Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2015

Les Tarzanides du grenier n° 180

 

Jeanne-d'Arc-Librairie-Gründ.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeanne d'Arc

 

 

Que voici une bien belle image ! Chaste et mieux encore : pieuse. Catholiquement pieuse.

 

Devinez quel en fut le dessinateur encensé par tous les saints et œuvrant pour la librairie Gründ de 1936.

 

Charlie avril 1973.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de Charlie n° 51

avril 1973

 

 

Et cette autre image, vulgaire celle-là et dont les figures se prénomment Paulette et Joseph en 1973. Dites-nous en l'auteur en dehors de toute odeur de sainteté.

 

Cherchez pas : toutes deux viennent de PICHARD.

Sauf que l'une est signée d'un Jean-Jacques quand l'autre l'est d'un Georges.

Le Jean-Jacques décéda en 1949.

Le Georges, lui, décéda en 2003.

Lorsque des homonymes se différencient par le choix des sujets, le désordre s'empare du monde.

 

Docteur Jivaro

 

Vous savez, les nénettes du Georges de Georges Volinski sont le plus souvent copiées d'après des photos de nus féminins dans des magazines érotiques qui pullulaient pendant la décennie 70. C'est ce qui explique que les dessins de bonhommes qui, eux, sont dessinés de mémoire (on dit : « de chic »), ne sont jamais dotés d'une présence aussi persuasive que celle des femmes.

 

17/09/2015

Il n'est jamais trop tard pour bien faire

Guy Béart vient de mourir
 Ce « troubadour rêveur » était un troubadour soporifique

 

En 1958, nous étions de grands garçons sans être des adultes. L'après-midi des dimanches, nous fréquentions surtout les cinémas. La chansonnette L' Eau Vive, à l'eau de rose, devenue rengaine du juke-box dans le snack-bar nous dissuada d'aller voir le film signé François Villiers. A notre âge, les miches de « La Mome vert de gris » ou encore les épaules de Lino Ventura en gorille de service nous plaisaient beaucoup, trop peut être, ne laissant pas de place pour des sentiments au fil d'une eau sans sel.

 

Alors, votre Guy Béat …

 

 

Guy-Béart.jpg

 

13/09/2015

Impasse des passes n° 4

Impasse-des-passes-4.jpg

Une tant garce que celle-ci, on n'en rencontre pas tous les jours. S'il pouvait la tuer sans risquer la perpétuité il la tuerait sur place.

Impasse des passes n° 3

Impasse-des-passes-3.jpg

- Ça barde vachement.

- Tu peux le dire. Avec elle c'est rare qu'un client s'en aille content.

08/09/2015

Le Vagin de la Reine

 

Il semble que « on » ait vandalisé un éboulement de caillasse et de ferraille en attente de l'heure de passage des éboueurs.

 

Dans les jardins de Versailles.

 

De mon côté, je pense que c'est plutôt le camarade ANISH KAPOOR qui vandalise les chefs-d’œuvre français de Mansard, Le Notre et Lebrun (sans oublier celui de l'ingénieur SUALEM créateur des Pompes de Marly au service des pompes égocentriques mais politiquement nécessaires d'un souverain solaire).

 

Heureusement pour le pays de Emilio Zola et Alexis Carrel, le camarade-pote ANISH KAPOOR vient d'adresser un geste de con-ciliation entre franchouillards antisémites et élus universels maçonniques. Il a promis :

- Désormais, mon œuvre s'appellera « Le Vagin de Judith ».

 

Le palestinien Holopherne, lui, s'était depuis longtemps consolé, pensant :

- Heureusement pour moi, cette juive courtisane ne m'a coupé que la tête !

 

Mais est-ce bien vrai ? Les bibles ne mentent-elles pas par décence ?

 

Ryal

 

 

06/09/2015

Impasse des passes n° 2

Impasse-des-passes-2.jpg