Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2015

Impasse de l'aller-retour n° 11

Impasse 11.jpg

 

Sont loin d'être toutes tendres entre elles

04/01/2015

Impasse de l'aller-retour n° 10

prostitution,prostitution populaire,vie nocturne,vie parisienne,moeurs,sexualité

 

En bordure du canal de l'Ourcq. 1963-1964 ?

Impasse de l'aller-retour n° 9

Nocturne-2015---1.jpg

 

- Alors M'sieur, ça a marché ?

- cou-ci, cou-ça !

21/12/2014

Impasse de l'aller-retour n° 6

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie nocturne,sexualité

 

- Tu sais ce qu'il m'a raconté ? Qu'il m'avait connue quand je tapinais rue Quincampoix. L'est maboul ! D'abord il n'y a plus de filles rue Quincampoix depuis plus de vingt ans et, moi, j'ai la trentaine, alors j'aurais fait la pute dès l'âge de dix ans.

 

- Alors que tu n'as commencé qu'à l'âge de cinq ans.

 

- Toi, il y a des moments où je regrette de t'avoir pour copine.

 

Impasse de l'aller-retour n° 5

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,vie nocturne,sexualité

Ce n'est qu'un au revoir mon frère.

14/12/2014

Impasse de l'aller-retour n° 4

 

Nocturne-en-ré-N°-41.jpg

 

Dans l'immeuble presque entièrement occupé par la prostitution jusqu'à la fin des années 90, Julia était la seule capable d'égaler les performances de Lydia ; qu'il s'agisse de la quantité des clients ou de la qualité du service adapté à chacun.

 

Un cancer commença de dévorer Julia … elle se fit d'abord admettre à l'hôpital américain. Mais devant l'aggravation de la maladie elle décida de partir pour l'Espagne, renouer avec un de ses anciens … protecteurs.

 

- il n'y avait presque personne à ses funérailles ! commentait Lydia en levant le coude pour terminer au goulot une canette de bière. Mais quelle idée, aussi, d'aller se faire enterrer là où les bonshommes ne te connaissent pas.