Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2012

Honni soit qui mâle y pense

Mitt Romney,Obama,élections US,campagne présidentielle américaine

Photo imprimée par le quotidien Le Monde (floutée ici), jeudi 1er novembre 2012

C'est au moment où l'on monte dans l'escalier

que c'est le plus bandant ...

01/11/2012

France, terre promise à tous les communautarismes

Refuser le nationalisme chez soi

c'est encourager le nationalisme des autres

 

François Hollande,Benyamin Netanyhou,Israël,Palestine,politique,gouvernement Hollande


26/10/2012

Aimons nous les uns les autres

viande halal,moeurs musulmanes,religion,protection animale,cruauté envers les animaux,abattage,conditions des animaux,religion musulmane

25/10/2012

Les n'enfants ...

... ne comprennent rien

au monde des adultes

 SNCF,grèves,trafic sncf perturbé,syndicats,vacances scolaires,


20/10/2012

Les Tarzanides du grenier (n° 7)

bd,bande dessinée,bd ancienne,Tarzan,Edition Mondiales,illustration,dessin

 

Un TARZANide nommé THORWALD

 

Ici, nous sommes aventurés dans la collection TARZAN mensuel des disparues «  Éditions Mondiales » que l'italien Del Duca dirigea, publiant autant des BD pour la jeunesse que du roman photo « presse du cœur » pour la femme mariée maintenue au foyer conjugal.

 

Sur ce sujet, Doktor Jivaro a remarqué depuis longtemps que bien des bandes dessinées « pour enfants » offraient des scénarios et des dessins autrement plus adultes que beaucoup des romances et illustrations de bas étage destinés à divertir nos amies les femmes.

 

En cela, Doktor Jivaro ne peut rien modifier : ce fut ainsi.

 

Les numéros 23 et 24 de TARZAN mensuel (année 1947) comptent chacun 16 pages – 15 imprimées noir et blanc accompagnées d'une seule frappée de couleurs, la couverture évidemment. Cependant, si vous souhaitez les acquérir auprès d'un marchand spécialisé ne vous étonnez pas qu'il veuille vous les vendre un prix plus haut que le prix de chacun des autres numéros de la série. C'est que …

 

C'est que l'infernal Adolf HITLER s'y déplace dans nombre d'images. Un Adolf dessiné par Rex Maxon, l'américain qui inventa Tarzella. Mais cette fois, c'est la vie d'une anglaise, Jane Porter, que les nazis menacent : « Lache-LE sinon je LA Tue ! gueule un soldat allemand affecté d'un faciès patibulaire conforme aux caricatures du genre. 

 

LE ? Qui donc LE ? Mais voyons, Hitler !

 

Hitler que l'homme singe, une fois encore victorieux, s’apprête à étrangler. « Vous valez moins que les bêtes » lui crache TARZAN en plein visage, avec mépris. Le vouvoiement marque dans cette phrase la distance répulsive et non pas la politesse d'une première rencontre.

 

Mais comment le führer de toutes les fureurs se retrouve t'il en situation fâcheuse dans le numéro 24 ? C'est que le chancelier du troisième Reich a mis à contribution quelques-uns de ses ingénieurs parmi les meilleurs. Il a exigé, exigé et obtenu d'eux qu'ils lui fabriquent un ersatz de TARZAN. Un puissant Tarzanide répondant à un nom du tonnerre de Dieu : THORWALD. 

 

Hitler se montre ainsi opportunisme : le vrai TARZAN vient d'être annoncé disparu, sans doute perdu, noyé en mer. L’Allemagne nationale socialiste va donc pouvoir conquérir l'Afrique subsaharienne en abusant les populations noires par la pseudo  réapparition d'un TARZAN présenté sous les traits d'un surhomme imposteur. 

 

Heureusement pour la démocratie des milliardaires américains et, également, pour les démocrates dictateurs marxistes, TARZAN revient réellement pour poignarder l'usurpateur que les walkyries accueillent aussitôt dans leur glorieux Walhalla – Ouf !

 

Notons que le nom de Hitler n'est pas mentionné sur les couvertures des numéros 23 et 24. Son visage est absent, aussi. La croix gammée n'y apparaît même pas et les sous-titres n'ont aucun rapport avec le scénario. Probablement qu'au lendemain de la capitulation allemande, les croix gammées furent déconseillées dans les journaux pour enfants. Un exemple : Marijac dirigeant l'hebdomadaire COQ HARDI, s'abstiendra de toute svatiska pour raconter les premiers exploits du Colonel X illustré par Poïvet.

  

bd,bande dessinée,bd ancienne,tarzan,editions mondiales del duca,illustration,dessin

Vignette sortie du n° 21 de FANTAX « Les buveurs de sang ».

 

Le boche repère le terrain d’atterrissage mais sans se soucier que la croix gammée du Parti s'y affiche  tournée dans le mauvais sens. (Atelier Chott.)

 

Herr Doktor Jivaro

 

 

 

18/10/2012

Hollande optimiste pour l'Europe

Hollande,crise économique,crise de la dette,Zone euro,Euro en crise,crise de l'Europe