de têtes s’entrechoquant silencieusement en dessous de mon regard. Mes parents, plus tard, me rapportèrent quelques souvenirs. « Je ne l’ai pas reconnu le Blum » c’est ce que m’avouait papa pendant que ma mère insistait sur une angoisse : « il y avait trop de monde, j’ai cru que j’allais étouffer ! ».

 

Doc Jivaro

08/06/2015

Montluçon city infernale

Économisons sur le budget municipal
supprimons les feux tricolores

 montluçon,feux tricolores,marx dormoy,daniel dugléry,buisson

  - Sans les feux tricolores les z'automobilistes seront amenés à être plus prudents et à ralentir. Ils réapprendront la convivialité et parleront entre-eux.

- Déjà qu'ils s'engueulent.

11/08/2014

Pitite Sirène - Montluçon

La rivière Le Cher

redevient poissonneuse

Petite-Siréne-Montluçon.jpg

09/04/2014

La Pitite Sirène

Retour des beaux jours

1955 : chacun vidange dans l'eau du Cher

sa première bagnole

La-petite-Sirène-09-04-2014.jpg

26/07/2010

Marx Dormoy

24  et  25 juillet

SABRINANA

Passe un week-end à Montluçon

Marx-Dormoy.jpg