Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2017

Les Tarzanides du grenier n° 250

  

Au jour du 23 mars 1947 et dans l’histoire devenue mythique de la BD, une explosion atomique ravage un pays jusqu’alors inconnu des civilisations de l’après Seconde Guerre Mondiale : « Le pays de la tête de gorille ». En réalité, (si l’on peut dire) ce pays est une montagne que des millénaires et des millénaires d’intempéries ont naturellement sculptée sous l’aspect horrifiant d’une formidable gueule d’anthropoïde.

 

Un physicien mégalo a installé son laboratoire secret et se prépare à matérialiser l’ambition de toute une vie : devenir le maître de la Planète Terre. Un classique du genre. En bon prétentieux, il s’auto-célèbre  : NUMÉRO UN. Son symbole : deux cercles et deux carrés circonscrits. Et patati et patata.

 

Comme prévisible, Numéro UN sera finalement détruit par TARZAN. La terre tremble, le ciel s’embrase etc, etc ; mais la mise en images par le dessinateur Rubimor demeure trop inférieure aux bouleversements wagnériens du texte, et ne fait pas illusion devant nos yeux.

 

A proximité de la catastrophe atomique, Tarzan est en rien malmené. Sa thyroïde reste en bonne santé. Il n’y perd même pas un seul de ses cheveux. La radio-activité ne cause aucun désordre dans son ADN. Pas de cancer à redouter pour lui. Un miracle ? Oui : le miracle de l’irrationnel des arts et des lettres dont la BD manifeste un des rameaux les plus vigoureux.

 

 

rubimor,tchernobyl,editions soleil,spirou 1947,bd,bandes dessinées de collection,michel decuyper,tribune des amis d’edgar rice burroughs

 

 

Cet épisode généralement nommé « Tarzan contre Numéro UN » trouve sa situation temporelle entre le Palais des Vampires et l’île de Kagor. Une première édition Franco-Belge exista en double page centrale toutencouleur dans l’hebdomadaire SPIROU de l’année 1947.

   


rubimor,tchernobyl,editions soleil,spirou 1947,bd,bandes dessinées de collection,michel decuyper,tribune des amis d’edgar rice burroughs

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

SPIROU - Double page centrale N° 476 du 23 mai 1947.

  

J’avançais dans le cours de ma 4ième année et c’était ma mère qui me faisait la lecture

 

 

  

 

En janvier 1994, l’éditeur SOLEIL réimprima dans le tome 5 d’une pseudo-intégrale des aventures de TARZAN, ce récit de notre héros en lutte contre Numéro UN. L’originalité de ce tome 5 se trouve dans une préface rédigée par Michel DÉCUYPER, créateur de la Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs.

 

Demain nous serons le 23 avril et, d’ici trois jours à passer, nous serons le 25 avril, jour du souvenir de la catastrophe atomique de Tchernobyl année 1986.

 

 

Doc Jivaro et Mfcl

 

 

Écrire un commentaire