Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2018

Tout de suite après l'Armistice en 1918

Sujet taboo :

La drague dans les cimetières

 

L'après-Armistice-1918.jpg

11/11/2015

11 novembre 1918

Carte-Postale-ancienne.jpg

 Collect Doc Jivaro

 

 

Cette carte postale ne date pas de la dite « Grande Guerre » mais de 1931 (tampon au verso : exposition Coloniale Internationale). Elle rappelle néanmoins que les dirigeables et autres aéronefs « gonflés au gaz » tinrent un rôle stratégique pendant les combats armés 1914-1918, tantôt pour l'observation, tantôt pour le bombardement. Leur succès était tel que la vox populi leur promettait un avenir plus glorieux que celui des premiers avions abouchés à une hélice.

 

De cette façon, nos pères ne voyaient pas des soucoupes volantes dans le ciel des gaulois, mais des saucisses volantes bien mieux réelles.

 

Oui, regrettable : cette vieille photo signée de Simonet – La Courtine manque de jolies couleurs. Bouh ! La vilaine si terne ! - jeu de mots, Maître Capello. Et, sur ce sujet d'arc en ciel, j'en connais qui refuseront de VOIR les gravures réussies par Rembrandt aussi longtemps qu'elles ne seront pas colorisées par la magie de Photoshop.

 

Nous connaissons la question la plus hypocrite en ce moment : voulez-vous que le 11 novembre reste un jour férié en France ?

 

Comme si la réponse collective serait la même si nous demandions : voulez-vous que le gouvernement fasse un devoir civil à tous les travailleurs de participer aux commémorations officielles de l'Armistice datée du 11 novembre ?

 

Imaginez la tronche du salarié amené à échanger l'horaire du match de football contre une cérémonie austère programmée pendant l'après-midi.

 

Ryal