Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2017

Les Tarzanides du grenier n° 251

  

J’avais totalement oublié qu’il existât.

 

- Qui ça ?

 

TIBOR, un tarzanide. J’ai interrogé Doc Jivaro, lequel fit une moue non pas d’ignorance mais d’un désintérêt total pour le sujet. Aussi se limita t’il à dire qu’il s’agissait d’une BD allemande dont il ne se souvenait plus le nombre de numéros parus. A ses débuts, ajouta t’il, le personnage est un jeune héritier du capitalisme et qui perd la mémoire en s’aventurant dans une forêt vierge. L’amnésie le porte à se politiser auprès de Lumumba pour libérer le Congo Belge … Mais je vois bien que Doc Jivaro plaisante. Un genre de plaisanterie qui lui attirera prochainement des réprimandes de la part du camarade Mélenchon.

 

En France, ce fut Bernadette Ratier et ses éditions « Mon Journal » qui, dans le journal de poche LANCELOT de 1963, affichèrent quelques-unes des navrantures de ce TIBOR.

 

  

Lancelot-2.jpg

 

 

 

  

Sans doute le bonhomme est-il fragile des pieds et fatigué des jambes car nous le voyons fréquemment se déplacer assis sur l’échine d’un éléphant.

 

 

Doc Jivaro et Mfcl

 

Écrire un commentaire