Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2013

Jeudi 28 mars 2013, à 20 heures ...

... Que va t'il dire ?

 

France 2,intervention TV,François Hollande,média,présidence François Hollande,baromètre Opinionway,impopularité Hollande


23/03/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 27)

 DANN

 

Que faire d'un après-midi pluvieux provincial ? Pour mon goût c'est re-feuilleter de vieilles BD, souvent celles de mon enfance populaire montluçonnaise. 

Le jeudi, les copains du quartier envoyaient leur ballon contre la porte de la maison, rien que pour m'obliger à mettre le nez à la fenêtre. « Allez, on y va, viens ! On va au Champ de courses jouer au foot ! ». 

Le « Champ de courses » c'était l'ancien hippodrome disparu, ayant laissé son espace à l'aérodrome d'à présent. C'était, c'est encore Villars pour moi. Sur ce sujet, mon grand père racontait ce qu'il avait retenu de ses parents : autrefois, au temps de Napoléon III, il y avait un étang. Je n'en doutais pas : à certains endroits, en contre bas de la voie ferrée en direction de la ville, la terre envahie d'herbes sauvages, demeurait assez molle sous nos sandales. On pouvait même encore y arracher des touffes de jonc. 

Aller jouer au foot ? Je refusais de temps en temps, inventant quelque mensonge. Par exemple : que ma mère allait m'emmener chez le médecin. 

  • T'es malade ?

  • Non. Mais tous les trimestres elle m'y emmène une fois.

  • Alors ça fait deux fois déjà ce mois qu'elle t'y emmène, eh ! 

Moi, le foot, je n'appréciais pas des masses. Je préférais le judo. Je fréquentais « La Montluçonnaise », Quai Louis Blanc, et sans m'être du tout inscrit aux entraînements. 

Cette semaine, j'ai retrouvé dans un gros carton débordant de feuilles illustrées un titre de BD édité tout au début des années 50 de 1900. Un titre commercialisé par CHOTT. C'est un spécial Jacques Tonnerre américanisé en THUNDER JACK pour épater les gamins d'une France d'après guerre. Une France rendue convalescente par le dollar, oui camarade Thorez.

bd,bd anciennes,tarzan,tarzanides,choot,jacques tonnerre,johnny weissmuller,thunder jack,bd de collection,illustrés pour enfants

 

THUNDER JACK, 64 pages de BD et 4 pages de couverture dont une seule peinte de jaunes et de rouges, signée personnellement CHOTT. 

Entre deux aventures, l'une du cavalier canadien de la police montée, et l'autre de l'impétueux BIG BILL LE CASSEUR, j'ai relu l'épisode sans lendemain d'un tarzanide bien discret : DANN. 

Quand l'historiette débute, DANN est enfant. A la fin il est homme. Tout ça en sept pages, pas une de plus. DANN se déplace à dos d'éléphant et tue les lions. Il ne porte qu'un petit pagne pour cacher son zizi. C'est donc bien un tarzanide culotté par la civilisation, laquelle construit des villes pour ensuite les détruire.

 

bd,bd anciennes,tarzan,tarzanides,choot,jacques tonnerre,johnny weissmuller,thunder jack,bd de collection,illustrés pour enfants

 

DANN sauve une jeune fille brune qui, à son tour le sauve du poignard d'un sorcier vindicatif nommé YOGOYA. Ne cherchez pas plus loin : c'est terminé. Bien sûr vous pouvez imaginer un mariage prochain à l'eau de rose, mais... mais apprenez que DANN et Laure sont en réalité frère et sœur ! D'où pas question d'une étreinte sexuelle réglementaire, c'est à dire autorisée par le maire et le curé (en attendant l'approbation musulmane). L'inceste demeure tabou, c'est pourquoi des gens d'apparence vertueuse le pratiquent en cachette. 

Le spécialiste Gérard Thomassian dans le tome III de son encyclopédie BD des petits formats, indique que le tarzanide DANN fut dessiné par André Rey. 

André Rey s'abritait sous le pseudonyme de Carland. Il participa à trois des derniers numéros consacrés à un autre tarzanide, fameux celui-ci : TARGA.

 

 

bd,bd anciennes,tarzan,tarzanides,choot,jacques tonnerre,johnny weissmuller,thunder jack,bd de collection,illustrés pour enfants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bd,bd anciennes,tarzan,tarzanides,choot,jacques tonnerre,johnny weissmuller,thunder jack,bd de collection,illustrés pour enfants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Bien des images dans DANN sont produites à partir d'extraits de films américains ayant Johnny Weissmuller pour vedette dans le rôle de TARZAN.

