Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2022

Vendredi 17 juin 2022

 

TRINTIGNANT 

vient de mourir

Trintignant-décédé.jpg

 

18/03/2022

En marge de l'actu 2022

Le Con de La Rivière Kwaï 

(si z'on se réfère au film)

le c... de la rivière kwaï,seconde guerre mondiale,voie ferrée de la mort

Ce film anglo-r’américain lorsqu’il fut programmé dans Montluçon (en 1959) un copain dont le père était coiffeur, insista pour que nous allions en voir le spectacle. Je n’étais pas chaud mais :

 

- Nicole M … va venir avec nous. On va la placer entre nous.

 

Argument convainquant. Nicole M … portait au moins trois jupons amidonnés sous sa robe décorée « à la Vichy » la mode popularisée par une certaine Brigitte Bardot. En compagnie de cette Nicole nous n’allions pas passer inaperçus sur le Boulevard de Courtais du dimanche après-midi. Mais dans quelle salle de cinéma le film ? Était ce la Rex ou Les Variétés ?

 

Hello ! Le soleil brille, brille … la chanson sortait du Juke box à coups de pièces de 20 cts dans les bistros-bars. Ca ne m’intéressait pas. Mon début à l’école des Beaux-Arts me rendait accro au jazz avec pour entrée en scène le negro-spiritual, ce dont j’allais vite me débarrasser dans les deux trois années suivantes.

 

Hier soir j’ai eu un coup de nostalgie et j’ai revu en streaming (parlez-vous franglais?) Le Pont de la Rivière Kwaï sur mon écran TV. Je me suis posé quelques questions et notamment quel était réellement cet officier japonais nommé « Saïto » qui finit par se mettre au service de ses prisonniers ? Comme quoi, si j’en crois le film, on ne devrait jamais choisir pour gradé de troupes militaires un artiste raté. D’où remarquons que c’est en quittant l’armée allemande qu’un certain Adolf H … réussit à se faire nommé Chef Suprême de la Wehrmacht.

 

Hello le soleil brille, brille … Marre de cette rengaine !

 

Ryal

01/10/2019

Tarzanides du grenier n° 378

Non, non ! ne voyons pas là-dedans un rodéo sauvage d'acrobaties entre motos à travers le Bois de Boulogne ou sur le périphérique parisien un samedi soir après le turbin.

 

BD-Rancho,-08-1956, couv.jpg

 

 

Nous connûmes deux titres RANCHO, tous deux édités par Pierre Mouchot responsable de la SER, 6 place Carnot à Lyon. L'un était mensuel, l'autre bi-trimestriel avant de devenir à son tour mensuel. Ici nous ne bavarderons qu'à propos du deuxième généralement mentionné comme RANCHO-Spécial et qui compta jusqu'à trente trois numéros jusqu'en décembre 1961. Il contient les aventurlures de Black- Boy, fils de FANTAX. Son équipement vestimentaire le fit parfois taxer "fasciste" : culotte de cheval, gros gilet noir, paire de bottes. Cigarette au bec, le gaillard cogne dur. Ce qui fait que nous le plaçons dans la lignée des héritiers d'Alain La Foudre.



BD-Rancho,-juin-1956.jpg

 

 

Le visage de cet athlète n'est pas sans ressemblance avec le portrait de Lino Ventura, l'acteur-catcheur dont les épaules rembourrées occupent toute la surface de l'écran dans "Le gorille vous salut bien", 1958. Mais le détail a remarquer c'est la lettre B deux fois visible avec l'astuce de trois boucles la doublant. La voici bien la preuve que c'était l'époque des jupons amidonnés sous la robe Vichy de Mademoiselle Brigitte Bardot.



Dans les cinq premiers numéros, les aventurlures de Black-Boy sont copiées sur celles vécues dix ans auparavant par son père. Pour le fils encore une façon de "tuer le père" en s'appropriant les exploits de papa.



Les BD de ma jeunesse étaient fréquemment plus violentes donc parfois plus adultes que celles d’à présent dont les illustrations de couverture nous démoralisent par leur banalité.



BD-Fantax-n°-28,-1948.jpg

Tel père, 1948 ...



rancho 1956,black- boy,fantax,lino ventura,brigitte bardot,rodéo sauvage,le gorille vous salue bien,pierre mouchot,chott

... Tel fils, 1956



Doc Jivaro vous en fait le pari : exposez en vitrine les images des couvertures des bandes dessinées anciennes, celles de mon enfance, et vous prendrez le risque de voir la police débouler chez vous, alertée par un de vos voisins protecteur de l'innocente ignorance des enfants.



Doc Jivaro vous salue bien.

13/08/2018

Pour mieux cultiver la terre promise

 

MONSANTO - BAYER

 

monsanto-bayer,rundup,glyphosate,hulot,brigitte bardot,cancérigène,santé

 

Après quarante années parisiennes mon épouse et moi installâmes notre retraite dans le quartier montluçonnais de la Ville Gozet.

 

Nous eûmes alors recours à un électricien du voisinage pour rajeunir l’installation électrique de notre nouveau domicile daté de 1937.

 

Un jour et peu avant midi, comme ma compagne regardait d’un air préoccupé les broussailles du terrain et les ronces assiégeant les murs du périmètre, le poète des disjoncteurs fit un grand geste circulaire :

 

– Vous arrosez tout ça à coups de RUNDUP et le problème est supprimé !

 

C’était bien le plus naturel.

 

21/05/2018

Ne me dites pas que vous ne savez pas

sophie marceau,brigitte bardot,stéphane travert,élevage en batterie,exploitation des animaux,association l214

12/05/2018

Tarzanides N° 298

 

L’un des rares bouquinistes encore en activité dans Montluçon-queue-de-cochon, m’a prêté à lire et regarder le bouquin suivant :

 

L'Arabe-du-futur,-couv.jpg

 

Oui, c’est de la bande dessinée … Elle est plutôt politique ; mais toutes ne le sont-elles pas comme sont politiques le prix d'une paire de baguettes de tambour et le gaspillage antisocial des grèves cheminotes ?

 

Je n’ai encore parcouru qu’une dizaine de pages au hasard Balthazar. Ce qui m’a arrêté devant une vignette que mon n’épouse a scannée pour que vous profitiez d’un exemple favorable au renforcement des bonnes mœurs à venir.

  

L'Arabe-du-futur-BB.jpg

 

Comme ils disent : Apprenons à vivre ensemble !

 

Doc Jivaro