Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2017

Montluçonnaise ! pour ton avenir

8 mars : Journée des lesbiennes

France terre d'écueil

Femme-libérée-année-2017.jpg




16/01/2017

Des sept plaies 2016 du socialisme

Vincent Payons

la pire d'entre elles ?

Vincent-Peillon-primaires.jpg

04/10/2016

Théorie des genres !

Leur Belkacem
cherche des noises
au roumi-croisé

Belkacem-Pape-François.jpg

 

03/10/2016

C'est beau, c'est grand, c'est généreux ...

 De plus en plus
de bénévoles humanitaires
aident les "migrants"
à l'étude du langage français

 Migrants-langage-français.jpg

18/09/2016

Dimanche, jour du Seigneur n° 23

 

La pratique religieuse sur le lieu d'un travail salarié ? … Les chrétiens d’obédience catholique l’ont dévotement respectée surtout pendant la période des cathédrales ; puis l’ont revendiquée à défaut de pouvoir la maintenir officiellement après deux siècles de lois issues de la Franc-Maçonnerie. D’où la présence tardive de prêtres ouvriers dans les usines (années 1950). Présence qui fut précédée par les initiatives syndicales de la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) à partir de 1920-25.

 

A ce propos, Doc Jivaro, a rouvert pour vous les pages du numéro 7 du Dimanche 15 février 1959 du journal catholique CŒURS VAILLANTS. Un illustré BD dont le succès auprès d’une jeunesse classée bien pensante résulta surtout de l’action de l’Abbé Jean PIHAN, adversaire trop vindicatif de l’éditeur français Pierre Mouchot.

 

En page 17 de ce CŒURS VAILLANTS édité chez Fleurus, nous voyons neuf images dessinées au lavis grisâtre, chacune soulignée par un texte édifiant. Nous ne retenons ci-après que deux d’entre-elles.

 

travail salarié et religions,laïcité,islam,laïcité politique,bd cœurs vaillants,montluçon,franc-maçonnerie,abbé pihan,jeunesse ouvrière chrétienne

 Imagerie : L’écriture est grossie par nos soins.

   

Comme on le voit, prier chrétiennement sur un lieu de travail salarié est réprouvé par la surveillance socialo-communiste. Mais il semble qu’aujourd’hui et depuis la récente implantation massive de familles étrangères musulmanes en France prolétarienne, une tolérance de collaboration entre laïcité politique et mosquées de propagande religieuse se développe sous prétexte d’un « vivre ensemble ».

 

Doit-on comprendre, camarades marxistes et trotskistes, que la religion cesse d’être l’opium du peuple lorsqu'elle s’impose par l’Islam ?

 

Ryal

 

19/07/2016

Le malheur des uns ...

Attentats musulmans ?
Du bon pour le commerce

 Nice-fleuristes.jpg

 Nice, ce 19 juillet 2016.

 

Grâce à un réflexe approprié à la situation, j’ai réussi à éviter le camion frigorifique conduit par un travailleur délinquant immigré muni d’une carte de séjour de dix années démocraseuses. Mais, à cause de l’effort fourni par mes pieds, le lacet de ma chaussure gauche a été cassé.

 

D’où ma question : puis-je obtenir du fond d’indemnité des victimes d’attentats dus au Front National, le remboursement d’une paire de chaussures neuves ?

 

P.S. : Je vote Mélanchon.