Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2012

Non et non à l'hypersexualisation des petites filles !

protection de l'enfance,enfance protégée,droit de l'enfant,sexualité

04/03/2012

Brèves du trottoir n° 47

prostitution parisienne,prostitution populaire,vie parisienne,prostitution

Dessin à l'encre, 1972-73

Un des anciens couloirs de la rue de Chartres.

 Vous perdriez votre temps en vous y rendant de nos jours : l'imprudente loi dite « du rattachement des familles » fit quasiment tout disparaître de l'appétit sexuel visible en public entre Barbès et Marx Dormoy.

 Mais on sait que les prétendues « bonnes mœurs » préfèrent souvent voir circuler des équipes de dealers dans un quartier plutôt qu'y laisser stationner un groupe de filles vénales.

 

14:17 Publié dans Arts, Moeurs, Sexualité, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pr

Brèves du trottoir n° 46

prositution,prostitution populaire,prostitution parisienne

 Dessin début année 70

  • A tout à l'heure, Sonia !

  • A tout à l'heure, ma vieille ! Tiens, rapporte moi mon paquet de clopes en redescendant.

26/02/2012

Brèves du trottoir n° 45

 

prositution,prostitution populaire,prostitution parisienne

Il refuse d'abord et fait mine de ne pas être intéressé du tout.

Un quart d'heure après, il revient pour monter. 

Elle l'aurait parié. (Paris, 1980-81)

Brèves du trottoir n° 44

 prositution,prostitution populaire,prostitution parisienne


 

Ce n'est pas une scène de ménage à trois ;

c'est une scène de racolage actif. (Paris, 1980-81)

21/02/2012

A Rungis, tôt matin

Ce midi chez nos voisins les Sarkozy

c'est mouton-flageolets ...

 Sarkozy,Rungis,rites religieux,viande halal,candidature présidentielle 2012,