Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2014

Impasse de l'aller-retour n° 3

 

Nocturne-en-ré-N°-40.jpg

 

- J'en ai un qui vient depuis cinq ou six mois tous les dimanches vers 17 heures, rien que pour compter les préservatifs que j'ai utilisés. Plus il en trouve, plus il me paie. Alors tu penses bien que je m'arrange pour en piquer aux copines, rien que pour lui faire croire que c'est de mon rendement.

 

 

07/12/2014

Quatrième série : Impasse de l'aller-retour

 

Nocturne-en-ré-N°-39.jpg

 

Combien ? il le sait d'avance mais faut quand même

un mot d'introduction avant l'échange.

Introduction ? c'est le mot approprié.

23/11/2014

Nocturne en ré n° 37

 

Nocturne-en-ré-n°-36.jpg

 

Eh ! ne t'en vas pas quand je reviens ! 

Nocturne en ré n° 36

 

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,vie nocturne,sexualité,

 

Ces deux images 36 et 37 achèvent le défilé des Nocturnes en Ré,

BAR ZING ne retrouvant plus dans leur succession suffisamment de piment à ses souvenirs.

09/11/2014

Nocturne en ré n° 33

 

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,vie nocturne,sexualité,

 

- Elle, elle ne se tape que des masos. Et des vrais ! Elle y va de tout son cœur. Quelle raclée elle leur flanque ! un jour, elle va en carboniser un, ouais !

Nocturne en ré n° 32

 

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,vie nocturne,sexualité,

 

- T'as dû lui crever un oeil avec ton parapluie ! tirons-nous ! tirons-nous, j'te dis !

En résultat, rien de vraiment grave. Mais s'en fallut de peu que le type s'en sorte borgne.

Je ne le questionnais pourtant pas mais en passant devant moi pour s'éloigner, il s'exclama : elle m'a confondu avec un autre qui devait les emmerder toutes deux.