Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2013

Les tarzanides du grenier (n° 35)

Aucun Tarzanide ce jour !

 

J'allais vous parler de DURGA RANI. 

J'allais vous en parler lorsqu'un des collectionneurs de BD avec lesquels j'échange des titres, arriva, proposant un fort gros lot de « formats de poche » parus pendant les années 70. 

Je ne pouvais pas refuser. Résultat : nous avons écoulé cet après-midi à discuter des mérites d'Hugo Pratt comparativement à ceux de Druillet. Nous avons bien ri, aussi en revoyant certaines vignettes réussies par Manara. Et finalement nous nous sommes promenés dans le passé des comics américains. En particulier de tous ceux qui prirent des chats pour sujet principal. 

C'est dire que le temps m'a manqué pour rédiger un 35e tarzanide. 

Lorsque le collectionneur de vieux papiers est sincère la valeur commerciale lui importe assez peu. 

 

 BD,BD anciennes,Félix le Chat,Pat Sullivan,Manara

 Image recto-verso de la page de garde de l'album FELIX LE CHAT,

édité en France, année 1931. 

  

 

Docteur Jivaro

27/05/2013

Adèle Blanc Sec et Adèle qui mouille

Ne laissez pas

vos enfants grandir idiots

 

La vie d'Adèle,Cannes,festival cannes 2013,cinéma Abdellatif Kechiche,


26/05/2013

A tire d'Elles n° 77

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,strass,moeurs,sexualité,

Toutes deux bavardent pendant qu'un citoyen lambda patiente :

• La fête-aux-mamans ? Parlons en ! Moi comme tu sais ça me fait quelque quarante ans à lessiver le trottoir. Alors si je compte à gros bouillons, je devrais être la maman d'au-moins, 400 000 enfants. On croirait pas, hein ? T'imagines : 400 000 marmots. Mais je n'ai pas à me plaindre : mon fils est un grand bonhomme maintenant qu'a réussi ses études et qui travaille en Angleterre, c'est mieux qu'en France.

• Attends, tu débloques ma vieille. En 40 ans on peut guère plus avoir que quarante enfants. Au fait, Et ta fille ?

• Quelle fille ? Ah, tu m'as prise au sérieux qu'en je t'ai dit « J'ai une fille » ?

A tire d'Elles n° 76

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,strass,moeurs,sexualité,

Alors, ça y est, t'as demandé le prix à toutes les gagneuses et t'as vu qu'il est pareil au mien. Allez, en route, tu ne seras déçu. Tu me reviendras. Ils me reviennent tous.

25/05/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 34)

Par l'un de ses tarzanides précédents et parlant de Pellos, 09-03-2013, Docteur Jivaro à rapidement évoqué l'existence tumultueuse d'une DURGA RANI. Cette BD d'abord publiée hebdomadairement dans FILLETTE, connut plusieurs rééditions à succès sous la forme d'albums pendant les années 60 et 70 – et notamment lorsqu'en 1976 Pellos obtint le Prix de la Ville d'Angoulème. 

Toutefois Durga Rani « Reine des Jungles » fit aussi et de façon très courte une apparition originale dans un des numéros de la revue PHENIX. 

Comme on disait dans les BD de ma jeunesse : vivement la semaine prochaine, chers petits amis lecteurs

  

bd,pellos,durga rani,offenstald,spe,tarzan,tarzanide,bédé anciennes

Avec qui voulez-vous lutter ? 

Une attitude souvent adoptée de TARZAN et par laquelle l'impétueuse jeune vierge semble s'enfermer dans le refus obstiné de toute intrusion en elle d'un macho méprisé. 

Elle ne sait donc pas de quelle jouissance sa virginité la lèse ?


Docteur Jivaro 

19/05/2013

A tire d'Elles n° 75

prostitution,prostitution populaire,prostitution parisienne,strass,moeurs,sexualité,

Une noire, une blacke – sa clientèle populo avait l'habitude de dire : la négresse.

Ni jeune ni vieille, comme suspendue flottante entre deux âges. De bonne humeur, toujours ; elle glanait, elle fauchait principalement du blanc qui lui arrivait pour l'abattage.

Pierre disait : elle me plait ! Vois-tu, c'est pas parce qu'elle est noire qu'elle ne vaut pas autant qu'une blanche. Elle vient des îles. Un oiseau des îles.


L'oiseau des îles espérait se faire assez de blé pour s'en retourner vivre dans sa famille, allongée parmi les ombres longues des cocotiers. Et pourquoi ne trouverait-elle pas à réussir un mariage avec un fonctionnaire de métropole titularisé aux PTT ? C'aurait été une promotion sociale, non ?

Elle se faisait appeler Joséphine. En réalité elle était plutôt née Symphonie.