Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2019

France, pays de mission musulmane

 

 

LES DÉMOCRADES
vont-ils demander la lancée
d'une fatwa
contre ERIC ZEMMOUR ?

 

 

 

30/09/2019

A 15 heures t'en France

Même Trotsky Mélenchon

respecte la minute de silence

Mélenchon Chirac.jpg

 

28/09/2019

Tarzanides n° 377

 

En guise de complément à notre commentaire rattaché au BATMAN de Bob Kane paru le lundi 23 dernier, apportons quelques précisions.



Le 19 septembre 1946 le numéro 1 de la deuxième série de l'hebdomadaire TARZAN était édité. C'est dans cet illustré que BATMAN triompha pour la première fois en France. Et cela malgré une erreur grossière attribuant cette bédé américaine à notre compatriote Brantonne. En effet, celui-ci ne réalisa que le lettrage de la traduction en français, réalisant en même temps des modifications de mises en page pour adapter les "trips" au format de l'édition française.



Batman,Bob Kane,Cat Woman,Brantonne,L'Astucieux Bédé,Tarzan,bandes dessinées de collection, bar zing de montluçon, tarzanides, doc jivaro

 

 

Infatigable retoucheur, Brantonne s'obligea également à quelques censures voulues par l'éditeur. Un exemple ci-après : une tache d'encre noire cache les sous-vêtements-lingerie de la jeune femme. Cette pratique appelée caviardage peut servir non seulement à dissimuler la partie d'un texte mais aussi à masquer quelques impudeurs graphiques.

 

 

batman,bob kane,cat woman,brantonne,l'astucieux bédé,tarzan,bandes dessinées de collection, bar zing de montluçon, tarzanides, doc jivaro

(Il ne s'agit pas du jupon noir de la demoiselle sur une balançoire)

 

 

Une deuxième publication de BATMAN se vit aussi dans l'hebdomadaire L'ASTUCIEUX à partir du 14 mai 1947. Mais cette fois, surprise ! le titre en est LES AILES ROUGES. On s'attendrait alors que Robin le pupille de Batman, se surnomma Le Rouge Gorge. Cependant c'est dans l'autre titre, le titre La Chauve-Souris que l'adolescent Robin à pour surnom Rouge Gorge. Bizarre, bizarre.



Batman,Bob Kane,Cat Woman,Brantonne,L'Astucieux Bédé,Tarzan,bandes dessinées de collection, bar zing de montluçon, tarzanides, doc jivaro

 

Bien entendu tous les personnages secondaires des aventurlures de BATMAN applaudis par les enfants d'aujourd'hui n'existaient pas quand je jouais aux billes dans la cour de récréation de l’école Voltaire.



Ainsi, l'érotique CAT WOMAN que les amateurs sado-masos apprécient dans le film LE DÉFI (1992) demeura t'elle invisible pour les yeux de ma chaste jeunesse. Ce qui m'épargna d'avoir mon sang juvénile glacé par le rugissement terrible de cette Cat Woman : MIAOU !

 

Doc Jivaro

 

 

27/09/2019

Mélenchon échappe à la Maison Poulaga

 

Êtes-vous de ceux qui, agacés, voire horripilés par le tapage médiatique autour de la disparition définitive d'un des élus de la bourgeoisie réactionnaire, comprennent qu'il s'agit là d'une diversion impudente destinée à détourner la conscience des travailleurs loin de la vigilance prolétarienne glorieusement incarnée par le camarade MÉLENCHON.

 

Bar Zing peut ici même vous rassurer : le camarade Mélenchon vient d'obtenir le statut de réfugié politique en Corée du Nord où un emploi de haute responsabilité lui a été immédiatement et salutairement confié.

 

chirac,mélenchon,corée du nord,4 rue de tournon,fracture sociale

Ryal

26/09/2019

Notre page nécrologique

Doc Jivaro vous a assez fréquemment parlé de l'ancien journal Bédé COQ HARDI et il lui arriva aussi de citer deux ou trois fois le nom de Jacques Chirac a proximité de celui de Marijac fondateur du dit journal COQ HARDI.

 

Aujourd'hui le décès du Président de la République Française des années 1995 à 2007 nous amène à rappeler que pendant sa jeunesse le "Grand Jacques", né en 1932, s'inscrivit en 1946 parmi les nouveaux guerriers de la tribu des Coqs Hardis. A cette occasion son choix se porta sur un pseudonyme explosif BISON IMPÉTUEUX.

 

Jacques-Chirac-Coq-Hardi,-n.jpg

 

 

C'était le numéro 14 de l'année 1946 et c'était avec ce même numéro que l'illustré de Marijac devenait un hebdomadaire du jeudi après n'avoir été qu'un bi-mensuel du 1 et du 15 de chaque mois.

 

 

Coq-Hardi,-n°-14.jpg

 

 

Personne ne contestera que le surnom BISON IMPÉTUEUX était bien choisi par celui qui toute sa vie conduisit des batailles politiques.

 

Doc Jivaro

24/09/2019

A son P'tit trot

Greta Thunberg
n'en fait pas trop

Greta-Thunberg.jpg