Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2015

Montluçon City infernale

Peu attentif aux variations du vocabulaire routier, je m'étais imaginé que l'expression « voiture-ventouse » dénonçait un de ces emmerdeurs d'automobilistes qui vous collent à l'arrière train entre Montluçon et Néris – ou dans le sens inverse.

 

Mais non ! Il s'agit d'une bagnole que son utilisateur n'utilise plus pendant une semaine, deux semaines, voire d'avantage, stationnant comme abandonnée et de préférence devant le domicile des voisins.

 

 

Voiture-ventouse.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voiture-ventouse repérée quartier Beaulieu

 

 

Nous en subissons une de - voiture ventouse ! Stoppée qu'elle est depuis au moins cinq semaines. C'est même une périodique comme les tampons : elle s'absente de temps en temps deux trois jours, puis réapparaît pour s'immobiliser à nouveau et comme morte pendant trois, quatre semaines et plus.

 

La question est généralement posée sur le mode humoristique : mais que fait la police ?

 Docteur Jivaro

07/10/2013

80 au lieu de 90

La vitesse des bagnoles

ne sera autorisée qu'avec lenteur

 

sécurité routière,code de la route,limitation de vitesse,40 millions d'automobilistes