Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 19)

 La sortie des écoles, années 50.

 

N'était pas rare qu'un colporteur nous distribua des buvards publicitaires d'un peu tous les genres : pour du fromage, pour de la colle, pour du chocolat, pour et pour … pour des journaux illustrés aussi. Généralement, c'était à 11 H 30, pas à 16 H 30 que s'effectuait la distribution.

 

bd,bd anciennes,bd de collection,tarzan,tarzanides

 

D'un format rectangulaire présenté à l'italienne voici un de ces buvards. Autant vous dire que beaucoup d'entre eux épongeaient mal, qu'ils écrasaient l'encre violette sur nos cahiers plutôt que de l'absorber.

 L'instituteur, terni dans sa blouse grise, désapprouvait l’utilisation de ces buvards « de réclame » ; et n'avait évidemment pas tort à cause de leur manque d'efficacité. Toutefois, en refusant l'usage de ces mauvais buvards l'instituteur condamnait moins la médiocrité de leur texture que leur publicité incitant à lire et regarder des bandes dessinées. Surtout lorsque le titre en appelait à TARZAN.

 Un jour – en matinée ou en pendant l'après midi ? Pas souvenir. Mais c'était dans l'école et nous étions âgés de sept ans. L'instituteur arracha des mains d'un gosse un protège-cahier sur lequel figurait la silhouette d'un cow boy tenant un revolver. Il déchira en deux, en quatre le dessin imprimé et en laissa tomber les morceaux sur le plancher. « Ramasse ! » qu'il commanda à l'enfant le plus proche.

 Cet instituteur passait pour un champion du coup de pied dans le derrière des petits garçons. « Je chausse du 40 ! » qu'il avertissait pour obtenir le silence. Depuis j'ai plusieurs fois imaginé que le fantôme du bon vieux docteur Freud étudiait la relation équivoque d'une chaussure d'adulte et d'une culotte d'enfant. Écoliers, méfiez-vous de bien des instituteurs.

  

bd,bd anciennes,bd de collection,tarzan,tarzanidesLe nom de TARZAN, c'est à dire sa célébrité, fut utilisé pour aider à la vente de produits. Il y eut du gasoil TARZAN ! ; il y eut du chewing-gum TARZAN. Alors voilà la godasse TARZAN. Regardez le dessin tout simple placé à gauche de la chaussure : Il a été copié chichement sur la page de garde de « Tarzan et le traître », n° 13 de l’Édition Hachette, année 1949 .

 

 bd,bd anciennes,bd de collection,tarzan,tarzanides

Cet épisode fut d'abord débuté dans le grand hebdo JUNIOR, année 1940. La seconde guerre mondiale en interrompit la publication en France, et c'est Henry Le MONNIER qui en continua le récit à partir du numéro 201 (sauf 202) ; mais pour parvenir à une fin différente de celle de l'américain.

Docteur Jivaro

01/02/2013

Angoulême 2013 - Festival BD

 bd,bd anciennes,angoulême,recto-verso,hergé,patrick claeys,stanislas

 La bande dessinée va t'elle

se métamorphoser en vidéo ?

 ___________________________________

 

bd,bd anciennes,angoulême,recto-verso,hergé,patrick claeys,stanislas

Un incunable désormais introuvable

 bd,bd anciennes,angoulême,recto-verso,hergé,patrick claeys,stanislas

  Le n° 3 de RECTO VERSO

Publié en 1983, alors que la mort de HERGE

accable les uns sans désoler les autres.

 

Ce numéro fut réalisé avec la participation de 

Patrick CLAEYS, CHABERTY, GIO, EFFER, STANISLAS, etc, etc, etc ...


bd,bande dessinée,Festival Angoulême,Fanzine,Recto Verso,Lary,bd ancienne,vidéo,illustration,dessin

30/01/2013

Lincoln-Spielberg

THE WAR OF NORTHEM AGGRESSION

 

guerre civile américaine,Amérique,guerre de Sécession,Lincoln,Spielberg,Sherman,Carpetbaggers,cinéma,


28/01/2013

Montluçon City infernale

Télévision.