Sur la photo ci-dessus, déplacez mentalement vers la gauche la jeune femme, et remplacez le rhino-féroce par un lion bondissant, vous obtenez le modèle du dessin d'André Rey.

 

Docteur Jivaro

 

20/03/2013

Cahuzac

On n'est jamais si bien servi

que par soi même

 

Jérôme Cahuzac,ministre du budget,compte suisse,argent sale,fraude,


18/03/2013

Cette semaine : Le pingouin

françois hollande,carla bruni sarkozy,pingouin,manchot,politique,média,vie des animauxPreuve que le pingouin n'est pas manchot :


 LE PINGOUIN

VOLE

 

françois hollande,carla bruni sarkozy,pingouin,manchot,politique,média,vie des animaux


16/03/2013

Les Tarzanides du grenier (n° 26)

 

KARZAK

 

Lors de mon enfance, les journaux de BD portaient fréquemment des titres évocateurs de bouleversements naturels : Cyclone, Tempête (Tempest), Ouragan, etc … ou encore les héros de papier se voyaient dotés d'un patronyme alliant la force et le courage : Tim l'Audace, Duck, Hurricane, Bill Tornade … 

Quel âge en culotte courte avais-je lorsque je ne sais plus quel garçon me prêta un album illustré dont j'ignorais, alors, l'existence ? En tout cas, l'imagerie tristement imprimée de rouge et de bleu ne s'attira pas ma sympathie. Je rendis le prêt, j'oubliai le titre. 

bd,bd anciennes,tarzan,Karzac,Duck,Bill Tornade,Tim l'Audace,tarzanides,bd de collection,illustrés pour enfants

Longtemps, longtemps après je retrouvai sans l'avoir cherchée cette reliure.

C'était, me semble t'il, dans Clermont-Ferrand, une librairie populaire ouverte sur l'une des rues étroites du quartier de la gothique cathédrale bâtie de pierres de Volvic. Sombres pierres, comme pour faire mentir le scorbut alias Le Corbusier pour qui les cathédrales apparaissaient blanches même étant peintes. 

Le rédactionnel dans TOURBILLON laisse trop peu de place à la BD. L'ambiance du texte en est pétainienne, lénifiante à l'attention des enfants. Cela se pratiquait pendant les années d'occupation militaire de la France par l'Allemagne. On n'est pourtant pas dans Paris, on est en Algérie, dans Alger alors « capitale libre française » quand TOURBILLON publie son premier exemplaire (mars 1944). Cent trente huit numéros suivront, édités à Paris à partir du numéro 118. 

Si je vous parle brièvement de ce TOURBILLON qui ne désordonne rien, pas même une plume d'autruche, c'est qu'avec son numéro 124 débutent les aventures de KARZAK. Et que ce TARZAK est un tarzanide. 

Tarzanide de présence modeste certes, mais un tarzanide malgré son absence totale de célébrité. C'est Guy Samud qui en signe scénario et images. On voit, immédiatement, que les mouvements du personnage sont décalqués avec médiocrité sur ceux de Hogarth quand Hogarth, jeune prétendant s'inspirait du très professionnel Harold Foster. 

KARZAK, même si Francis Lacassin négligea de l'incorporer dans la liste des imitateurs de Tarzan, n'est pas totalement absent sur le Web. Tapez dans Google : karzac tourbillon bd, pour obtenir de ses nouvelles. Même si eBay vous pose une crotte de lapin sur le gâteau : l'annonce 160417263718 a été supprimée. 

Dans le numéro 129 par lequel se termine le cinquième album TOURBILLON, notre tarzanide de service est enterré dans une fosse, sa tête enduite de miel – Ah ! miel, alors ! Le voici offert en pâture à toute une population de fourmis formant « un sinistre cortège pour se rendre à la curée » . Quelle horreur ! C'est inscrit dans le texte. 

Je dus lire ce machin à l'approche de mes huit ou neuf ans. Soixante hivers passés,  j'ignore encore comment le brave KARZAK échappa au supplice. Reste que je m'en fiche bien, vous n'en doutez pas j'espère.

 

bd,bd anciennes,tarzan,karzac,duck,bill tornade,tim l'audace,tarzanides,bd de collection,illustrés pour enfants

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Page BD choisie parmi les

12 pages de l'exemplaire 128. 

 

 

Dans ce numéro 128 le rédacteur apprenait à ses jeunes lecteurs que la ville d'Alger porta d'abord pour nom ICOSIUM.

 

Docteur Jivaro

 

11/03/2013

En visite à Dijon ...

... Hollande dormira dans le lit

où  dormit  Charles  de  Gaulle

 

François Hollande,tournée nationale de Hollande,lit de de Gaulle,politique de Hollande,Hollande dans les pas de de Gaulle