Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2017

Montluçon bistro entre kebab et Pizza

Couscous-Halal.jpg

S’attabler devant un couscous ? bien sûr que oui. Mais a condition stricte que le mouton ou tout autre animal présent n'ait pas été rituellement assassiné dans la souffrance.

 

18/09/2017

Ne Mélenchon pas le torchon avec les chiffons

FÊTE DE L'HUMA :

"Une seule bête vous manque

et tout le zoo est dépoilé"

Fête-de-l'Huma.jpg

 

16/09/2017

Les Tarzanides du grenier n° 268

 

D’avoir été peu connu en France lorsqu’il y vivait, il termina totalement oublié après sa mort. Qui ça ? … MASCOTTE !

 

- BISCOTTE !

 

Celle là, facile, mon petit copain d’école ne pouvait pas la rater.

 

MASCOTTE, personnage de BD pendant les années 1949, 1950 et 51, était programmé par les « Éditions Populaires Modernes ». Hebdomadaire de 12 pages chaque, on le trouva d’abord sous un format italien bientôt remplacé par un format français ; leur différence ne provenant pas de leurs dimensions (≈ 21 cm X 15 cm) mais de leur mode d’imprimerie : le texte parallèle à la longueur dans le format dit italien.

 

 

BD-Mascotte-1950.jpg

 

 

MASCOTTE c’est les aventurlures d’un adolescent d’Écosse aux Indes durant la grande période coloniale anglaise. Mais par la suite, les paysages changent : le Sahara des dromadaires fait oublier les lacets de cuir de la secte des Thugs. L’autre changement est d’ordre vestimentaire : Mascotte renonce à la petite jupe écossaise (le kilt) pour s’habiller tantôt d’un pantalon long, tantôt d’un short.

 

Les collectionneurs s’entendent, semble-il, pour compter 93 numéros parus. Doc Jivaro n’a jamais souhaité les acquérir ; et son avoir pour le titre frôle la pénurie : 5 exemplaires.

 

Mascotte appartient à la catégorie de jeunes gens créés par des italiens comme ci ces derniers avaient voulu entretenir jusqu’à nos jours, discrètement, très discrètement le souvenir des « amours latines ». Pendant la décennie des années 50, KIT le petit shérif et NAT le mousse furent chez nous les mieux connus. Cependant, SCIUSCIA, jeune garçon débrouillard exerçant auprès des messieurs l’humble métier de cireur de c ... de chaussures, reste le plus célèbre du genre.

 

Ah j’allais oublier de signaler que le blondinet MASCOTTE est accompagné d’un solide gaillard, écossais, lui aussi en kilt et répondant au prénom couru de MAC.

 

Mais qu’est ce qu’un écossais peut bien cacher sous son kilt ? Sans doute ce que ma sœur ne trouva jamais dans la culotte hermétique du zouave du Pont d’Alma.

 

Doc Jivaro

 

15/09/2017

Les temps changent, les cocos aussi

 

Bolchevik Mélenchon

INTERDIT DE SÉJOUR
au bal musette des bourgeois de gauche

Fête-de-l'Huma-2017.jpg

 

 

 

 

14/09/2017

Se foutent-ils, ils et elles, de notre gueule ?

J.O.-2024.jpg

 

En 1924, dans Paris qui était alors vraiment Paris, la France recevait Tarzan : Jhonny Weissmuller battait 3 fois le record du 100 m nage libre en moins d’une minute.

 

Preuve qu’il bandait bien, le Jhonny Lord Greystoke ! Et pas seulement dans les BD de Rex Maxon et Harold Fosters.

13/09/2017

Un ressac de Maman nature ?

Les familles
exigent
du BIO dans les cantines

bio,cantines scolaires,menus halal,consommation,marlène schiappa,j.j. bourdin

 

Votre « bio » je n’y croirai que lorsque de temps en temps une procession de fourmis sera vue dans le placard de la cantine scolaire. Et que, une fois dans l'année, je trouverai une larve de hanneton dans les patates cuites servies coupées en tranches dans de la vinaigrette.