 

Dimanche, après-midi (sur la D8) un reportage traitant de l'aggravation de la délinquance dans plusieurs villes.


Montluçon était présentée comme subissant une forte hausse des actes délictueux.


 Explication avancée : Une diminution des effectifs de police.


 Moi, j'ai plutôt tendance à mettre en cause une législation qui facilite la protection des délinquants en invoquant les « droits de l'homme », et qui fait voter des lois permettant au final de culpabiliser l'activité policière.


 Viendra le jour où marchant sur le boulevard avec une baguette de pain à la main, nous serons accusés d'exciter l'appétit tout autour de nous et, ainsi d'inciter au vol sur la voie publique.


 Puisqu'on nous reproche déjà de porter un bracelet montre dans le métro.


Bar-Zing

 

26/01/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 18)

 

Un petit peu, comme ça, en passant.

 

bd,bd anciennes,hogarth,Bob Lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants

 

Pas une bonne blague, dites-vous ? Et pourquoi, hein ?

 

BAMBOULA fut un des personnages BD « petits noirs » parmi beaucoup d'autres. On le doit au dessinateur humoristique MAT (Marcel Tuplin, né en 1895 et qui disparut d'être mort).

 

BAMBOULA, édité par ROUFF en 1951, dans une suite de 10 à 12 numéros, les collectionneurs restant encore dans l'incertitude. Les couvertures en sont colorées en bichromie : le rouge, le vert. Le mélange des deux donne de rares teintes plus sombres. L'intérieur est imprimé rouge avec des plages de rose obtenues par tramages. L'éditeur ROUFF maintiendra cette coloration dans la série « Au Galop » regroupant 2 BD fameuses. L'une « KING roi de la police montée » et l'autre « CISCO KID » celui-ci dessiné par José Luis SALINAS, l'un des plus habiles dans le genre réaliste.


Oui, BAMBOULA parle quelque peu « petit nègre » mais ce n'est pas pour s'en trouver dévalorisé. La preuve : un autre gamin, son rival, un gamin méchant, menteur et tricheur, est un enfant de race blanche appelé TATAVE. Le dessinateur MAT lui donne une allure de fils de prolo. Il porte une sacoche et se coiffe d'une casquette populaire à rayures selon les codes vestimentaires de l'électorat Blum – Thorez.


 bd,bd anciennes,soubillon,abbé pihan,mat,cisco kid,josé luis salinas,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants








 




Au Galop

Le n° 1, année 1956

Ici, reproduit en

"niveaux de gris"

bd,bd anciennes,soubillon,abbé pihan,mat,cisco kid,josé luis salinas,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfantsEditeur ROUFF
















Certes, BAMBOULA n'appartient pas à la clique des Tarzanides mais … mais son dessinateur MAT inventa TETAR-ZAN

(T'es Tarzan) d'abord écrit TETARZAN et qui fut bel et bien une dérision appliquée à TARZAN.

 

 

 


Ci-dessous, une image dessinée par Bob LUBBERS mais censurée – mutilée dans sa version antifrançaise (année 1951) me semble bien instructive quant aux aberrations commises avec l'approbation du communiste Soubillon et de son compère l’Abbé Pihan. La même image mais respectueuse de l’œuvre originale américaine, fut publiée en Allemagne de l'Ouest.

 

bd,bd anciennes,hogarth,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants

 

bd,bd anciennes,hogarth,bob lubbers,tarzan,tarzanides,illustrations,dessin,journaux pour enfants

Docteur Jivaro

25/01/2013

Barzinguette n° 9 : Une suite sans fin ?


La star,

la vedette,

les médias l'exploitent au maximum.

Le populo en redemande.


Florence Cassez n'a pourtant pas dit :

« Les beaux mecs des gangs, ça mexique ! »