Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2021

Contre la pandémie ...

 

Le Pape

encourage

à nous faire vacciner

 

Le-Pape-vaccination-covid.jpg

08/01/2021

Ce soir sur RMC Story

 

Confidences

de Juan-Pablo Escobar

 

RMC-confidences-Escobar.jpg

07/01/2021

Tarzanide n° 473

 

Belle Starr

 

 

Parmi les documents filmés de la toute récente « invasion » du Capitole des États-Unis par des protestataires américains, vous remarquez qu'il s'agit de gens que la nature dote d'une peau blanche. Nous ne sommes donc pas à Los Angeles : Le pillage, la destruction et les incendies terroristes n'ont pas eu lieu. Mais avez-vous remarqué un type en promenade et portant sur son épaule un drapeau auquel l'image ci-après correspond ?

 

 

Drapeau-Conféré-du-Sud.jpg

 

 

Il s'agit d'une des bannières des Fédérés du Sud pendant la Guerre de Sécession généralement datée de 1861 à 1865, lorsque les Territoires Sudistes étaient envahis, pillés, incendiés, détruits par la soldatesques du Nord venue, qu'elle disait, abolir l'esclavage des noirs tout en commettant un génocide contre les populations amérindiennes qui, chasseresses et guerrières, refusaient d'être réduites en esclaves contrairement aux populations africaines chez qui l'esclavage était historiquement légal longtemps avant l'arrivée des prédicateurs chrétiens de race blanche.

 

Dans l'histoire des BD européennes, très rares sont les titres illustrés utilisant un des emblèmes des sudistes américains. Peut-être même n'y en a-t-il qu'un seul : KID OKLAHOMA produit par les Périodiques Éditions Illustrées du 12 rue du 4 septembre (Paris), sur 34 numéros bis-mensuels, année 1953-54.

 

 

BD-Kid-Oklahoma,-1954,-bandeau.jpg

 

 

L'Oklahoma, alors largement peuplé de tribus indiennes, n'échappait pas au conflit armé entre industriels du Nord et propriétaires fermiers du Sud. C'est ce qui explique la présence active d'un garçon indien auprès des sudistes parmi lesquels une jeune femme énergique : Belle Starr.

 

 

BD-Kid-Oklahoma,-1954,-couv..jpg

 

 

Évidemment le comportement de Belle Starr dans cette BD n'a rien à voir avec l'existence réelle de cette femme qui devait terminer ses jours en hors la loi plus proche des deux frères James que de Buffalo Bill. Son personnage a néanmoins inspiré Morris, créateur de Lucky Luck pour son album numéro 34. Cependant, les collectionneurs avertis n'oublient surtout pas que Belle Starr occupa d'abord une place essentielle dans les aventurlures de Kid Oklahoma.

 

Les historiens du Far West soulignent que cette même Belle Starr était une assez jolie femme utilisant plus souvent ses charmes que ses revolvers pour parvenir à ses fins. Elle portait, disait-on, des bottes cuissardes de cavalier sous une longue et longue jupe de daim noir. L'époque n'était pas encore à la mini-jupe, Messieurs.

 

Doc Jivaro

06/01/2021

En France de 2021

 

Deux enseignants sur deux

baissent leur froc ...

 

islam et laïcité,mal vivre ensemble,seine saint denis,indigénisme,mélenchon,créole,métis,eric zemmour,territoires perdus

05/01/2021

Mois de Janvier 2021 sans alcool

 

Comme si dans Montluçon et ailleurs

l'Imam du quartier

n'allait pas nous obliger à la sobriété

pour nous apprendre

« LE MIEUX VIVRE ENSEMBLE »

 

 

Mois-sans-alcool.jpg

 

 

04/01/2021

France : contre la Covid-19 ...

 

Trop de seringues,

pas assez de vaccins

 

"QUE FAIRE ?"

 

Vaccins-anti-Covid-19.jpg