Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2014

Les Tarzanides du grenier n° 76

Lothar - bis -

 

 

Donald-Album-n°-7.jpg

 

  

Effectivement, Lothar est bien le roi d'une tribu africaine présente dans les BD ! (année 1950 et n° 163 de DONALD). Or, Lothar se maintient en même temps comme garde du corps de MANDRAKE, homme blanc tout en élégance civilisée avec son haut chapeau emblème du capitalisme depuis la seconde moitié du XIXe siècle occidental.

 

Devons-nous en conclure que même un roi de noirs ne mérite qu'une place de serviteur auprès de tel ou tel personnage blanc ? C'est ce que durent penser des politiciens pour qui le racisme ne peut exister qu'à sens unique : le blanc dévalorisant le noir. D'autant que dans cette BD américaine les créateurs Falk et Davis attribuèrent à Lothar un équipement vestimentaire vaguement inspiré des mœurs de l'époque coloniale en Afrique Sub-Saharienne. Une peau de léopard couvrant la poitrine et le dos de l’athlète black, semblait attarder celui-ci parmi les « sauvages » animistes d'avant la venue des arabes monothéistes porteurs du sabre de l'Islam.

 

En conséquence la présence domestique de Lothar parut témoigner d'une nostalgie de l'esclavage tel qu'il était autrefois pratiqué dans les États du Sud précédant la dite Guerre de Sécession. Il fallait donc délivrer Lothar. On le délivra en le supprimant vers la fin des années 1970. Il avait eu un rôle essentiel ; il n'en eut plus aucun.

 

Mandrake.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Lothar s'improvisant

Tarzanide

 

Les premiers exploits de Mandrake-Lothar furent réimprimés en 4 volumes par les Éditions des Remparts, année 1980. Ils débutent par la planche du 2/03/1935 où nous apprécions une panthère noire prénommée Rhéta, que le magicien métamorphose en une jeune femme aguichante que nous apprécions mieux encore – Oh ! Oh !

 

 

Docteur Jivaro 

27/07/2014

Nocturne en ré n° 8

Prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,vie nocturne,sexualité,

 

Pour sa clientèle, elle se faisait appeler Céline - A cause du titre d'une chansonnette alors à la mode depuis deux trois ans.

Pierre l'appréciait, Céline. Jamais d'emmerdes avec elle. Elle travaille réglo ; elle est d'équerre. Elle va pouvoir s'offrir un studio bien à elle. Elle n'aura plus a débourser pour une location à cette enc … de B … qui loue à trois filles aux mêmes heures. Tu te rends compte des disputes quand une occupe trop longtemps la place ?

Nocturne en ré n° 7

 

Nocturne-n°-7.jpg

 

S'il la suit, il est cuit

26/07/2014

Les Tarzanides du grenier n° 75

Ce samedi, quel Tarzanide présenter ? Après avoir oscillé entre Kromagoul et Jim la Jungle, Doc Jivaro s'est décidé pour un troisième élu mais pour ainsi dire complètement inattendu des amateurs du genre. Il s'agit de …

 

 LOTHAR

 

Oui, le serviteur, le boy noir du magicien blanc MANDRAKE.

 

Mandrake a forcément pour origine la moyenâgeuse Mandragore, plante réelle mais a laquelle nos aïeux attribuèrent follement moult miracles et malédictions.

 

  

Mandrake-19-11-1939.jpg

 

 

Du n° 102 de Hop Là ! en 1939.

 

A l'époque quel devin annonça 1940 et la suite cataclysmique ?

 

 

 

Loyal, courageux, costaud comme Hercule et chaste comme Perceval, LOTHAR n'en est pas moins un cachottier de première classe. Il est en vérité le roi secret d'une des plus importantes tribus africaines telles qu'on les invente dans la bande dessinée,.

 

Nous vérifierons en fin de semaine prochaine.

 

 

Tout en vous soutirant un dépassement d'honoraires,

Docteur Jivaro vous salue bien.

 

 

20/07/2014

Nocturne en ré n° 6

 

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,vie nocturne,moeurs,sexualité

 

- Gros merdeux !

- Salope ! Putain ! 

La poésie, toujours.

 

Nocturne en ré n° 5

prostitution,prostitution populaire,vie parisienne,vie nocturne,moeurs,sexualité

 

- Si c'est Julia que t'attends, tu perds ta soirée. Elle s'est cassée il y a plus d'une heure. Alors tu peux toujours patienter jusqu'à la Saint Glinglin. Monte donc avec moi.