Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2017

Toutounet Montluçon

 

Dans Montluçon nous manquons de pieds mais pas de chaussures.

 

Entendez, comprenez : nos rues sont désertées et nos enfants en sont venus à croire que c’est normal, que c’est bien humain les quartiers d’une ville sans piétons.

 

Ce jour, avenue Marx Dormoy (en attendant sinon en espérant une probable avenue Mohammed Merah ?). Ce jour, avenue Marx Dormoy, un mille pattes « événementiel » a abandonné toute une foule de godasses sur le sol. Godasses sales, souillées au point qu’elles sont comme le caleçon de jeunes casseurs incendiaires hier encore ASSIS sur leur croupion pendant leur nuit parisienne DEBOUT.

 

Monsieur le maire, trop de commerces en faillite et de boutiques fermées donnent déjà un air poussiéreux à notre ville. Faut-il en plus, en pire tolérer l’ajout d’un emmerdement public d’accroupissements revendicatifs ?

 

Toutounet-Montluçon.jpg

Commentaires

Lundi les municipaux* passeront pour ramasser ces m....s
*payés par nous, les sans dents.
Fallait, belles âmes, les déposer devant l'ex.Formule1...

Écrit par : berthon | 08/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire